Actu Chômage

samedi
31 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chiens, chômeurs, même combat !

Chiens, chômeurs, même combat !

Envoyer Imprimer
La crise économique et financière ne frappe pas que les salariés, déjà souvent traités comme des chiens : elle frappe aussi indirectement les animaux domestiques. Ne s'estimant plus en mesure de les entretenir, leurs maîtres ont tendance à s'en débarrasser.

Tel est le constat affligeant relaté par Reuters et qui passe en boucle aujourd'hui sur BFM-TV...

Pour l'instant, ces maîtres indignes sont essentiellement pointés outre-Manche, là où le patronat enrage du vote des eurodéputés entérinant la suppression de l’«opt out», dérogation qui leur permettait de faire trimer leurs personnels jusqu'à 65 heures par semaine... Plus exactement, le cri d'alarme émane du Foyer pour chiens et chats de Battersea, dans le sud de Londres. Il indique ne plus pouvoir gérer l'afflux d'animaux qui lui sont confiés : il a dû recueillir cette année 6.430 chiens errants, soit 1.000 de plus que l'année précédente ! Avec un taux de chômage qui ne cesse de grimper, la Grande-Bretagne s'est enfoncée dans la crise, comme les autres pays européens et peut-être même plus profondément : hélas, ce n'est pas la possibilité de transformer ses salariés en bêtes de somme qui a permis d'en atténuer l'impact.

Le constat du Foyer pour chiens et chats de Battersea est sensiblement le même que celui de notre Secours populaire ou autres Restos du Cœur, qui craignent, en plus, que les dons se tassent.

Heureusement, en France, les chiens policiers ont encore de l'avenir : grâce à l'ultra-gauche islamiste, on a besoin d'eux pour chercher des bâtons de dynamite dans les grands magasins. De plus, notre secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez a prévu un plan visant à créer 100.000 emplois dans la sécurité privée : de quoi ouvrir des débouchés.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 19 Décembre 2008 17:08 )  

Commentaires 

 
0 # tristesir 2008-12-19 21:31 Les boîtes de sécu' doivent se frotter les mains en cette fin d'année.

Au moins un secteur qui n'est pas en crise et qui ne se laisse pas mettre des bâtons dans les roues.

Si la situation économique se dégradait encore davantage on pourrait voir apparaitre des agents de sécu devant les bureaux du pôle de l'emploi.

Car la baisse chaque semaine des offres d'emplois proposées par l'ANPE ne va pas faciliter les rapports entre agents de cette administration et ses clients (on ne dit plus usagers sauf erreur). En cette fin de semaine, il y avait 130 119 offres recensées (une offre pouvant être multiple il est vrai).

Nous verrons si en début 2009 ce nombre reprend de la vigueur et si sa baisse n'est pas due seulement qu'à l'approche de la trêve dite des confiseurs.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2008-12-19 21:36 Le sort qui est réservé aux animaux est un bon indicateur du sort que nous réservons à nos semblables.

Tant qu'il y aura des abattoirs, il y aura des champs de bataille.


Sous réserve que cette vidéo ne soit pas bidonnée, les animaux peuvent se montrer solidaires de leur semblables:
http://www.koreus.com/video/chien-sauve-chien-blesse.html
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...