Actu Chômage

vendredi
6 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Qui relancera la résistance sociale ?

Qui relancera la résistance sociale ?

Envoyer Imprimer
Chaque début d’année, les membres et adhérents d’Actuchomage s’interrogent. La question du moment est la suivante : Par qui et comment va être relancée la résistance sociale ? Les débats sont ouverts sur nos forums. Ci-dessous, la contribution d’un animateur d’Actuchomage, par ailleurs Président de l’association qui édite le site, extraite d'une file de discussion. Il s’agit d’un point de vue PERSONNEL et non d’une prise de position officielle.

Pour faire simple… et même simpliste :

Ce qui se joue en France marque un tournant décisif dans l'histoire politique et sociale de notre pays. Une droite décomplexée est au pouvoir. La gauche (au sens large) sort plus divisée qu'elle ne l'était des élections de 2007… et donc plus affaiblie. Et les syndicats n'ont pas "dépoussiéré" leurs modes d'action - et moins encore leur mode de fonctionnement (financement, représentativité…).

Les mois et les années qui viennent (jusqu'en 2012… au minimum), imposeront une remise à plat de tout l'existant, sur les thèmes majeurs qui alimentent le débat démocratique. Cela va passer par une redéfinition des "droits" et des "devoirs" des citoyens ; le gouvernement Sarkozy - par la rupture annoncée et aujourd’hui engagée - n'a pas d'autre ambition.

Que l'on soit pour ou contre la politique menée, la mise en œuvre de cette "redéfinition" va se traduire par une "redistribution des cartes". On l'observera très vite sur les questions sociales (et nous allons, sur Actuchomage, nous consacrer dans les prochains mois à un dossier de fond : "Quel avenir pour les syndicats ?") ; on l'observera aussi sur les questions institutionnelles (et nous allons, sur Rénovation-démocratique, suivre ces aspects). Mais, une chose est sûre, toutes les mesures prises vont se traduire par une recomposition du corps social… de ses représentants, de ses modes d'action et de résistance.

Et nous avons lancé Actuchomage dans cette perspective !

Si notre site s'est focalisé sur les informations, les mouvements et les actions qui concernent directement - et principalement - les chômeurs et les précaires, notre approche éditoriale tend depuis plusieurs mois (depuis l'élection de Nicolas Sarkozy), vers la DÉFENSE DES DROITS DES ACTIFS AVEC OU SANS EMPLOI. Ainsi, passons-nous à l'étape numéro 2 de notre "expérimentation sociale".

Pourquoi ? Parce que, aujourd'hui, un nouvel adhérent sur 2 à notre association est SALARIÉ (contre 1 sur 4 ces dernières années). Il s'agit d'une évolution de fond, la conséquence directe du désarroi d'un nombre grandissant de nos concitoyennes et concitoyens. Preuve que les choses bougent énormément, preuve aussi qu'il faut reconstruire… et pas seulement "rénover".

D'ici deux ans, tous les processus d'implications politiques et sociales traditionnels vont devenir peut-être pas obsolètes, mais tout simplement "inadaptés" aux nouvelles réalités… Comme sont inadaptés certains discours politiques (notamment à gauche, puisqu'elle perd les élections) et discours syndicaux (puisqu'ils perdent leurs combats). Et, comme la Nature a horreur du vide - y compris dans les domaines de l'engagement militant - de nouveaux mouvements, de nouvelles mouvances vont émerger.

Bayrou, par exemple, a tenté le coup sur le terrain politique, avec le Modem. Mais le Béarnais est déjà un homme du passé. Besancenot, lui, aimerait bien fédérer à la gauche du Parti socialiste, mais sa casquette "communiste révolutionnaire" est - de mon point de vue - un handicap… (ses références ne disent rien ou pas grand chose aux nouvelles générations d'électeurs).

Ces dernières années, peu d'initiatives ont été menées sur le terrain social, à part celles initiées par de rares collectifs (comme les Don Quichotte ou ACDC - Les Autres Chiffres Du Chômage). Mais la dynamique de "résistance sociale" va - à un moment ou un autre - être relancée.

La question est de savoir par Qui et Comment ?

Par ceux que nous avons vus et entendus depuis des décennies, ou par d'autres qui n'ont pas eu encore l’occasion de s’exprimer ?
Je suis persuadé qu'on va assister, dans les prochaines années, à un important "turn-over" de la représentation sociale et militante (même José Bové a fait un bide aux élections présidentielles et, aujourd'hui, il semble un peu en bout de course).

Et nous dans tout ça ?

Ça fait un petit peu plus de trois ans que nous existons… Autant dire que nous "débutons". Mais plutôt que de longs discours ronflants, je laisse à Informatik, adhérent à l'association depuis 3 ans, le soin de nous projeter vers l'avenir.

Ouvrons ici une parenthèse : Informatik, Emmanuel de son prénom, a adhéré à APNÉE alors qu'il était au RMI ou à l'ASS, donc à 5 € par an. Aujourd'hui, il a retrouvé du boulot… dans l'informatique. Et voilà ce qu'il nous écrit, en nous adressant un chèque de 50 € :

Je pense qu'Actu mérite vraiment d'être soutenu ! Le site et les contributions sont importantes et relèvent vraiment le niveau, surtout dans le désert actuel... Si un débat d'idées doit renaître de ses cendres, vous en serez des acteurs. Je trouve que vous faites preuve à la fois de lucidité et d'une certaine retenue, et aussi d'une bonne indépendance d'esprit. Le succès du site vient de là. Donc bonne continuation !

Voilà ce qui ressort d'un mail parmi tant d’autres… Voilà aussi ce qui ressort des dizaines de courriels que nous recevons chaque semaine.

La retranscription de ce témoignage n’a pas pour but de nous tresser une couronne de laurier ; c'est uniquement la reconnaissance du TRAVAIL COLLECTIF mené ici… qui intéresse de plus en plus de monde puisque, aujourd'hui, le site enregistre 225.000 visites par mois, contre 90.000 par mois l'année dernière, 40.000 il y a deux ans, 8.000 il y a trois ans.

Reste à savoir comment, sur Actuchomage et sur Rénovation-démocratique, nous prendrons part aux débats ? (…)

Yves - Un animateur du site

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 05 Janvier 2008 01:36 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...