Actu Chômage

vendredi
23 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Samedi 2 octobre, on remet ça !

Samedi 2 octobre, on remet ça !

Envoyer Imprimer
L'intersyndicale, réunie au lendemain de la remarquable mobilisation de jeudi contre la réforme des retraites, a décidé d'une prochaine journée de manifestation ce samedi 2 octobre.
Chômeurs, précaires, jeunes, sortez de chez vous et venez nombreux !


En appelant à manifester un samedi, les syndicats veulent attirer plus de monde qu'en semaine. Une autre journée d'action (grève + manifs) doit suivre le mardi 12 octobre.

Alors oui, nous aurions préféré qu'ils lancent de concert un solennel appel à la grève générale reconductible, de quoi paralyser suffisamment l'économie pour faire frémir nos dirigeants (les frapper au porte-monnaie, il n'y a que ça qu'ils comprennent). Mais les syndicats majoritaires — notamment la très lâche CFDT — craignent que cette solution, la plus radicale mais pourtant la plus efficace, ne "coupe le mouvement de l'opinion"... Heureusement que FO, Sud/Solidaires et certaines fédérations CGT et CFDT ont déposé des préavis en ce sens dans des secteurs névralgiques : transports, fonction publique, pétrole. De quoi servir de locomotive.

La grève du 23 est bien reconduite dans plusieurs secteurs, un peu partout en France, mais les médias se gardent bien de divulguer ces informations. Le site www.7septembre2010.fr en centralise certaines, et appelle à signer une lettre ouverte à l'intersyndicale du 29 juin pour une grève générale jusqu'au retrait de la réforme des retraites.


Une fois de plus, samedi 2 octobre, nous vous demandons de venir : il le faut, c'est important. De plus, participer à des manifestations d'une telle ampleur est véritablement stimulant. Bref, c'est bon pour le moral !

A Paris, le parcours est fixé entre République et Nation avec un départ à 14h30.
Comme les fois précédentes, il faudra s'attendre à deux cortèges séparés.

Nous vous donnons rendez-vous à 14H devant la Bourse du Travail du 3 rue du Château d'Eau, sur le bout de trottoir qui fait l'angle de la rue du Château d'Eau et du bld Magenta.
A partir de 15H, nous bougerons pour rejoindre nos camarades des associations de chômeurs dont, à cette heure, nous ne connaissons toujours pas le point de ralliement...

Pour la province :
La liste des manifs sur Inventerre
Le Télégramme a publié un récap de toutes les manifestations en Bretagne
Le site de la CGT a réalisé un tableau des points de rdv dans toute la France (mis à jour au fur et à mesure)


Rien n'est plié : il y a eu des précédents !

De plus, si on ne fait pas reculer ce gouvernement maintenant, il nous en fera baver jusqu'au bout.
Nous sommes à un tournant du mandat Sarkozy, dont la légitimité est fragilisée par son incompétence et sa corruption. C'est le moment de le mettre à bas ! Si la réussite de la mobilisation et son issue — le retrait du projet — n'est pas fatale pour l'UMP, le rapport de force restera en notre défaveur jusqu'en 2012, où nous verrons tous nos acquis sociaux partir en charpie.

Le mouvement s'accélère : il ne faut surtout rien lâcher !
C'EST MAINTENANT OU JAMAIS.

A bientôt, donc !

SH

A (re)lire...

La retraite… à 67 ans
La réforme des retraites pénalisera les femmes
... Et Fillon réinventa l'AER !
Retraites : la réforme de l’UMP est bien la plus dure
Retraites : ce que l'Unedic va payer
Mardi 7 septembre, les chômeurs étaient dans la rue
La confiscation du dialogue social, une spécificité française

A (re)voir...

La réforme des retraites et ses enjeux expliqués par Gérard Filoche :



Le point de vue de Bernard Friot, complémentaire :



Mieux qu'un long discours, une "conférence gesticulée" :





Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 04 Juillet 2011 13:07 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...