Actu Chômage

mardi
20 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique L'AER ne sera pas reconduite en 2011

L'AER ne sera pas reconduite en 2011

Envoyer Imprimer
Voici la réponse, 100% laconique, méprisante mais sans équivoque du gouvernement sur cette non-reconduction.

On s'en doutait. Le ministère confirme...

Question écrite n°106108 - 13ème législature posée par M. Nicolin Yves (Loire - Union pour un Mouvement Populaire) publiée au JO le 26/04/2011, page 4185

Chômage : indemnisation - allocation équivalent retraite - suppression. Conséquences

M. Yves Nicolin attire l'attention de M. le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé sur la suppression de l'AER depuis le 1er janvier 2011. Ce dispositif permettait aux personnes proches de la retraite et qui avaient le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein, de bénéficier de cette allocation jusqu'à ce qu'elles atteignent l'âge auquel elles pouvaient faire valoir leurs droits. Or, depuis l'arrêt de ce dispositif, de nombreuses personnes se retrouvent aujourd'hui en fin de droits, sans vraiment de perspectives d'emploi compte tenu de leur âge et pour autant, un nombre de trimestres suffisant pour prendre leur retraite. Le risque étant que ces chômeurs avec leurs trimestres de cotisation, basculent vers les minima sociaux. Il souhaiterait savoir s'il est envisageable de rétablir ce dispositif ou si des mesures compensatoires vont être mises en place.

Réponse du ministère : Travail, Emploi et Santé parue au JO le 07/06/2011, page 6119

Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Santé a pris connaissance avec intérêt de la question relative à l'allocation équivalent retraite (AER).
L'AER est une allocation destinée aux demandeurs d'emploi âgés de moins de 60 ans et justifiant du nombre de trimestres suffisant pour bénéficier d'une retraite à taux plein. La loi de finances pour 2008 avait initialement prévu une extinction des nouvelles entrées dans ce dispositif à compter du 1er janvier 2009. Toutefois, comme le Président de la République l'avait annoncé, le Gouvernement a souhaité tenir compte du contexte économique mondial qui affecte notre pays, et qui rend particulièrement difficile la situation de certains demandeurs d'emplois âgés de plus de 55 ans. C'est pourquoi il a été décidé de reporter de deux ans l'entrée en vigueur de la suppression de I'AER, comme l'ont proposé plusieurs parlementaires ainsi que des partenaires sociaux. Cette allocation a donc été prolongée, d'abord au titre de l'année 2009, puis au titre de l'année 2010. Un décret a été publié à cette fin le 7 mai 2010.

Cette mesure temporaire ne remet nullement en cause la mobilisation du Gouvernement en faveur de l'emploi des seniors. Il faut rappeler en particulier les autres dispositifs adoptés par le Parlement fin 2008 qui permettent de renforcer de façon importante les incitations à la prolongation d'activité pour les salariés âgés : augmentation du taux de la surcote, porté à 5% depuis le 1er janvier 2009 ; libéralisation totale du cumul emploi-retraite pour les assurés âgés de plus de 60 ans disposant d'une carrière complète ; report à 70 ans de l'âge de mise à la retraite d'office dans le secteur privé ; réforme des limites d'âge dans la fonction publique et l'aviation civile ; obligation pour les entreprises de plus de 50 salariés d'être couvertes par un accord en faveur de l'emploi des seniors.

(Source : Le site de l'Assemblée nationale)

En clair, le gouvernement estime que la crise est terminée, qu'il en a suffisamment fait pour aider les "seniors", et qu'ils n'ont qu'à se démerder pour retrouver du boulot s'ils ne sont pas contents de croupir aux minima sociaux durant le temps qu'il leur reste à tirer avant de pouvoir prendre enfin leur retraite, dont la date sera repoussée avec la récente réforme de l'UMP. Trop vieux pour retrouver un travail, trop jeunes pour partir à la retraite, ils seraient quelque 30.000.

