Actu Chômage

vendredi
23 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Aide-soignant, ça se mérite !

Aide-soignant, ça se mérite !

Envoyer Imprimer
Un utilisateur du site nous adresse ce message désabusé. Depuis plus d’un an, cet infirmier diplômé en Tunisie attend le poste d’aide-soignant pour lequel il semble remplir toutes les conditions. Récit d’un parcours du combattant….

J'attends le bon vouloir de la DDASS de Seine-Saint-Denis pour pouvoir exercer le métier d'aide-soignant depuis octobre 2006. Il faut savoir que je remplis parfaitement les conditions, ayant un diplôme d'état d'infirmier tunisien avec tout de même 26 ans d'expérience à mon actif et le titre de surveillant. Je ne suis pas en France pour faire carrière mais pour raison familiale. Je suis de nationalité française et parfaitement en règle. Je croyais que l'autorisation d'exercer (comme simple aide-soignant) ne serait qu'une simple formalité vu mes états de service. Mais c'était méconnaître la DDASS.

On manque «cruellement» de personnel paramédical en France, paraît-il ? Alors il vaut mieux s'y habituer que d'attendre que la DDASS nous en trouve. Et puis, les infirmiers diplômés hors CE peuvent être dangereux !

J'allais oublier : J'ai passé un examen écrit dans les locaux de la DDASS à Bobigny avec succès en juin 2007, et j'attends qu'on veuille bien me faire signe pour passer un stage en milieu hospitalier depuis.

Les relancer, me direz-vous ? Je ne fais que ça, tant sur place qu'au téléphone. Mais ce sont des gens très occupés qui sont toujours en réunion, en mission, pas encore arrivés, déjà partis, et même en congé pour le moment. Moi, je dois attendre qu'on me fasse signe. Ils sont débordés et moi je n'ai rien à faire que de regarder les offres d'emploi me passer sous le nez.

Inutile d'essayer de faire autre chose : pour l'ANPE, je suis sans qualification en attendant l'autorisation de la DDASS, bien sûr.

J'ai 50 ans et j'ai passé ma vie à soigner les autres, ils se portent très bien depuis. Il faut croire qu'en Tunisie, ils sont plus résistants qu'en France.

J'en ai assez de vivre en parasite : Je veux gagner ma vie dignement s'il vous plaît Mmes et Mrs de la DDASS de Seine-Saint-Denis.

Merci de votre attention.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 18 Décembre 2007 01:33 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...