Actu Chômage

dimanche
17 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Sauvons Actuchomage ! Une victoire collective

Sauvons Actuchomage ! Une victoire collective

Envoyer Imprimer
Notre Appel «Sauvons Actuchomage !» lancé le 25 septembre dernier, aux fins de rééquilibrer nos comptes et nous donner les moyens d’exister en 2009, est une VICTOIRE COLLECTIVE. Voilà pourquoi.

Dans le mois qui a suivi (octobre), nous avons récolté 7.000 € de la part de 220 donateurs et adhérents, et depuis fin octobre, des chèques arrivent toujours… doucement mais sûrement. Il est probable que notre Appel se solde, d’ici la fin de l’année, par 9.000 € pour 260 donateurs et adhérents. Cette somme complèterait alors les 2.500 € de dons et adhésions déjà réalisés entre janvier et septembre 2008, portant nos ressources à plus de 11.000 € sur l’année.

11.000 €, ce n’est pas le Pérou (moins de 1.000 € par mois) pour faire tourner une association comme la nôtre. Mais, quand on y regarde de plus près, c’est encourageant. D’abord, parce qu’il y a deux ans, nous n’aurions probablement pas réussi à récolter ces fonds. Ensuite, celles et ceux qui militent pour la défense des droits sociaux savent à quel point c’est difficile de faire remonter quelques milliers d’euros. Enfin, nos lecteurs, sympathisants, adhérents et donateurs ont bien compris que notre indépendance a un coût : Ils sont prêts à s’engager pour la défendre. Voilà sans doute le principal enseignement que nous retiendrons de cette opération.

Oui, il y a des gens qui sont prêts à s’engager sur les questions qui nous mobilisent. Vous nous direz : «Que représentent 250 à 300 personnes ? C’est peanuts !». On peut le voir sous ce jour mais nous, nous ne le voyons autrement ! 250 à 300 personnes qui font bloc derrière une petite association comme la nôtre, c’est révélateur d’une prise de conscience collective. Car derrière ce chiffre se cache une autre réalité : Nous sommes 2 à 3 fois plus nombreux !

C’est une évidence, quand une personne adhère ou donne à une association, 2 ou 3 autres envisageaient de le faire avant d’y renoncer. Et les motifs de ce renoncement sont nombreux, souvent anecdotiques d’ailleurs : Avoir un chéquier ou une carte bancaire sous la main (eh oui !), une enveloppe, un timbre… Ou bien encore, on remet ça au lendemain et, finalement, on oublie. C’est classique, nous fonctionnons tous comme ça. Il y a un autre indicateur qui conforte notre analyse, c’est le nombre de destinataires de notre «Lettre d’information» mensuelle (plus de 5.000) qui, à tout moment, peuvent se désinscrire de notre liste de diffusion. Et justement, à chaque fois que nous adressons notre «Lettre d’infos», une vingtaine de personnes nous quittent… quand nous en gagnons 4 à 6 nouvelles par jour, soit 100 à 140 par mois.

Ainsi, quand on soustrait les moins des plus, entre 80 et 120 nouveaux inscrits viennent grossir chaque mois les rangs de nos sympathisants, soit 1.000 personnes par an… Quand même ! Mais il y a aussi ces milliers d’Internautes qui nous suivent épisodiquement ou régulièrement, qui ne sont pas inscrits sur Actuchomage et ne reçoivent donc pas notre «Lettre d’infos» ; il ne faudrait quand même pas oublier que l’audience moyenne du site se situe entre 6.000 et 8.000 visites par jour, avec des pointes à 10.000 visites certains jours, voire 15.000 exceptionnellement.

Aujourd’hui, nous pouvons légitimement revendiquer plusieurs milliers de sympathisants, dont seulement, il est vrai, quelques centaines d’actifs (adhérents et donateurs). Mais il est probable aussi que parmi ces milliers d’anonymes, beaucoup auraient fini par se témoigner si nous étions sur le point de disparaître. Et là, ce ne sont pas 7.000 € que nous aurions récoltés, mais sans doute 2 ou 3 fois plus !
À quoi servent ces projections forcément aléatoires ? À ne surtout pas minimiser notre mobilisation autour d’APNÉE – Alternatives Pour une Nouvelle Économie de l’Emploi – l’association qui édite Actuchomage, Renovation-democratique.org et Inter-emploi.net. Pour autant, cette mobilisation apparaît malheureusement très diluée puisqu’elle réunit des gens issus de toute la France et même de l’étranger (Belgique, Suisse, Québec, Afrique du Nord…). Si nous étions tous localisés sur Paris/Île-de-France, par exemple, peut-être pourrions-nous apparaître pour de bon, dans la rue, à 300 ou 400 personnes, qui sait. Nous pourrions être agréablement surpris. Mais voilà, notre force – notre présence et notre visibilité sur Internet – est aussi notre faiblesse dans la vie réelle, sur le terrain, pour cause de dispersion géographique.

Qu’importe finalement ! Notre Appel a démontré une chose : notre capacité à résister, à trouver les moyens de faire vivre notre association (certes chichement), en revendiquant et assumant notre indépendance. Et ça, ce n’était pas gagné d’avance pour une association qui mène l’essentiel de son action sur Internet. C’est une petite révolution dont nous pouvons COLLECTIVEMENT être fiers !
Nous avons mis un peu plus de 4 ans à bâtir cet édifice fragile et costaud. Aujourd’hui, nous entrons dans une phase de maturité. Nous allons mettre à profit tous les enseignements tirés de ces 4 années d’engagements sur le Web mais aussi sur le terrain (lire en commentaire), en cette période de forte dégradation de l’emploi, des conditions de travail, des rémunérations et des droits.

La conjoncture de 2009 nous imposera, d’une manière ou d’une autre, de compter nos forces… et pas seulement dans le champ virtuel.

Yves Barraud
Président d’APNÉE

POUR NOUS SOUTENIR :

• Vous pouvez adresser vos dons à APNÉE – 25, av. Villemain 75014 Paris (chèque libellé à l’ordre d’APNÉE).

• Vous pouvez aussi effectuer un paiement en ligne sécurisé (un module Paypal est disponible sur la page d’accueil du site, en dessous de l’édito, en bas à droite).

• Vous pouvez enfin adhérer à l’association. Un bulletin est disponible dans la rubrique «Nous rejoindre, adhérer» sur la page d’accueil du site ou directement par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

N’OUBLIEZ SURTOUT PAS de joindre à votre envoi une adresse mail (inscrite au dos du chèque, par exemple) afin de vous adresser un reçu électronique (et éviter ainsi les frais postaux).

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 07 Novembre 2008 22:08 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...