Actu Chômage

mardi
22 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte

Le chiffre : 41.300

Envoyer Imprimer
Le nombre d'inscrits en catégorie 1 à l'ANPE a progressé de 2,2% le mois dernier, soit 41.300 chômeurs de plus par rapport à juillet. Il s'agit de l'augmentation la plus «spectaculaire» depuis mars 1993.

Depuis le début de l'année, c'est la sixième hausse mensuelle des inscriptions à l'ANPE et la quatrième hausse consécutive depuis le mois de mai. Le nombre de demandeurs d'emploi «officiels» se rapproche désormais de la barre symbolique des 2 millions, à 1.949.600.

Une fois n'est pas coutume, les femmes (+ 1,6%) sont moins touchées que les hommes (+ 2,7%). Mais avec une poussée de 2,9%, les seniors sont particulièrement affectés. Les statistiques de l'ANPE montrent l'entrée de plus de 8.000 chômeurs de 50 ans et + dans la catégorie 1, ainsi qu'une hausse de 4.000 inscriptions pour fin de contrat d'intérim entre juillet et août. Les plus durement frappés sont toutefois les chômeurs de longue durée (inscrits depuis au moins un an à l'ANPE) dont le nombre bondit de 3,4%. Celui des inscrits depuis deux à trois ans croît même de 3,8%.

La montagne a accouché d'une souris

Ayant pondu quelques mesurettes comme la mise en place de 60.000 contrats aidés supplémentaires, un renforcement des aides à la mobilité (pour passer son permis ou acheter un véhicule; bientôt ça deviendra obligatoire…), de l'accompagnement et de la formation (alors que, dans un contexte difficile de fusion ANPE-Assedic et de destruction d'emplois, des moyens adéquats ne sont même pas prévus), la fameuse «réunion de crise» s'est transformée en «cellule de suivi» où, dans les mois qui viennent, le gouvernement compte faire preuve de dynamisme et d'imagination, c'est-à-dire : faire mine de s'agiter.

Comme l'explique Eric Heyer, économiste de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), «le problème n'est pas d'aider les chômeurs dans leur recherche d'emploi, mais dans l'emploi lui-même et dans l'absence de création». Quant aux causes supposées de cette aggravation, outre «le contexte de très forte crise internationale», on peut aussi pointer la politique de défiscalisation des heures supplémentaires qui a certainement poussé les employeurs à moins embaucher, l'abandon d'une véritable politique industrielle où l'investissement, l'innovation, la recherche ont été laissés en friche, et, au final, la précarisation de l'emploi lui-même, puisque les premières victimes de ce «repli conjoncturel» sont les intérimaires.

Le taux de chômage du 3e trimestre 2008 selon les critères du BIT doit être diffusé le 4 décembre prochain par l'INSEE.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 30 Septembre 2008 00:58 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2008-09-30 00:25 Le nombre d'allocataires indemnisés par l'Assedic (chômeurs, préretraités, stagiaires en formation) a augmenté en août comparé à juillet (+ 0,1%) tout en restant en baisse par rapport à l'an dernier (- 5%), a annoncé le régime d'assurance chômage dans un communiqué.

La poussée du chômage ayant été d'abord enregistrée à l'ANPE, il faut attendre le démarrage des nouvelles indemnisations (soit fin septembre, voire fin octobre pour les délais de carence les plus longs) afin d'avoir une vision plus précise de son impact sur l'Assedic.

Fin août 2008, toutes allocations confondues, l'Unedic comptait 2.165.700 allocataires (contre 2.282.500 en août 2007). Le nombre de chômeurs indemnisés a augmenté de 0,1% sur un mois et baissé de 5% sur un an, atteignant 2.030.600.

L'évolution mensuelle s'explique par la hausse de 0,5% des bénéficiaires de l'assurance chômage, légèrement compensée par la baisse (- 1,5%) du nombre des bénéficiaires des allocations de Solidarité-Etat, précise l'Unedic : le nombre de bénéficiaires de l'allocation de solidarité-Etat (ASS), versée sous conditions de ressources aux chômeurs en fin de droits, s'est élevé à 386.500.

Par ailleurs, le nombre de préretraités indemnisés a continué de chuter pour atteindre 19.900, soit un recul de 2,5% en un mois et de 33,4% en un an.

Enfin, le nombre de personnes en formation ou en reconversion indemnisées par les Assedic (115.200 bénéficiaires en août) a baissé de 6,1% sur un mois et crû de 0,3% sur un an.

Le nombre de bénéficiaires de la Convention de reclassement personnalisé (CRP) a augmenté de 7,7% en un an (26.700 personnes), tandis que le nombre de bénéficiaires du Contrat de transition professionnelle (CTP) a chuté de 23,1% en un an (1.000 personnes).
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2008-10-02 13:37 Pour favoriser la mobilité des chômeurs et les aider à trouver un job loin de chez eux, le secrétaire d'Etat chargé de l'emploi souhaite que les antennes ANPE-Assedic leur prêtent des voitures et des scooters.

Face à des chiffres du chômage en pleine explosion, Laurent Wauquiez a estimé lundi lors d'une conférence de presse que le gouvernement n'était "pas assez bon pour aider les gens à la mobilité".

"Un demandeur d'emploi qui n'a pas de permis de conduire ou qui n'a pas de voiture ou de scooter restreint son aire de recherche à 3 km. Je préfère qu'on lui paie un permis de conduire ou qu'on lui mette à disposition une voiture ou un scooter pour qu'il puisse avoir une recherche sur périmètre de 30 km", a-t-il indiqué.

Le secrétaire d'Etat chargé de l'emploi souhaite donc que, "dès le mois d'octobre, chaque agence ANPE-Assedic puisse être couplée avec un 'garage mobilité' dans lequel on aura des voitures qu'on pourra prêter pour un ou deux mois", a-t-il précisé sur RMC.

Ce parc de véhicules, qui pourrait être financé "par les ANPE-Assedic", proposerait aussi "quelques scooters" et pourrait offrir "la possibilité de financer le fait de passer son permis de conduire", a poursuivi l'ancien porte-parole du gouvernement, ajoutant que "ça existe déjà en Corse. Ils ont fait ça, et ça a considérablemen t aidé le retour à l'emploi".
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2008-11-27 04:39
Evoquant les chiffres pour le mois d'octobre, «la dégradation est nette, proche de celle du mois d'août, qui avait enregistré 42.200 chômeurs supplémentaires », a annoncé le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez dans une interview à Paris Match mardi 25 novembre…
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...