Actu Chômage

mardi
25 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Mieux qu'un CUI-CAE, un petit Service civique ?

Mieux qu'un CUI-CAE, un petit Service civique ?

Envoyer Imprimer
A la mairie d'Andresy, ça fait déjà deux mois qu'on recherche un(e) «Animateur(trice) coordonnateur(trice) d'activités 3ème âge»... On se demande bien pourquoi.

Visez un peu l'annonce passée à Pôle Emploi :

Numéro d'offre 082138N
Offre actualisée le 23/06/11

Animateur(trice) coordonnateur(trice) d'activités 3ème âge
Métier du ROME K1206 - Intervention socioculturelle
**POSTE POUR VOLONTAIRE SERVICE CIVIQUE (EMPLOI NON SALARIÉ-CONTRIBUTION ÉTAT)** AU SEIN D'UNE RÉSIDENCE POUR PERSONNES ÂGÉES. PARTICIPER À LA COMMUNICATION & À LA VIE SOCIALE EN ANALYSANT LES BESOINS DES RÉSIDENTS ET EN LES ACCOMPAGNANT DANS DES SORTIES ET DÉMARCHES QUOTIDIENNES.

Lieu de travail: 78 - ANDRESY

Type de contrat: CONTRAT À DURÉE DÉTERMINÉE DE 12 MOIS

Nature d'offre: MESURE RÉGIONALE

Expérience: DÉBUTANT ou confirmé accepté pourvu que se soit pour un PLEIN TEMPS ET QUE VOUS AYEZ LA MOTIVATION

Qualification: Employé qualifié

Salaire indicatif: EMPLOI NON SALARIÉ-CONTRIBUTION ÉTAT

Durée hebdomadaire de travail: 35H00 HEBDO

Taille de l'entreprise: 250 A 499 SALARIÉS

Secteur d'activité: ADMINISTRATION PUBLIQUE GÉNÉRALE

Si cette offre vous intéresse, veuillez adresser par mail votre CV et une lettre de motivation, en précisant le numéro de l'offre à :
MAIRIE D'ANDRESY - M. PRÉSIDENT DU CCAS
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
OU COURRIER AU PRÉSIDENT DU CCAS 4 BD NOËL MARC 78570 ANDRESY


Vous l'avez compris, nul besoin d'être formé(e) pour s'occuper de personnes âgées à plein temps : il suffit d'être mo-ti-vé(e) ! Plus besoin du DEFA (Diplôme d'État aux fonctions d'animateur, BAC+3), d'une licence d'animation socio-culturelle ou même d'un simple DUT animation sociale... Au point où l'on en est, autant supprimer toutes les formations, y compris la plus basique comme le BAFA !

Sauf que, dans ce cas, la motivation rapporte moins que le Smic : un fixe de 442 € versé par l'Etat + 100 € versés par la structure d'accueil pour les frais de transport, logement et nourriture. Une bourse pourra s'ajouter à cette indemnité en cas de difficultés financières ou d'éloignement important. Au total, selon les situations, les signataires perçoivent entre 542,46 € et 641 €/mois.

Tel est le «service civique», «emploi non salarié contribution Etat» créé en mars 2010 sous la houlette de Martin Hirsch, grand spécialiste de l'emploi bradé, un dispositif consistant à proposer à des jeunes âgés de 16 à 25 ans, diplômés ou non, désœuvrés mais «volontaires» (quand on n'a pas le choix, on le devient), de travailler de 6 à 24 mois, entre 24 et 48 heures par semaine, dans une association ou une collectivité publique pour un tarif très concurrentiel.

Comme précisé, le service civique n'étant pas un emploi salarié, il n'ouvre pas droit au chômage. Par contre, il ouvre des droits à la Sécurité sociale et valide des trimestres pour la retraite, c'est déjà ça...

Engagez-vous, qu'ils disent

Le dessein du service civique est de faire émerger «une jeunesse qui s'engage, une génération solidaire», et d'être «vecteur de lien social»… à durée déterminée. Car à ce tarif, si le jeune est fier de «s'engager» «de façon désintéressée», la réciproque n'est pas vraie.

La majorité des employeurs — dont on connaît le degré de citoyenneté — demande aussi à leurs jeunes stagiaires ou intérimaires de «s'engager» à fond, agitant la sempiternelle carotte du CDD ou du CDI pour, au final, les mettre dehors, quand bien même ont-ils apporté entière satisfaction.

