Actu Chômage

dimanche
8 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique «Le CDI à durée déterminée», la bourde de Michel Sapin

«Le CDI à durée déterminée», la bourde de Michel Sapin

Envoyer Imprimer
La rentrée nous promet bien des fantaisies. Voici celle du ministre du Travail qui, pour appuyer ses mesures d'urgence, se lance dans un mélange des genres aussi confus que surprenant.

Voyez/écoutez son intervention ce matin sur Europe 1 :



D'abord, pour Michel Sapin, les jeunes sont le «noyau dur» du chômage... Fin juin, les moins de 25 ans étaient 661.800 inscrits dans les catégories ABC de Pôle Emploi (+5,1% sur un an), dont 463.900 en catégorie A (+5,9%). La situation des jeunes est effectivement dramatique : abonnés à la précarité et à l'exploitation (stages à répétition), le monde du travail rechigne à les intégrer normalement. De ce fait, ils ne peuvent se projeter dans l'avenir (trouver un logement, fonder une famille…) et, de surcroît, ils sont les plus touchés par la pauvreté.

Cependant, contrairement à ce qu'affirme Michel Sapin, le «noyau dur» du chômage se trouve chez les seniors, bien plus nombreux et qui viennent gonfler les rangs du chômage de longue durée. En effet, fin juin, les 50 ans et plus étaient 915.400 inscrits dans les catégories ABC de Pôle Emploi (+14,6% sur un an), dont 633.500 en catégorie A (+15,9%). En ce qui concerne la durée moyenne d'inscription sur les listes de Pôle Emploi des sortants des catégories ABC, à fin juin, elle était de 145 jours pour les moins de 25 ans contre… 432 jours pour les plus de 50 ans (voir en page 6 de la dernière note mensuelle Dares/Pôle Emploi). Et depuis 2008, a rappelé la Dares, le nombre des chômeurs de plus de 55 ans a augmenté de 84% contre 30% pour les moins de 55 ans, soulignant que 60% des 55-64 ans sont sur le carreau depuis un an et davantage. Mais, passons... Le ministre du Travail n'est, comme on va le voir, pas à une inexactitude près.

Que propose Michel Sapin pour les jeunes ? La création de 150.000 «emplois d'avenir» : 100.000 à partir de… 2013, puis 50.000 en 2014 (sachant que, chaque année, notre population active augmente de 110.000 personnes en moyenne : les nouveaux chômeurs s'additionnent aux anciens). Réservés aux chômeurs de longue durée non qualifiés ayant entre 18 et 26 ans, ils pourraient s'ouvrir aux jeunes de moins de 30 ans qui n'ont jamais travaillé depuis leur sortie du système éducatif. Ils seront rémunérés au Smic et subventionnés à hauteur de 75% du salaire minimum.

Selon lui, ces emplois sont de «vrai[s] boulot[s] en contrat à durée indéterminée pendant une durée suffisante entre un an et trois ans», renouvelables chaque année «pour permettre aux jeunes de sortir du dispositif s'ils trouvent un emploi ailleurs». Sauf qu'un contrat renouvelable chaque année et limité à 3 ans ne peut pas être un CDI mais un CDD, ou contrat à durée déterminée. «Concrètement, ces contrats seraient une sous-catégorie des actuels contrats unique d'insertion (CUI). Pour compenser le manque de qualification de ces jeunes, une aide à la formation devrait être apportée aux employeurs, éventuellement par le biais d'un "chèque formation"», a-t-il détaillé dans Le Monde. Or les CUI sont des CDD, et donc soumis aux règles du CDD.

Alors, pourquoi Michel Sapin a-t-il parlé de «contrat à durée indéterminée» ? Etait-il mal réveillé ? Avait-il encore la tête en vacance ? Interrogé ensuite par Le Lab d'Europe 1, le ministère du Travail a évoqué un «raccourci malheureux» et précisé la déclaration du ministre : «Il y a deux choses à ne pas confondre : la durée du contrat, d'une part, et la durée de versement de l'aide. L'aide sera versée à durée déterminée, pendant une période de un à trois ans. La forme du contrat - CDD ou CDI - sera, elle, laissée à la discrétion de l'employeur, même si le ministère du Travail fera tout pour inciter à la conclusion de CDI». Soit.

