Actu Chômage

lundi
22 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements «Chômage Année Noire», le logo de l’année ?

«Chômage Année Noire», le logo de l’année ?

Envoyer Imprimer
Si ce n’est par leur nombre, Chômeurs et Précaires de Paris/Île-de-France se sont distingués d’une manière «inhabituelle», le 19 mars. Le logo «Chômage Année Noire» deviendra-t-il l’emblème de l’année 2009 ?

Nous avions pu le constater lors de la première grande mobilisation sociale du 29 janvier : l’opération «Chômage Année Noire» a fait un tabac. Pas vraiment dans les cortèges syndicaux dont les services d’ordre nous ont parfois regardés d’un «sale œil», mais auprès des photographes de presse et des chasseurs d’images amateurs.



Qui se cachaient derrière ces parapluies barrés d’un gros «Chômage Année Noire» en lettres blanches ? De dangereux anarchistes, des provocateurs, des briseurs de manif, des fouteurs de m… ? Rien de tout ça, juste de gentils chômeurs (et des salariés solidaires), dignes représentants d’une population de parias, qui tenaient à se manifester à l’occasion d’une journée de grève générale ! Car le 29 janvier et le 19 mars, on a beaucoup entendu de revendications portant sur la défense du pouvoir d’achat, la défense du service public, de l’université, de la recherche, de l’éducation, de la santé (dont nous ne contestons pas la légitimité), mais peu de mots d’ordre contre le chômage et la précarité, en cette année qui devrait battre tous les records en la matière (à la hausse, évidemment).



Les 29 janvier et 19 mars derniers, les ami-e-s d’Actuchomage ont souhaité rappeler à tous : manifestants, syndicats, médias, politiques… que la PREMIÈRE CONSÉQUENCE de la crise, faudrait quand même pas l’oublier, c’est le chômage ! Et pour tenter de donner un peu de visibilité à notre action, nous avons fait le maximum avec les moyens du bord. Certes, nous n’étions pas nombreux : une trentaine en janvier, à peine une quinzaine en mars (une «désaffection» que nous ne nous expliquons toujours pas. Mais c’est un autre débat). Nous ne retiendrons pour l'heure que les aspects positifs, parmi lesquels : le succès d’un travail d’équipe mené via le Web, puisque les protagonistes de «Chômage Année Noire» sont répartis un peu partout en France.



Nous devons le magnifique logo de l'opération à notre amie Agnès, plus connue sur la Toile sous le pseudo Monolecte. Les banderoles ont été réalisées par José (un vrai pro) dans la Drôme. Parapluies et affichettes, par Pili et Sophie. Les photos, par Yves. Ne manquaient aux rendez-vous fixés par Actuchomage les 29 janvier et 19 mars que les Chômeurs et Précaires eux-mêmes [1] !

Faudra-t-il attendre que le chômage officiel - la catégorie 1 - passe la barre des 2,5 ou 3 millions d’exclus pour qu’ils se manifestent enfin ?

[1] Notons qu’en province, deux petits rassemblements «Chômage Année Noire» ont été initiés par Gérard à Rennes et par Vincent à Poitiers. Encore quelques années de patience et nous serons présents dans toutes les grandes métropoles.

=> Plus de photos sur le forum...
Mis à jour ( Lundi, 23 Mars 2009 20:41 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...