Stage amélioré, censé ne pas se substituer à un emploi de fonctionnement (ce qui n'est visiblement pas le cas ici…), le service civique ne vaut pas mieux : vu l'avantage procuré — seulement 100 €/mois de frais à sortir pendant un an —, il semble évident que les collectivités, au lieu d'embaucher, vont allègrement en user, le dispositif permettant à moindre frais de colmater les trous laissés par les destructions d'emplois publics programmées dans la RGPP.

Coût pour l'Etat par jeune «engagé» : «à peu près 9.000 euros par an en année pleine», selon Martin Hirsch qui en gagne autant chaque mois. Les 97 millions budgétés pour 2011 doivent permettre de couvrir un maximum de 15.000 contrats. Même à ce prix, l'opération demeure rentable. Et d'un point de vue statistique, elle le sera aussi : à l'horizon 2014, le gouvernement souhaite que le dispositif touche 75.000 jeunes citoyens rêvant de s'intégrer enfin dans une société qui les exploite et les méprise.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 03 Août 2011 23:33 )  

Commentaires 

 
0 # maguy 2011-06-30 15:20 Etre mo-ti-vé(e) pour ne pas être payé(e) ????
Logement, nourriture et frais de transport de 100€/ mois ??? A ce prix-là, on n'a même pas du rata…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat-du49 2011-06-30 18:14 ces offres sont comptabilisés, dans les offres d'emplois, de 6 mois ou +, dans les statistiques.

puisqu'elles apparaissent dans dénomination CDD.

la je vois une offre avec même code ROME K1206
EMPLOI lié à l'environnement, sur Angers, département 49
nature du contrat : CONTR.INSER.ACTI.(DOM)
contrat insertion activité ( dom = reservé départements outre mer ) ??
Numéro d'offre 627944A

encore un truc bizaroïd ..

sinon offre 82125N
toujours à Andrezy ..

purée faut voir un peu les offres que je peux découvrir .. un animateur, mais Maçon, pour encadrer des bénévoles, chantier international, pour construire un mur en chaux, CDD de 21 jours .. anglais souhaité … 950 euros brut soit 722 euros net .. ( logé nourris, ouf ) … lol
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Hypathia 2011-06-30 23:04 On ne peut mieux démontrer le mépris dans lequel on tient les chômeurs et… les personnes âgées !
Un emploi sans salaire pour s'occuper d'elles, alors qu'on est un pays obsédé par les diplômes. Je veux bien parier que ce sera quand même une femme diplômée aux abois qui risque de prendre ce type de poste en forme de pis-aller. Le chômage de masse sert indiscutablemen t à cela, faire accepter l'inacceptable, avec quelques insultes venant d'en haut et répercutées par les médias de masse aux chômeurs indemnisés ou non, et l'affaire est entendue.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # salil 2011-07-03 02:21 Il me semble que cette mesure ne devrait pas s'appliquer qu'aux administrations et associations mais également aux plantations de coton. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-08-04 02:28 Le service civique grignote le budget des missions Jeunesse et Vie associative

www.rue89.com/2011/08/03/lambitieux-service-civique-grignote-du-budget-aux-sports-216584

On y apprend que le service civique, porté par martin Hirsch, est le fruit de la réflexion du sénateur socialiste Yves Collin…

On y apprend que l'Agence du service civique (organisme public "de contrôle et de réflexion", présidé par Martin Hirsch) compte Luc Ferry dans ses rangs…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mentor 2013-01-20 17:36 Bonjour,

Je me rappelais avoir lu sur notre site des critiques justifiées sur le Service Civique…

Je déplore que ces trop nombreuses réalités terrain desservent les réelles valeurs défendues par le "Service Civil Volontaire" initiées par les fondatrices de l'association que j'ai rejoins… à l'origine de la loi sur le Service Civique.

Martin Hirsch n'a rien inventé sur ce coup ! La seule chose qu'il a créé est le RSA qui met dans la galère tant de personnes…jeunes compris.

Je suis totalement d'accord avec vos critiques sur ce détournement d'un engagement qui devrait être citoyen à l'origine par des structures comme Pôle Emploi et des collectivités (parfois des associations).

Une mission de Service Civique ne doit absolument pas être un emploi déguisé et encore moins s'appuyer sur des fiches de poste !!!

Je ne cherche pas à convaincre car la loi est détournée et les abus trop nombreux… :-)
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...