Actu Chômage

lundi
22 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique CNE, l'heure de vérité

CNE, l'heure de vérité

Envoyer Imprimer
Encore un mensonge gouvernemental démasqué. Mieux vaut tard que jamais !

L'effectif salarié en «contrat nouvelles embauches», longtemps défendu par les pouvoirs publics et le patronat comme très créateur d'emplois avant d'être abrogé grâce à la persévérance des syndicats, a été bel et bien été «surestimé», révèle une enquête de la DARES. Quant à la pérennité de ces «nouvelles embauches», l'étude révèle que, passé le cap de la «période de consolidation» de deux ans, seul un salarié sur trois recruté en CNE à l'automne 2005 travaillait encore dans la même entreprise en novembre 2007.

Fin décembre, la DARES n'a recensé que 210.000 CNE en cours alors que des études antérieures laissaient supposer un nombre plus élevé, faisant état d'un ordre de grandeur de 360.000 à 460.000 contrats. Ces «estimations, basées sur les flux d'intentions d'embauche [recueillies sur des déclarations internet faites par les employeurs - ndlr] et les taux de rupture, surestimaient l'effectif de salariés en CNE», explique la DARES qui avait déjà averti qu'il s'agissait d'estimations «frustes» et «entourées d'une assez grande incertitude». La désinformation économique battait son plein.

Comme quoi, ce n'est pas le contrat qui crée l'emploi, mais l'occasion qui fait le larron.

Rendons hommage à Dominique de Villepin, premier ministre de l'époque et inventeur du CNE, du CPE, du chèque-transport et de nombreuses autres usines à gaz qui n'ont jamais fonctionné : il est certainement plus doué pour rédiger des poèmes ou écrire des livres sur Napoléon.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 26 Septembre 2008 15:08 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...