Le dispositif, remis en cause depuis 2008, est donc définitivement abrogé.
L'AER n'existe plus. Et, malgré les promesses de François Fillon, rien n'est en vue pour la remplacer.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 24 Juin 2011 13:09 )  

Commentaires 

 
0 # Eddie Torial 2011-06-20 16:26 Un autre "reste" :

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-menteur-61124250.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # ELVIRA10 2011-06-21 11:37 Politique de rigueur en Europe :

- restriction de l'aide alimentaire pour les plus démunis (de 1/5ème, voire 1/7ème),

- restriction du RSA selon certains critères,

- une tentative de contrat de travail unique qui tendrait à faire sauter toutes les dernières protections…

Et nous, nous devrons payer pour les grecs les plus fortunés qui ne paient pas d'impôts… parce que les plus riches ont fait en sorte que… et les plus faibles devront se restreindre…

Merveilleuse Europe…

libérale… chacun fait ce qu'il lui plait…

du moment qu'il reste des payeurs… ou des "à sacrifier"…

Monde magnifique en préparation pour notre jeunesse… qui devra tout supporter…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-06-23 11:53 Bertrand exclut le renouvellement de l'AER

L'Etat ne financera pas un renouvellement de l'allocation équivalent retraite (AER). Le ministre du Travail, Xavier Bertrand, a opposé hier une fin de non-recevoir à cette demande syndicale en réponse à une question du député PS François Deluga, à l'Assemblée. Chacun de leur côté, Bernard Thibault (CGT) le 9 juin, François Chérèque (CFDT) et Jean-Claude Mailly (FO) lundi, l'avaient interpellé. Les chômeurs ayant tous leurs trimestres pour partir à la retraite, mais n'ayant pas atteint l'âge légal et ayant épuisé leurs droits à l'assurance-chômage cette année, se retrouvent au mieux avec le RSA ou l'ASS alors que l'AER était de près de 1.000 euros.
www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201460014108-bertrand-exclut-le-renouvellement-de-l-aer-184614.php
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # MARTINE DUPONT 2011-12-09 08:41 2012 VOTEZ BIEN ET AYEZ DE LA MEMOIRE !
L'ATS, ou la fausse AER est une vraie supercherie pour les seniors demandeurs d'emploi qui ont moins de 60 ans et ont validé tous leurs trimestres.

Les demandeurs d'emploi de + 50 ans ont fait exploser les inscriptions au restos du coeur et le secours populaire (beaucoup de femmes) celles qui par ailleurs sont également exclu des longues carrières.

Pensez y quand vous mettrez votre bulletin dans l'urne (enfants qui subviennent à leurs parents ou seniors visés par la suppression de l'AER)!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-06-24 15:06 En septembre dernier, en pleine mobilisation sur les retraites, le premier ministre François Fillon avait créé l'espoir en promettant à la télévision "un système équivalent à l'AER, pérenne, pour les travailleurs âgés" :

www.actuchomage.org/2010091012092/Social-economie-et-politique/retraites-fillon-reinvente-laer.html

Rien n'est venu et, aujourd'hui, Matignon renvoie ses interlocuteurs vers le ministère du travail, qui répond : "Nous avons mis en place des mesures sur l'emploi des seniors. Quant à l'AER, nous l'avons prolongé deux fois." Ce que le gouvernement "voulait en fait, c'est que l'Unédic paie à la place de l'État, mais les partenaires sociaux ne peuvent pas indéfiniment financer les prestations que l'État ne veut plus payer !" s'indigne Laurent Berger, le négociateur emploi de la CFDT, qui assure avoir récemment "interpellé le ministère du travail sur cette question". Le rétablissement de l'AER coûterait "autour de 250 millions d'euros", selon la CFDT. Mais, précise Stéphane Lardy, en charge du dossier à Force Ouvrière, "on nous dit qu'il n'y a pas de budget. Le dossier est bloqué".

www.notretemps.com/depart-en-retraite/10006336-lallocation-equivalent-retraite-supprimee-des-chomeurs-sans-ressources/3-rien-en-vue-pour-remplacer-laer.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # yve 2011-06-27 10:40 j ai 58 ans ½ , 175 trimestres et au 14 juillet je suis en find droit
avec un loyer a payer , je suis dans l obligation de retravailler ( franchement je crois que c est mission impossible ) et de plus le montant de ma ,retraite n augmentera pas
ce serait plus logique de me mettre en retraite ou en aer et laisser un plus jeune une chance d obtenir des trimestres pour sa retraite
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...