Actu Chômage

jeudi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Le rapport 2007 du Secours catholique dresse un constat alarmant

Le rapport 2007 du Secours catholique dresse un constat alarmant

Envoyer Imprimer
Le Secours catholique accueille de plus en plus de personnes de plus de 50 ans en situation de précarité et constate une hausse des emplois précaires touchant particulièrement des familles monoparentales, selon le rapport 2007 de l'association rendu public ce jeudi 13 novembre.

Le rapport informe que le Secours catholique a aidé l'an dernier 1,4 million de personnes qui représentent 629.500 "situations familiales" de précarité. Il fixe le seuil de pauvreté 2007 à 910 € net par mois pour une personne seule (en 2006, l'INSEE fixait ce seuil à 882 €).

Le Secours catholique rappelle que la France compte plus de 7 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté, parmi lesquelles 2 millions d'enfants pauvres dont un sur deux vit avec un parent seul. En 2007, 60% des familles rencontrées étaient des familles monoparentales, souligne l'association qui précise que ce chiffre "n'a cessé d'augmenter ces dix dernières années".

Le travail à temps partiel augmente

Autre enseignement, si les statistiques montrent une baisse du chômage en 2007, "le travail à temps partiel augmente. Cette situation dévalorise la notion du travail, puisque travailler ne protège pas de la pauvreté", souligne le Secours catholique.

Les chômeurs restent toutefois la catégorie la plus importante parmi les personnes accueillies, soit 42,6% en 2007, malgré une baisse de 2,4% par rapport à l'année précédente.

Concernant l'âge des personnes accueillies, "l’étude 2007 confirme les constats des années précédentes sur les plus de 50 ans qui sont de plus en plus nombreux dans les accueils du Secours catholique". Entre 2006 et 2007, l'association a accueilli 1% de personnes en plus dans la tranche d'âge 50-59 ans et 0,8% parmi les 60 ans et plus, alors que toutes les autres catégories d'âges sont en baisse.

La crise du logement touche davantage les plus pauvres

Le Secours catholique note de manière générale "un contexte de crise du logement et de hausse des prix qui grève toujours plus le budget des plus pauvres". Ainsi, selon le rapport, "en 2007, les loyers ont augmenté de 3% de façon quasi équivalente dans le parc privé et public" alors que dans le même temps, "l’aide au logement a été renforcée d'environ 3% dans le parc privé alors qu'elle a stagné dans le parc public".

Le "taux d'effort net des locataires", c'est-à-dire la part du loyer net dans le revenu, est passé de 17,3% à 18,2% dans le parc social et de 23,6% à 24,1% dans le parc privé entre 2006 et 2007.

(Source : Le Nouvel Obs)

NDLR : On remarque que, fixé à 910 € net par mois pour 2007, le seuil de pauvreté se rapproche dangereusement du Smic net mensuel qui, lui, se hisse péniblement à 1.037 € et concerne au bas mot 15% des salariés français...

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 01 Juillet 2011 12:35 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...