Actu Chômage

dimanche
19 janvier
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Des cadres virés font leur théâtre à Montreuil

Des cadres virés font leur théâtre à Montreuil

Envoyer Imprimer
Le Centre Dramatique National de Montreuil propose, du 6 mars au 28 avril 2006, un spectacle comique, virtuose et féroce à la création duquel ont participé de vrais cadres au chômage : voici "TOP DOGS", ou "Les cadres à l’épreuve du nouveau capitalisme"...

"Des chiens, oui, mais de race : des cadres supérieurs, qui comme beaucoup, sont devenus des “précaires”, confrontés aux licenciements sauvages. Moins armés que d’autres pour y faire face, car il ne s’agit pas seulement d’argent : toute leur culture, toute leur vie se fonde sur la notion de réussite. Les voilà donc enfermés dans une situation qu’ils osent à peine s’avouer à eux-mêmes. Avec, comme seule ouverture, des séminaires de “rééducation” où on leur apprend à faire comme si tout allait bien... L’histoire s’inspire d’enquêtes fort sérieuses, que la pièce traite en vaudeville furieux, sauvagement burlesque, tapant juste et fort. Avec le collectif Sentimental Bourreau, Mathieu Bauer prend les choses en mains et en musique, sans pour autant adoucir ni les moeurs ni les rires."

Mathieu Bauer, le metteur en scène, parle d'abord politique : de cette classe intermédiaire de cadres de haut vol qui se croyaient intouchables et ont d'autant plus de mal à se relever qu'ils ont cautionné le système, il a inscrit cette farce dans la critique sociale d'un "système économique triomphant qui nous a fait basculer dans des rapports humains d'une bestialité incroyable". Pour reprendre le texte écrit en 1996 par le dramaturge autrichien Urs Widmer, Mathieu Bauer a organisé des stages avec des cadres au chômage. Ensemble, ils ont élaboré la pièce.

A l’issue de la représentation de TOP DOGS le Jeudi 16 Mars, le CDN de Montreuil organise une rencontre avec le metteur en scène, le sociologue Luc Boltanski, le psychanalyste Christophe Dejours et les cadres ayant participé aux ateliers en amont de la création.
CDN de Montreuil - Salle Maria Casarès - 63 rue Victor Hugo (93) Montreuil-Mairie
Renseignements, dates et réservations : 01 48 70 48 90
Prix des places : de 8,5 à 17 € et de 3 à 7 € pour les chômeurs ! C'est sympa.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 09 Mars 2006 17:31 )  

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...