Actu Chômage

mardi
14 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Dans l'intérim, ça va saigner !

Dans l'intérim, ça va saigner !

Envoyer Imprimer
Les grands oubliés de la crise — ceux dont on ne parle jamais : les travailleurs intérimaires —, vont être les premiers à faire les frais des plans de licenciements massifs qui se dessinent dans l’industrie. Un quart des 600.000 intérimaires pourrait se retrouver sans mission dans les six prochains mois.

Le ralentissement de l'activité, notamment dans l'automobile et le BTP, va se traduire par la disparition de 150.000 emplois intérimaires dans les prochains mois, selon les professionnels du secteur (source : RFI le 27/12/08). Rappelons que la France compte 600.000 travailleuses et travailleurs intérimaires. Manpower et Adecco, premier et second de l'intérim, annoncent par ailleurs la fermeture d'agences… et des licenciements dans leurs propres effectifs.

Selon LCI (le 27/12/08), le groupe de luxe Chanel va supprimer à partir du 31 décembre 2008 tous ses postes en CDD et intérimaires, soit environ 200 personnes.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 27 Décembre 2008 19:23 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2008-12-27 18:34 L'UNEDIC et le gouvernement tablent sur + 200.000 chômeurs en 2009 (prévision irréaliste). L'Insee parle lui de + 200.000 au PREMIER SEMESTRE (plus conforme). Nous, sur Actuchomage, nous avançons le chiffre de + 400.000 à + 500.000 chômeurs en 2009.

Après les mauvais chiffres d'août, septembre et octobre (+100.000 chômeurs de catégorie 1), nous estimons que l'année 2008 pourrait se solder par + 120.000 à + 150.000 chômeurs par rapport au niveau de juin. Avec une aggravation de la situation à partir de janvier, et plus encore en février et mars. Dans le contexte actuel, nous estimons que l'industrie automobile (2,7 millions de salariés) pourrait perdre 10 à 15% de ses effectifs en 2009, soit 200.000 à 300.000 chômeurs supplémentaires . Le BTP, entre 50.000 et 100.000 (en octobre, des professionnels évoquaient même 180.000 licenciements).

Sur la base des indices à disposition aujourd'hui, le chômage en France pourrait augmenter de 400.000 en 2009 (hypothèse basse). On vous épargne l'hypothèse haute, car — entre autres astuces pour manipuler les statistiques — l'extension du CTP (contrat de transition professionnelle ) escamotera, par exemple, quelques dizaines de milliers de salariés fraîchement licenciés qui se retrouveront en catégorie 4, c'est-à-dire «stagiaires de la formation professionnelle »…
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...