Et que propose Michel Sapin pour les seniors ? 500.000 «contrats de génération» sur le quinquennat, censés favoriser l'embauche en CDI des moins de 25 ans et le maintien dans l'emploi des plus de 55 ans. Un projet de loi devrait être déposé avant la fin 2012 pour une «montée en puissance» du dispositif en 2013.

Sinon, bon prince, Michel Sapin a évoqué la gratuité du 3949. Une gentille promesse qui ne mange pas de pain (pardon, de Carambar).

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 24 Août 2012 10:29 )  

Commentaires 

 
0 # MartineG 2012-08-21 19:27 Eh ben, on est mal barrés ! Les mots ont un sens et si Monsieur Sapin se met à prendre un mot pour un autre, ça promet. En tous cas, il ne donne pas franchement l'impression de maîtriser ses dossiers… Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # lestymo 2012-08-21 20:42 Mais on a déjà bien mis en place les CDDDI qui eux sont d'ores et déjà un franc succès ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2012-08-22 03:37 Blahblahblah… 

Ce qui m'inquiète, ce n'est pas que Sapin se prenne les pieds dans le tapis du CDI à durée déterminée. Tout ça n'est que rafistolage pour faire baisser artificiellemen t les chiffres calamiteux du chômage.

Ce qui est préoccupant, c'est l'absence chronique de perspectives et de propositions qui pourraient impulser une vraie dynamique.

Sapin tente de colmater avec des sparadraps des brèches ouvertes depuis une trentaine d'années, alors que l'hémorragie des plans anti-sociaux, des délocalisations , de la désindustrialis ation… s'accélère, malgré les aides, les exonérations de cotisations, les pseudos plans de relance… 

Ses mots illustrent l'impuissance de nos gouvernants et annoncent des temps (très) incertains.

La France est au bord de la rupture.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-08-22 09:53 Gratuité du 3949 : un vieux rêve qui divise

info.sfr.fr/economie/articles/pole-emploi-0-11-euro-c-est-trop,1210695/
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Talou 2012-08-22 13:22 Pour Sapin: :
Quand on ne sait pas de quoi on parle, ou qu'on on a rien a dire de constructif, on la ferme !!!
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-08-22 20:15 Sapin se fait tailler un short dans Mediapart :

blogs.mediapart.fr/blog/leon-et-paulette/220812/le-cdi-sapin

Et dans Plume de presse, on lui attribue un bonnet d'âne :

www.plumedepresse.net/bonnet-dane-au-ministre-du-travail/

:lol: mdr
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # De passage 2012-08-22 21:00 Pour répondre à Yves,

"La France est au bord de la rupture", c'est peut-être une chance. En effet, il y en a marre. Marre d'entendre toujours les mêmes histoires. Toujours cette histoire de croissance. Alors que les machines ont remplacé l'Homme dans bien des domaines.

Vive le Revenu Universel et espérons que cette période difficile à venir, amènera le plus grand monde à penser différemment. Notamment que l'on puisse dire "qu'il n'y a plus de travail pour tous" sans passer pour un hurluberlu.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Yves 2012-08-22 22:51 Sapin, c'est l'arbre qui cache la forêt des incompétents ! Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Mélopée 2012-08-23 11:42 Bien sûr que les mots ont un sens et il ne faut pas se tromper, ce "lapsus" est volontaire. Après avoir fait glisser le terme ce cotisations sociales vers le terme charges sociales, il s'agit maintenant de faire glisser l'idée de CDI vers celle de CDD.
Le très excellent et trop confidentiel journal Fakir a fait une interview éclairante sur le chemin que devrait prendre le gouvernement Hollande.
Ce lapsus entre tout à fait dans cette analyse :

http://www.fakirpresse.info/Le-plan-de-bataille-des-marches-la.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-08-23 16:24 D'un côté, un Montebourg qui s'agite sans pouvoir contrer les plans sociaux (alors qu'il y a urgence, le projet de loi contre les licenciements boursiers est passé aux oubliettes…). De l'autre, un Michel Sapin qui lance de nouveaux contrats précaires pour la jeunesse.

Et, en général, un gouvernement godillot qui, bien qu'il se prétende de gauche, n'a aucunement l'intention de contrarier l'UE des Merkel/Barroso/Dragui et Cie, ni la finance, ni le patronat.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...