Actu Chômage

dimanche
26 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Un député entame une grève de la faim

Un député entame une grève de la faim

Envoyer Imprimer
Le député UDF des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle entame aujourd'hui une grève de la faim pour s'opposer à la délocalisation d'une usine de la vallée d'Aspe.

"Il m'est devenu insupportable que des hommes seuls, aussi puissants soient-ils, puissent décider du sort de dizaines de familles, de leur vie ou de leur mort, et du devenir de notre territoire déjà en lambeaux", a déclaré le député pour expliquer sa démarche. Jean Lassalle a dit qu'il s'installerait sur un banc situé dans la salle des quatre-colonnes, par où les députés passent pour rejoindre l'hémicycle. Aux heures de fermeture de l'Assemblée, il compte poursuivre son jeûne dans son bureau situé "à 50 mètres". "Tant que mes forces le permettront, je ferai ça tous les jours. Quand je ne pourrai pas, je resterai dans mon petit bureau. Ceux qui voudront venir me voir pourront continuer".

Le député UDF a prévenu qu'il ne s'arrêterait que lorsqu'il aurait obtenu l'annulation de la délocalisation de l'usine Toyal. Cette usine de 150 salariés, filiale d'un groupe japonais, installée depuis 80 ans dans la Vallée d'Aspe, "traite des lingots d'aluminium dont elle extrait le pigment d'aluminium qui permet de peindre 50% des voitures métallisées en Europe", a expliqué le député.
L'usine doit être délocalisée pour réindustrialiser un site fermé par le groupe pétrolier Total. "C'est le cas d'école. Elle n'a aucun besoin d'être délocalisée", estime Jean Lassalle.

(Source : Le Nouvel Obs)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 07 Mars 2006 20:41 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...