Actu Chômage

samedi
7 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse «Plan rebond» : le fiasco est à nouveau confirmé

«Plan rebond» : le fiasco est à nouveau confirmé

Envoyer Imprimer
Le "plan rebond pour l'emploi" n'aurait bénéficié qu'à 20.000 chômeurs en fin de droits au lieu des 325.000 prévus et des 128.000 annoncés en novembre par Laurent Wauquiez.

Le médiateur national de Pôle Emploi, Jean-Louis Walter, a admis, mardi 22 mars, que le plan d'aide aux chômeurs en fin de droits était loin de ses objectifs, confirmant les chiffres avancés par Le Parisien de 20.000 bénéficiaires sur les 325.000 prévus à l'origine. «A la dizaine, à la centaine près, je suis d'accord avec les chiffres cités par Le Parisien», a affirmé Jean-Louis Walter.

Le "plan rebond", mis en place en juin 2010, était destiné à quelque 325.000 chômeurs arrivés en fin de droits en 2010 et ne pouvant prétendre à aucun revenu de remplacement. Il prévoyait de proposer en priorité un contrat aidé ou une formation rémunérée, ou bien une aide exceptionnelle mensuelle plafonnée à environ 460 € et limitée à 6 mois maximum.

Silence radio

Pour le quotidien Le Parisien, seulement «8.000 chômeurs en fin de droits auraient décroché une formation, 4.000 un contrat aidé, et 8.000 auraient touché l'allocation temporaire versée aux chômeurs auxquels on n'a proposé ni formation ni contrat aidé». Selon le médiateur, à Pôle Emploi, «il n'y a pas de chiffres officiels sur l'opération», «c'est silence radio sur le sujet».

«Dans les agences, s'il y avait des tas de choses à proposer, nos agents n'attendraient pas que les gens deviennent chômeurs de longue durée. Les chômeurs de longue durée, ce ne sont pas des opérations de baguette magique mais des opérations de longue haleine», a-t-il expliqué.

On attend toujours l'évaluation définitive

De son côté, Pôle Emploi a chiffré dans un communiqué à 118.000 personnes le nombre de bénéficiaires du "plan rebond" à fin octobre 2010 : 35.000 personnes avaient obtenu une formation rémunérée et 75.000 bénéficié d'un contrat aidé. L'aide exceptionnelle a été versée à 8.000 demandeurs d'emploi.

En novembre 2010, le ministère avait indiqué que «128.000 chômeurs en fin de droits s'étaient vu proposer une solution». Une évaluation définitive des résultats du "plan rebond" est toujours en cours de réalisation et sera présentée «dans les prochaines semaines en conseil d'administration», selon Pôle Emploi. On attend le 11 avril.

(Source : L'Expansion)

NDLR : Silence radio sur le nombre de chômeurs qui vont arriver en fin de droits cette année et qu'aucun "plan rebond", aussi merdique soit-il, ne mettra sous les projecteurs. L'année dernière, ils furent quelque 800.000 à sortir du régime. En 2011, on suppose qu'ils seront autant mais chut! : seule compte l'échéance de 2012...


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 18 Janvier 2012 23:43 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...