Actu Chômage

lundi
17 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique "3.200 recrutements de haut niveau" à l'ANPE

"3.200 recrutements de haut niveau" à l'ANPE

Envoyer Imprimer
Le ministre de l'emploi Jean-Louis Borloo était interviewé ce matin sur LCI.

"J'ai décidé hier 3.200 recrutements de haut niveau à l'ANPE et 1.000 contrats d'avenir", a déclaré le ministre. "Dans ce pays, il faut comprendre que c'est pas naturel et spontané que les besoins des demandeurs d'emploi et l'offre potentielle de l'entreprise ou de l'artisan concordent. C'est du travail", a-t-il expliqué.
"On se donne des moyens considérables, j'espère que ça aura des résultats considérables", a souligné M. Borloo.
Le ministre s'est par ailleurs félicité que la "tendance" d'évolution du chômage soit "inversée" avec cinq mois de repli consécutifs, indiquant qu'il aurait connaissance cet après-midi des chiffres du mois de septembre.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 27 Octobre 2005 14:28 )  

Commentaires 

 
0 # ac82 2005-10-27 17:14 sacré travail entrepris par le ministre…
à ce rythme là, puisque cela concerne "son travail" pour cette année… il lui faudra plusieurs dizaine d'années, voire centaines d'années pour résorber le chômage !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Monolecte 2005-10-27 18:43 Et c'est quoi un recrutement de "haut niveau" à l'ANPE? Si c'est pour renfonrcer les effectifs de sup de co, ce n'est pas la peine, si c'est pour prendre des sociologues Bac + 5… suivez mon regard ;-) Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2005-10-28 04:36
A première vue, les "3.200 recrutements de haut niveau" sont en opposition avec les 1.000 contrats d'avenir (de la petite bière pas chère : qui fera quoi ?).

On sait que si certains agents de l'ANPE ont encore la "culture service public", d'autres pas, et surtout les nouveaux arrivants (des ex chômeurs impitoyables, cf les propos de Noël Daucé et Annette Dubois du SNU-Anpe). Ces nouvelles recrues viendront donc nourrir le troupeau des réacs !

Comme il l'a été soulevé dans nos forums, si c'est pour embaucher des profils commerciaux, expéditifs, inhumains et formatés à l'objectif, ça va être dur-dur.
Surtout que la création d'emplois n'est pas au rendez-vous => c'est l'oubli essentiel de Monsieur Borloo, lui qui estime que l'économie française peut "créer de l'emploi" même avec une croissance limitée à 1,5% cette année (mais où a-t-il vu ça ? Les chiffres de son ministère prouvent le contraire. Il ne s'agit que de cadeaux aux employeurs, dont il reconnait lui-même les limites, et de traitement social du chômage).

Et de rajouter : "Quand on constate qu'un grand nombre d'offres ne sont pas ou difficilement pourvues, ce n'est pas tant un problème de croissance qu'un problème d'organisation du service public de l'emploi" => quel enfoiré ! Le parfait bouffon social d'un gouvernement anti-social.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...