Actu Chômage

lundi
23 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Une crise mondiale dictée par notre instinct de survie

Une crise mondiale dictée par notre instinct de survie

Envoyer Imprimer
Hommes politiques, grands patrons, experts financiers… personne n’est en mesure de nous dire comment résoudre cette crise mondiale qui ne fait que commencer. Les plans de sauvetage pour relancer la machine par le «dumping financier» se heurtent à notre instinct de survie.

Voilà ce que l’on pouvait entendre il y a quelques jours : «Une croissance infinie dans un monde fini, c’est terminé !», ou encore : «On ne sait pas du tout ce qui va se passer !». Et où donc pouvions-nous entendre ces commentaires désabusés ? Dans un débat altermondialiste, dans un meeting des Verts ou dans l’entourage de Nicolas Hulot ? Pas du tout. Ces mots ont été prononcés à l’Intercontinental le Grand, le palace parisien qui accueillait fin octobre le World Air Transport Forum, un des plus grands colloques organisés autour du transport aérien.

Et qui a prononcé «On ne sait pas du tout ce qui va se passer» ?

Lire la suite sur Rénovation-démocratique.org

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Dimanche, 09 Novembre 2008 14:32 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...