Actu Chômage

dimanche
5 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Origine du virus : Première victoire des complotistes ?

Origine du virus : Première victoire des complotistes ?

Envoyer Imprimer
La Fable du Pangolin et de la Chauve-souris définitivement enterrée. 
 
altSouvenez-vous, la polémique date de moins d’un an. À l’époque, quelques fous, quelques illuminés et autres complotistes avaient l’outrecuidance d’imaginer que l’affreux SARS-CoV-2 qui défie la planète, a été créé en labo. Peut-être même du côté de Wuhan en Chine, qui abrite - excusez du peu - trois laboratoires de haute sécurité : Deux P3 et un P4 construit en collaboration avec la France. 
 
Aussitôt, toute la bien-pensance s’est abattue telle une nuée de sauterelles sur ces diaboliques conspirationnistes qui déversent des tombereaux de fausses nouvelles, de fake news comme ils disent, sur le Web. 
 
Dès que vous postiez sur Youtube et Facebook une vidéo relayant la thèse complotiste selon laquelle le SARS-CoV-2 serait une création humaine, elle était immédiatement supprimée. Vous étiez vous-même sanctionné d’un avertissement. Une punition qui peut, en cas de récidive, vous condamner à un bannissement des plateformes sus-citées. J’en ai fait les frais. 
 
Un Prix Nobel de Médecine, le professeur Luc Montagnier (co-découvreur du VIH-SIDA), a lui aussi été accusé de tous les maux pour avoir affirmé à plusieurs reprises que le virus était une invention humaine. Il avait cru déceler dans son noyau des traces de VIH. 
 
À l’exception de CNews et de quelques sites dissidents, tous les médias lui sont tombés sur le dos. Nombreux éditorialistes, comme Laurent Joffrin (de son vrai nom Laurent Mouchard - ça ne s’invente pas !) et Patrick Cohen (aussi surnommé «Liste Noire» pour avoir dressé celle des mal-pensants et autres «cerveaux malades» à ne pas inviter dans les médias), n’hésitant pas à qualifier notre Prix Nobel de Médecine de gâteux, de sénile. 
 
Malgré les railleries médiatiques et l'opprobre de la communauté scientifique, Montagnier est resté droit dans ses bottes : Il est persuadé que le SARS-CoV-2 est un virus de synthèse : «Tous les chercheurs le savent», avançait-il devant la caméra du réalisateur du reportage Hold-Up. 
 
Le SARS-CoV-2 ne contient peut-être pas de séquences VIH mais il semble bien avoir été trafiqué par l’homme. Ce ne sont plus les médias complotistes qui le démontrent aujourd’hui mais des chercheurs du CNRS et des journalistes «mainstream» de France2. 
 
Un reportage d’Envoyé Spécial s’est intéressé au sujet. Si les enquêteurs ne sont pas catégoriques, un faisceau d’indices concordants conforte la thèse de la manipulation génétique. 
 
Un virus a été identifié dans une ancienne mine chinoise infestée de chauve-souris en 2013. Après avoir tué trois personnes, cet agent hautement pathogène aurait été étudié et modifié à Wuhan. Bien plus tard, il aurait échappé à la vigilance des virologues pour contaminer toute la planète.
 
En visionnant le documentaire d’Envoyé Spécial, on comprend que ce récit constitue la thèse aujourd’hui la plus vraisemblable. Elle l’est d’autant plus que les autorités chinoises font tout pour l’escamoter, interdisant aux scientifiques étrangers, notamment français, de consulter des bases de données qui, depuis, ont disparu. Comme par hasard !
 
Il a donc fallu attendre un an, douze longs mois, pour qu’une thèse ignominieusement complotiste soit jugée aujourd’hui crédible. Peut-être même se révèlera-t-elle totalement fondée dans quelques mois ou années. Une fois de plus, une fois encore, l'histoire se répète.
 
En attendant, le mal est fait. Youtube, Facebook, quantité de médias et d’éditorialistes ont trainé dans la boue celles et ceux qui ont soutenu la thèse du virus synthétisé par l’homme.
 
Souvenez-vous, c’était il y a un an. Les mêmes rabâchaient en boucle la fable du Pangolin et de la Chauve-souris. Forcément plus crédible ! 
 
Yves Barraud
 
===> Voir le documentaire sur France Info : 
 
 
Ou copier et coller le lien : www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/video-coronavirus-le-mystere-des-origines_4328629.html 

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 27 Avril 2021 17:40 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2021-04-10 00:10 Voilà ce que nous écrivions le 1er avril 2020 :

Le Covid-19 est-il un virus de synthèse échappé d’un laboratoire de Wuhan ?

Cette thèse évoquée dès l’apparition de l’épidémie a vite été écartée par les autorités sanitaires chinoises et internationales . Un peu trop rapidement éludée à notre goût, car les coïncidences restent pour le moins troublantes.

Wuhan, ville d’où serait partie l’épidémie, dispose de plusieurs laboratoires dans lesquels des chercheurs travaillent sur des agents pathogènes appartenant à la famille des coronavirus. Rares sont les grandes villes chinoises (et du reste du monde) à disposer de pareilles infrastructures scientifiques, dont un laboratoire épidémiologique de haute sécurité construit en partenariat avec la France. Curieuse coïncidence donc !

Mais le fait qui aiguise notre curiosité est l’hyper-réactivité des autorités chinoises dès l’entame de l’épidémie. Elles semblent avoir pris instantanément la mesure de la dangerosité du Covid-19 après son «identification », au point de confiner les 60 millions d’habitants de la province de Hubei.

Cette célérité donne le sentiment que le potentiel ultra-contagieux du virus et ses modes de propagation étaient connus avant son «apparition». Qui s’intéresse de près à ces questions sait que les chercheurs les plus expérimentés ne mettent pas quelques jours à cerner les potentialités d’un virus jusque-là inconnu. Son étude nécessite plusieurs semaines de recherches. Les autorités chinoises, elles, malgré leur culture du secret, ont annoncé la couleur dans de brefs délais : Le virus est hyper contagieux. Son potentiel létal est élevé. Des mesures d’ampleur jusque-là inédite s’imposent. De quoi s'interroger…

==> Lire tout notre article de l'année dernière : "Covid-19 : Cinq questions qui fâchent"
https://www.actuchomage.org/2020040127289/Social-economie-et-politique/covid-19-cinq-questions-qui-fachent.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2021-05-28 10:10 Coronavirus: Biden relance la piste du labo chinois

Suscitant l’ire de Pékin, le président démocrate charge ses agences de creuser la piste ouverte par Trump.

La piste de l’origine accidentelle de la pandémie de Covid-19 a fini par être prise au sérieux par la nouvelle Administration américaine.

Mercredi, Joe Biden a ordonné à ses agences de renseignement de «redoubler» d’efforts dans leur enquête sur les débuts de l’épidémie, en incluant l’hypothèse d’un accident survenu dans un laboratoire chinois. Il a demandé qu’un rapport lui soit soumis d’ici à trois mois, et aux laboratoires américains de contribuer à l’enquête.

Source : Le Figaro - le 27 mai 2021
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...