Actu Chômage

dimanche
25 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chômage d'octobre : un vrai "Pôle exploit" !

Chômage d'octobre : un vrai "Pôle exploit" !

Envoyer Imprimer
Pour la première fois depuis juillet, toutes catégories confondues, Pôle Emploi compte 22.900 chômeurs de moins. Une maigre performance qui semble s'appuyer sur une hausse des "sorties de listes".

Maigre exploit car, depuis le début de l'année, les chiffres de la DARES/Pôle Emploi n'ont affiché un recul du chômage — modeste et très relatif, via des effets de vases communiquants entre catégories… — qu'en mars, juin, juillet puis octobre : tous les autres mois, le nombre des inscrits a continué de progresser. Fin janvier 2010, toutes catégories confondues et hors DOM, on en comptait 4,4 millions : aujourd'hui, ils sont 4.599.900 soit 200.000 de plus en 10 mois.

Fragile performance, car ce recul ne sera pas pérennisé. Des économistes (OFCE, HSBC, BNP-Paribas) envisagent même une remontée du chômage en 2011. Quant au Centre d'analyse stratégique, il ne prédit un retour à la normale qu'en 2015.

Nous n'allons pas nous éterniser sur le détail de cette énième fausse embellie : lisez plutôt ici l'analyse de notre ami Patdu49.

Par contre, il est intéressant de se pencher sur les flux de sorties pointés par Patdu49 et Intox2007 : alors que les reprises d'emploi déclarées ont reculé (-2,2% sur un mois, -3,3% sur un an), les radiations administratives (+5,5% sur un mois, +14% sur un an) ou les cessations d'inscription pour défaut d'actualisation (+17% sur un mois et +11,4% sur un an, soit 44% des sorties alors que le site pole-emploi.fr bugge chaque fin de mois et que cette actualisation par Internet est source d'inquiétude pour beaucoup d'usagers) explosent. Sans compter les chômeurs en fin de droits qui, découragés et n'ayant droit à aucune indemnisation, cessent de pointer. De septembre à octobre, on compte ainsi 34.500 personnes en plus qui ont été sorties des listes de Pôle Emploi.

Quant aux offres disponibles sur le site pole-emploi.fr, elles sont redescendues à 147.940 alors qu'il y quelques jours, le compteur était bloqué à 174.489... En octobre, Pôle Emploi n'a recueilli que 271.000 offres, dont 104.000 seulement concernaient des emplois "durables" (plus de 6 mois), en recul de 1,8% sur un mois et de 3,5% sur un an. Par contre, les emplois "temporaires" ou "occasionnels" constituent la majorité de cette pêche miraculeuse, et leur progression annuelle (respectivement +15% et +20%) est très révélatrice.

Les plus de 50 ans continuent à perdre leurs emplois : +1,2% d'inscrits sur le mois et +16% sur un an. Ils sont maintenant 736.000...

Quant aux chômeurs de longue durée, ils sont désormais 1.481.900 et représentent 37,2% des inscrits (+23% sur un an).

Enfin, malgré plusieurs mois d'accalmie, les licenciements économiques ont fait leur retour avec une progression mensuelle inattendue de 10,4%.

SH

La note mensuelle de la DARES/Pôle Emploi en pdf

Pour compléter :


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 16 Décembre 2010 03:36 )  

Commentaires 

 
0 # pat-du49 2010-11-28 09:15 Merci pour cet article

à l’arrache ça donne :

inscrits pôle emploi, 5 catégories, dom tom compris : 5 MILLIONS

RSAstes non inscrits à pôle emploi : 1 MILLION

-AAH non inscrits à pôle emploi
+sans-droits primos demandeurs d’emploi car pas 25 ans
+étudiants qui cherchent du taf en + des études
+radiés
+sans droits car dépassement des plafonds de ressources de l’ASS ou du RSA ou de l’AAH dans un couple
1,5 MILLION ou +

donc environs 7,5 MILLIONS
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat-du49 2010-11-28 18:11 sans parler d'une pelletée d'auto entrepreneurs, des genres d'interimaires à leur comptes, certains ne gagnent strictement rien, .. et bossent par intermitence, parfois salarié déguisé.

ils ne cottisent pas pour les assedics, donc aucune indémnité chomage quand pas de taf.
ils n'ont pas de protection accident du travail
ils n'ont pas non plus evidemment de congés payés
ils peuvent même pas récupérer la TVA sur leurs frais professionnels (véhicules, etc ..)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # camélia 2010-11-29 00:50 A propos de "Pôle exploit" je recommande la lecture du livre très instructif de Florence Aubenas "Le Quai de Ouistréham" où la journaliste sans révéler son identité se met dans la peau d'une chercheuse d'emploi et finit par trouver et occuper divers postes en tant qu'employée de ménage…il ne s'agit donc pas d'une fiction mais d'une véritable expérience de la précarité…

A la fin de ma lecture je me suis dit comment a-t-on pu en arriver là…quel retour en arrière…c'est effrayant..

Bon courage aux personnes en recherche d'emploi, il faut une grande force de nos jours pour supporter la situation…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # karlsquell 2010-11-29 10:19 Vous avez 5000 euros de dettes et sur un mois vous remboursez 20 euros..Voila une image pour illustrer ces chiffres..
Après vous avez un quotidien ( Le Figaro au hasard..) qui titre : Nette Amélioration de l'emploi !! On devrait lui faire fermer la boutique c'est une honte..
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # BillBoquet 2010-11-29 11:08 Y'a tellement de gens à qui il faudrait mettre le nez dans le caca. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # etienne adam 2010-12-01 17:37 je vous invite à lire mon commentaire sur mon site : http://anpag.org/article.php3?id_article=1016 Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...