Actu Chômage

dimanche
17 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Actuchomage ne connaît pas la crise

Actuchomage ne connaît pas la crise

Envoyer Imprimer
Ci-dessous, la Lettre d’Actuchomage adressée aux 5.800 personnes inscrites comme «membres utilisateurs» du site.

Bonjour à Toutes et Tous,

Nous ne chercherons pas aujourd’hui à vous accabler de mauvaises nouvelles en tous genres, même si nous estimons que nos dirigeants cachent la vérité aux Français sur les conséquences à venir de la crise économique.

Ainsi, l’UNEDIC, dans sa grande clairvoyance – et le gouvernement avec elle –, projette que 250.000 personnes grossiront les rangs des chômeurs de catégorie 1 (le taux officiel) en 2009.

Pour notre part, nous «tablons» plutôt sur 500.000 personnes (hypothèse basse), en rappelant que 100.000 chômeurs supplémentaires sont inscrits en catégorie 1 depuis août 2008, dont 46.000 pour le seul mois d’octobre.

La vague des licenciements massifs se forme, aujourd’hui escamotée par des mesures de chômages technique et partiel ; elle déferlera à partir de janvier/février 2009.

Mais, nous nous étions promis de ne pas vous accabler… Alors n’insistons pas et passons aux «BONNES NOUVELLES».

Dans ce contexte maussade, notre association ne connaît pas la crise ! Ci-dessous, une petite synthèse de l’année qui s’achève.

Audience d’Actuchomage :
Elle s’établira à 2 MILLIONS DE VISITES UNIQUES en 2008, soit autant qu’en 2007, une année particulièrement riche en événements (élections présidentielles et législatives) qui avaient «dopé» l’audience du site.

Nombre de pages vues :
20 millions en 2008, contre 16 millions en 2007.

Durée moyenne des visites :
Elle est aujourd’hui de 6 minutes 30 secondes par visiteur, contre 4 minutes 20 secondes en 2007 (une progression de 50%).

Ces deux derniers indicateurs confirmant l’intérêt croissant de nos visiteurs pour le contenu du site.

Finances :
Grâce à votre solidarité, notre association – un temps en situation délicate – a rééquilibré ses comptes (près de 8.000 euros récoltés à la suite de notre Appel du 25 septembre). Vous nous avez donné les moyens d’attaquer 2009 sans angoisse. Une nouvelle version d’Actuchomage sera donc disponible d’ici mars/avril.

Adhérents/donateurs :
Notre association compte plus de 350 adhérents/donateurs en 2008, contre 160 en 2007 (100% d’augmentation).

Notre «Lettre d’infos» mensuelle :
Elle est aujourd’hui adressée aux 5.800 personnes inscrites comme «membres d’Actuchomage»
(+ 100 à 150 nouveaux inscrits chaque mois).

Développements Internet :
Nos deux autres sites poursuivent leur petit bonhomme de chemin. Rénovation-démocratique attire entre 400 et 1.000 visiteurs par jour (avec des pointes à 4.000, en fonction de l’actualité). Et Inter-emploi.net, lancé en septembre dernier, franchira la barre des 10.000 visites par mois en janvier.

Audience cumulée de nos trois sites :
2,25 millions de visites uniques en 2008.

Perspectives :
La dégradation de la conjoncture va – malheureusement – nous imposer un surcroît de travail. Rappelons que toutes nos activités SONT MENÉES BÉNÉVOLEMENT, notre association n’ayant pas les moyens de rémunérer un-E salarié-E.
Nous estimons qu’aux krachs financier et boursier pourraient succéder un KRACH SOCIAL. La situation est aujourd’hui imprévisible, comme l’était le blocus généralisé de la Guyane française sur la question du prix de l’essence.

RASSEMBLEMENT DES CHÔMEURS ET PRÉCAIRES :
Samedi 6 décembre, les associations et collectifs de chômeurs et travailleurs précaires appellent à une manifestation à 14h30 à Paris, entre la Place Stalingrad et la Place Clichy. Certains d’entre nous en serons. Si vous souhaitez vous joindre à nous, adressez un mail à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. - vous obtiendrez en retour le lieu et l’heure du rendez-vous des Ami-E-s d’Actuchomage.

Voilà. Nous n’interfèrerons plus dans votre boîte mails d’ici 2009.

Les membres du Conseil d’administration d’APNÉE/Actuchomage souhaitent à toutes celles et tous ceux qui nous suivent, régulièrement ou épisodiquement, de JOYEUSES FÊTES de fin d’année ; nous aurons également une pensée solidaire pour celles et ceux qui les vivront seuls, et plus encore pour celles et ceux qui les vivront dans la rue.

Rendez-vous en 2009.

Bien@Vous

www.actuchomage.org - www.inter-emploi.net - www.renovation-democratique.org


POUR NOUS SOUTENIR :

• Vous pouvez adresser vos dons à APNÉE – 25, av. Villemain 75014 Paris (chèque libellé à l’ordre d’APNÉE).

• Vous pouvez aussi effectuer un paiement en ligne sécurisé (un module Paypal est disponible sur la page d’accueil du site, en dessous de l’édito, en bas à droite).

• Vous pouvez enfin adhérer à l’association. Un bulletin est disponible dans la rubrique «Nous rejoindre - Adhérer» sur la page d’accueil du site ou directement par mail à : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

N’OUBLIEZ SURTOUT PAS de joindre à votre envoi une adresse mail (inscrite au dos du chèque par exemple) afin de vous adresser un reçu électronique (et éviter ainsi les frais postaux).

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 03 Décembre 2008 22:33 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...