Actu Chômage

dimanche
5 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Les enjeux financiers et politiques de la crise sanitaire

Les enjeux financiers et politiques de la crise sanitaire

Envoyer Imprimer

La crise, je te l'explique en 5 minutes chrono.

altCi-dessous : Le commentaire d'une vidéo… de 5 minutes (lien en bas de page).

À l’heure où je te parle, cette crise sanitaire a tué 4,3 millions de personnes sur les 8.000 millions d’êtres humains.

0,05% de la population mondiale. Une abomination !

 

Sais-tu que dans le même temps, en 20 mois, le tabac en a flingué 3 fois plus : 12 millions depuis décembre 2020.

Combien de morts du tabac depuis 50 ans ? Depuis qu’on a identifié ses effets délétères sur la santé ? Combien ? 300 millions de morts !

Et j’t’parle pas de toutes les complications médicales : cancers, tuberculoses, asthme, infections respiratoires chroniques.

T’as pas remarqué une bizarrerie pendant les confinements ? Les tabacs sont restés ouverts ! Commerces essentiels qu’ils disaient ! T’as pigé ?

D’un côté, 4 millions de morts dont on parle matin, midi et soir, sur toute planète. De l’autre 12 millions, et on encourage les gens à fumer.

Tu me diras : «Ouais mais le Tabac n’est pas un virus ! On ne peut pas comparer !» Et alors ? Pour sauver la vie de 300 millions d’êtres humains, on aurait pu interdire la vente de cigarettes partout dans le monde. Une juste cause, non ? C’était plus simple que produire des vaccins à la va-vite et les administrer à 8 milliards d’êtres humains. Non ?

Plus simple mais pas rentable ! Parce que l’industrie du tabac génère 700 milliards de dollars de business par an dans le monde. 700 ! 22 milliards de dollars en France dont 18 milliards de taxes qui entrent dans les caisses de l’état. Comment renoncer à pareille manne ?

300 millions de morts en 50 ans, ça ne compte pas !

Et le Covid ? Si j’t’fais la dose de vaccin à 15 euros. Allez, 10 euros, un prix d’ami, ça fait 20 euros par vacciné. Après c’est facile à calculer. Tu vaccines 8 milliards d’humains pour 160 milliards. Et si je te rajoute une dose (la troisième) = 80 milliards supplémentaires. Une quatrième = 80 autres milliards.

Si j’t’mets en prime les tests : Tu doubles, tu triples ou tu quadruples l’addition. Et j’te parle pas de tous les accessoires : les QR Codes, les masques, le gel hydroalcoolique, les applis, les vigiles, les amendes, les campagnes de communication… Allez, j’t’fais le tout à… 1.000 milliards de business potentiel par an (peut-être le double). T’as pigé ?

Le capitalisme en rêvait, le Covid l’a créé : Le produit miracle qu’on peut vendre à tous les humains de la naissance au décès ! Le plus gros business jamais imaginé ! Jamais réalisé !

Et ce n’est pas tout ! Contrairement au tabac, le Covid est un outil d’ingénierie politique et sociale ultra-performant, un outil de propagande et de soumission sans équivalent. C’est pour ça qu’il est inscrit à l’agenda du Nouvel Ordre Mondial depuis longtemps.

Tiens, écoute ce qu’écrivait Jacques Attali en 2009. Ouais, il y a 12 ans :

«L’Histoire nous apprend que l’Humanité n’évolue significativement que lorsqu’elle a vraiment peur. […] La pandémie qui commence (celle du virus H1N1) pourrait déclencher une de ces peurs structurantes. […]

Une pandémie majeure fera alors surgir, mieux qu’aucun autre discours humanitaire ou écologique, la prise de conscience de la nécessité d’un altruisme au moins intéressé. […]

Il ne faudra pas oublier d’en tirer les leçons, afin qu’avant la prochaine - INÉVITABLE -, on institue des mécanismes de prévention et de contrôle […]. On devra pour cela mettre en place une police mondiale, un stockage mondial, donc une fiscalité mondiale.

On en viendra alors beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial». (Extrait de la chronique «Avancer par peur» publiée dans L’Express, le 6/05/2009).

Ça y est, t’as enfin pigé ?

Le Covid offre à l’hyper classe oligarchique, l’opportunité rêvée d’orienter l’histoire de l’Humanité dans le sens qu’elle veut. Ça, ce n’est pas du complotisme ! Attali l’a écrit. Et Klaus Schwab, le fondateur du Forum Économique Mondial de Davos, aussi dans son ouvrage «Covid 19 : The Great Reset», la Grande Réinitialisation de l’économie, de la finance. Le Grand Reformatage de l’humanité.

Et ça passe forcément par le contrôle numérique des populations à l’échelle mondiale.

Avec le Covid, c’est possible ! C’est ce qu’on appelle la fabrique du consentement. Par la peur structurante que génère le virus, les gens consentent à voir leurs droits et libertés amputés, à être surveillés et contrôlés et, à terme, pucés avec un passeport vaccinal injecté sous la peau (1).

Et il a fallu moins de deux ans, 20 mois pour y préparer 8 milliards d’êtres humains. Ça y est ? T’as compris ?

Le Covid est l’arme absolue du capitalisme triomphant : Un gigantesque business qui impose un contrôle généralisé des populations. Et il suffit d’un petit variant pour réactiver tout ça, à tout moment…

On n’a pas fini de rigoler !

Voir la vidéo sur Odysee : https://odysee.com/@leHubDissident:f/enjeux-de-la-crise:7

Ou copier-coller le lien : https://odysee.com/@leHubDissident:f/enjeux-de-la-crise:7

==> (1) Le passeport vaccinal sous la peau n'est pas un fantasme complotiste. La preuve dans Le Monde du 19 décembre 2019. 

alt

Mis à jour ( Mercredi, 18 Août 2021 13:28 )  

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...