Actu Chômage

dimanche
25 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte

Semaine sociale chargée

Envoyer Imprimer
En plus de l'ouverture des négociations sur l'Unedic avec un premier rassemblement devant le MEDEF demain après-midi, tandis que Dominique de Villepin entamera une série de rencontres bilatérales avec les organisations syndicales & patronales d'ici la fin du mois (dont la CFDT lundi, puis le Medef et la CGT jeudi), l'agenda social de la semaine sera chargé, baignant dans un climat gravement alourdi par les violences dans les banlieues.

Rappelons que les syndicats devront également dire s'ils choisissent ou non de signer l'accord sur l'emploi des seniors. Lors de la dernière séance de négociation, le 13 octobre, le patronat leur avait donné jusqu'au 10 novembre pour se prononcer sur un projet de texte prévoyant notamment un allongement de la durée des CDD pour les chômeurs de plus de 57 ans.
Egalement, les syndicats de fonctionnaires seront reçus mercredi par le ministre de la Fonction publique Christian Jacob, qui leur remettra ses propositions en vue de négociations prévues pour fin novembre.

Par ailleurs, les électriciens d'EDF manifesteront mardi à Paris contre la privatisation partielle du groupe public, à l'appel des fédérations CGT et FO de l'énergie. Parallèlement, des actions diverses seront menées en région (grèves, rassemblements, coupures d'électricité ciblées ou opérations de rétablissement de l'électricité aux familles démunies).

A Marseille, les traminots de la RTM qui s'opposent à la privatisation, ont déposé un nouveau préavis de grève pour vendredi après avoir levé provisoirement leur mouvement, déclaré illégal par le tribunal de grande instance de Marseille. "Nous avons conseillé aux salariés de reprendre le travail, car nous sommes respectueux de la justice, mais les salariés sont très en colère, loin d'être désespérés" a déclaré Patrick Parra, délégué de la CFDT. "Nous avons désormais cinq jours pour négocier, si nous avons de véritables négociations, nous serons toujours au travail vendredi prochain", a-t-il ajouté.

Les syndicats de Hewlett Packard ont jusqu'à mercredi pour se prononcer sur un protocole d'accord proposé par la direction, qui prévoit une éventuelle réduction des 1.240 suppressions d'emplois envisagées en France en contrepartie d'une renonciation à leurs jours de RTT.

Ce même mercredi, les personnels des services commerciaux de la SNCF sont appelés à la grève, à l'occasion de la présentation en Comité central d'entreprise par la direction d'un projet qui prévoit la suppression de 2.330 postes de guichetiers sur trois ans.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 07 Novembre 2005 18:47 )  

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...