Actu Chômage

jeudi
23 mai
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Le «plan rebond pour l'emploi» ne sera pas reconduit

Le «plan rebond pour l'emploi» ne sera pas reconduit

Envoyer Imprimer
On s'en doutait, Marianne confirme. De toutes façons, ce vrai faux plan est un fiasco et, pour le gouvernement, la crise est déjà finie.

Le «plan rebond pour l'emploi», destiné aux chômeurs en fin de droits ne pouvant prétendre à aucune allocation de remplacement, a été conclu en avril. «Mesure de solidarité exemplaire», dispositif «très généreux» (705 millions pris en charge par l'État et l'Unedic, quelque 130 millions par les régions), le gouvernement s'est gargarisé d'éloges autour d'un écran de fumée qui était voué à l'échec...

Pourquoi ?

Parce qu'il a d'abord été élaboré sur un diagnostic biaisé afin de coûter le moins possible, et qu'il a pris la forme d'une usine à gaz s'articulant sur du réchauffé, du précaire et de l'hypothétique. En clair, pour masquer son incompétence et surtout sa pingrerie, le gouvernement a fait en sorte que l'on brasse beaucoup d'air.

Ensuite, parce qu'il a été lancé dans le chaos le plus complet, les salariés du Pôle Emploi et de la CAF étant submergés : on s'est vite aperçu que sa mise en œuvre serait lourde et que le traitement des dossiers allait prendre plusieurs mois en comptant l'inévitable flottement de l'été.

Enfin, malgré l'effet d'aubaine généré par les contrats aidés — 520.000 signés en 2010, un record en matière de traitement social du chômage —, les crédits ont été rapidement épuisés : le robinet est fermé depuis juillet pour les CUI-CIE du secteur marchand, et depuis novembre pour les CUI-CAE du secteur non-marchand. Quant au succès des 70.000 formations rémunérées inclues au programme, nul n'en a fait l'écho...

Qui en a bénéficié ? Quel a été son coût réel ?

Vu le petit nombre d'élus avoué par le secrétaire d'Etat à l'Emploi sous la pression de la CGT (85.000 contrats aidés sur 170.000, 35.000 formations sur 70.000, et seulement 8.000 récipiendaires de l'allocation d'attente sur les 80.000 prévus), il semblerait que les 800 millions n'aient été dépensés qu'à moitié. Alors que la CGT s'indignait de l'absence de données chiffrées sur le dispositif, avant d'être congédié, Laurent Wauquiez avait promis qu'un point précis serait fait à l'occasion du prochain comité de suivi, le 18 novembre. On l'attend toujours...

Interrogé par Marianne, le cabinet du nouveau ministre du Travail Xavier Bertrand a argué qu'il est encore trop tôt pour faire un bilan — les statistiques, leur a-t-on dit, étant en cours de compilation. Il a confirmé que ce plan, mis en place pour «répondre à une situation de crise particulière», n'avait pas vocation à être reconduit. Et Marianne de conclure que les centaines de milliers de chômeurs en fin de droits et sans ressources seront ravis d'apprendre que la «situation de crise particulière» est terminée.

Pourtant — et c'est la raison fondamentale de ce fiasco —, la création d'emplois n'a pas suivi, et elle ne suivra pas davantage en 2011... Dans ces conditions, tel un vieux pansement sur une jambe de bois, le «plan rebond pour l'emploi» ne pouvait que faillir. Et le reconduire semble tout aussi vain tandis que l'heure est aux restrictions budgétaires, y compris sur les crédits consacrés à l'emploi.

Dans ces conditions, s'il s'agissait de «ne laisser personne sur le bord de la route», il aurait été tellement plus simple d'assouplir l'accès à l'ASS et au RSA ! Mais ça aurait coûté beaucoup trop cher à un gouvernement qui pratique le déni de réalité, préfère reverser l'argent public aux plus riches, prône que les chômeurs sont responsables de leur situation et ne jure que par le "plein emploi"… précaire et sous-payé. Tandis que 2011 sera une année blanche pour la poignée de nuisibles qui vont désormais concentrer leurs efforts sur l'échéance de 2012, elle sera une année noire pour ceux et celles que la crise continue inexorablement de frapper.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 21 Octobre 2011 08:30 )  

Votre avis ?

Bientôt les Européennes. Pour qui voterez-vous ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...