Actu Chômage

jeudi
5 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements Ville de Paris, RATP… Les goujats du recrutement

Ville de Paris, RATP… Les goujats du recrutement

Envoyer Imprimer
Depuis son lancement, Actuchomage dénonce les goujateries en matière de recrutement, la première d’entre elles étant l’absence de réponse à un dossier de candidature. Ainsi, il y a quelques mois, nous sommes nous «étonnés» des procédures en usage chez les caritatives Fondations Abbé Pierre et Emmaüs. Cette fois, nous dénonçons le je-m’en-foutisme de la Ville de Paris et de la RATP.

«Ce sont mes impôts locaux qui les font bouffer et, à la Ville de Paris, ils ne sont même pas foutus de m’adresser un p'tit mail en réponse à mon dossier de candidature !», s’insurge Jean-François. «Je paie ma Carte orange tous les mois et finance leur régime spécial de retraites, et je suis sans nouvelle du dossier que j’ai adressé à la RATP il y a deux mois !», râle Thierry.
Ils en ragent ces candidats malheureux qui, ces derniers mois, ont répondu à des annonces de recrutement émanant de la Ville de Paris ou de la RATP. Et il y a de quoi. Pas d’accusé réception à leurs dossiers de candidature, pas de réponse négative, et encore moins d’entretien… évidemment. Cette goujaterie passe d’autant moins qu’elle provient d’entreprises ou de collectivités au service du public, financées tout ou partie par l’argent des contribuables que sont, notamment, ces candidats malheureux.

Obtenir une réponse négative relève aujourd’hui du miracle !

Et quand ces entreprises et collectivités, dans les cas qui nous intéressent : la RATP et la Ville de Paris, sont de culture politique ou syndicale «plutôt de gauche», ça fait encore plus désordre. Car ces sympathiques recruteurs devraient savoir que les chômeurs doivent justifier de leurs recherches d’emploi, faute de quoi la machine à radier a vite fait de les passer à la broyeuse, tout comme leurs allocations chômage. Seulement voilà, sans accusés réception aux dossiers adressés et sans réponses négatives, impossible de faire valoir de manière irréfutable sa recherche active d’emploi. La désinvolture de la Ville de Paris et de la RATP est d’autant plus inacceptable qu’à l’heure d’Internet tous les dossiers de candidature déposés par mails peuvent obtenir une réponse automatique en guise d’accusé réception. Et la mise en action de cette procédure AUTOMATIQUE ne prendra pas cinq minutes à la personne chargée du recrutement. Quant à une réponse négative type, elle est tout aussi simple à activer et à adresser en moins de 30 secondes à tous les candidats non retenus. Dans ce contexte de je-m’en-foutisme généralisé, la perspective d’un entretien d’embauche relève alors du miracle. Alors prions !

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 12 Septembre 2007 14:46 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...