Actu Chômage

samedi
19 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Stagiaires mobilisés contre les abus des entreprises

Stagiaires mobilisés contre les abus des entreprises

Envoyer Imprimer
Des stagiaires en entreprises lancent dès demain un mois de mobilisation pour alerter l'opinion publique sur les abus dont ils s'estiment victimes de la part de certaines entreprises et réclamer une réforme de leur statut, annonce le Mouvement Génération précaire.

Une "manifestation-happening" d'un groupe de stagiaires est prévue MARDI 1er NOVEMBRE à Paris (rendez-vous à 14H pétantes M° Ecole Militaire, tenues noires et masques blancs exigés), suivie par des actions tout au long du mois de novembre (tracts, flash-mobs…) qui se conclueront, le jeudi 24, par "une grève générale des stagiaires au niveau national".

Né en septembre dernier d'un appel à la grève lancé sur le blog www.generation-precaire.org par des stagiaires, Génération précaire avait livré un premier témoignage public du "ras-le-bol" de certains stagiaires victimes d'abus, en participant à la manifestation parisienne du 4 octobre pour l'emploi et le pouvoir d'achat. Après cette manifestation "à laquelle une vingtaine de stagiaires ont pris part, la somme de témoignages et les signatures de soutien se sont multipliés sur le site et le mouvement grandit de jour en jour".

Ils dénoncent une "banalisation des stages", créant une "concurrence déloyale avec les salariés". Ils déplorent également un manque d'encadrement des stagiaires, de très faibles rémunérations et des qualifications parfois dévalorisées par des "stages photocopieuse".

Génération précaire demande un "statut" garantissant notamment une rémunération, un suivi pédagogique et une limitation de la durée et du nombre des stages : "Depuis 2003, des pratiques malsaines se développent. Un nombre conséquent d'entreprises profitent du manque de débouchés pour de moins en moins rémunérer les stagiaires tout en leur demandant d'être aussi productifs que des salariés", estime Jean-Marie Chevalier, professeur d'économie à Paris-Dauphine, dans un entretien publié aujourd'hui dans l'Humanité (lire en commentaire).

=> => => Vous aussi, SIGNEZ LEUR PÉTITION !!!

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 31 Octobre 2005 16:27 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...