Actu Chômage

jeudi
17 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique La grande distribution ne recrute plus ?

La grande distribution ne recrute plus ?

Envoyer Imprimer
Selon la Fédération du commerce et de la distribution (FCD), la grande distribution en France - supermarchés, gros, centrales d'achat… - n'a pas créé d'emplois en 2004, ce qui est une première dans ce secteur.

Les grandes surfaces souffrent de l'«atonie de la consommation», en particulier dans le commerce alimentaire, précise-t-on à la FCD. Seules les enseignes à bas prix, maxi ou hard discounters, ont véritablement créé de l'emploi (+6,04% à 31.500 salariés).
La progression des effectifs avait déjà tendance à se tasser depuis plusieurs années (+4% en l'an 2000, +3,5% en 2001, +2,5% en 2002 et +1,5% en 2003) mais en 2004, l'embauche s'est carrément arrêtée et a enregistré une croissance nulle de -0,09%. La grande distribution comptait quelque 633.000 salariés au 31 décembre 2004.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 27 Octobre 2005 13:57 )  

Commentaires 

 
0 # ac82 2005-10-27 17:09 La grande distribution fait le ménage : 1 700 postes sont supprimés à Auchan, dans les services administratifs et logistiques, dans le cadre d’un plan de gestion prévisionnelle de l’emploi (GPE). A Carrefour, un GPE est en cours d’élaboration, et les opérations de « rationalisation » sont déjà en œuvre depuis l’arrivée de José Luis Duran à la présidence du directoire, en mars. Comme à Auchan, l’administratif et la logistique sont en ligne de mire : deux « accords de méthode » ont été signés au sein de Carrefour Hypermarchés, cinq entrepôts fermés, ainsi qu’une centrale d’achats. Les deux enseignes expliquent que les salariés concernés ne seront pas licenciés mais reclassés… A Auchan, par exemple, on propose aux administratifs des postes de « contact clientèle en magasin ».

[url=http://lemagchallenges .nouvelobs.com/articles/p0009/a284525.html][color=#0000ff]Challenges[/color]
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2005-10-28 05:14
Pour avoir lu l'article de Cédric Morin dans le dernier N° de LIAISONS SOCIALES (que j'ai reçu gratos, puisque j'ai témoigné pour leur dossier sur les quadras plombés…), effectivement, même en tant qu'allocataire de l'ASS à 14 euros par jour, j'ai maintenant des scrupules à aller faire mes courses chez Leader Price !!! Surtout qu'en plus les riches adorent y aller (le côté "supermarché à la soviétique", tellement excitant pour les bourgeois qui veulent s'encanailler).

Car Leader Price appartient au groupe Auchan-Casino. Et Ed appartient à Carrefour.
Seul Leclerc n'a pas encore mis ses pattes là-dedans !

Pourtant, les salariés de ces enseignes "low cost" ou "hard discount" ne bénéficient pas du tout des mêmes statuts que leurs maisons-mères. Si + 6% d'emplois y ont été créés, c'est à leur détriment, car ces candidats sont pour la plupart soumis à la précarité. Les pratiques sociales y sont indigentes, axées sur la pression de la rentabilité. Le turn-over et l'absentéisme sont incontournables , vu les salaires et les conditions de travail : l'unique recours à l'exploitation sauvage (sous-effectif systématique, heures sup' non payées, polyvalence à outrance, et sous-rémunération) reste l'arrêt maladie !

Aucune gestion de carrière, même pas de chèque déjeuner ! C'est dramatique, et c'est vers ce type d'emplois que nous tendons : Jean-Louis Borloo peut être content !
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...