Actu Chômage

mercredi
20 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Emplois à domicile : des aides fiscales pour les riches

Emplois à domicile : des aides fiscales pour les riches

Envoyer Imprimer
L'Assemblée nationale a voté, hier, la hausse de 12.000 à 15.000 € du plafond de dépenses ouvrant droit à une réduction d'impôt. Polémique.

Le gouvernement avait déjà renoncé à ramener de 15 points à 10 points l'exonération forfaitaire de charges pour l'emploi à domicile, afin de ne pas pénaliser l'emploi. Hier, il a accepté un amendement au budget de Frédéric Lefebvre (UMP) relevant le plafond de réduction d'impôt de 12.000 à 15.000 € de dépenses annuelles afin de doper les embauches dans ce secteur porteur.

Jérôme Cahuzac (PS) a qualifié la mesure d’«indécente» : «Combien y a-t-il de couples qui peuvent dépenser jusqu'à 1.000 € par mois» pour des emplois familiaux ? Didier Migaud, président (PS) de la commission des Finances, a souligné la «contradiction» avec le plafonnement global des niches fiscales décidé la veille. Gaulliste de l'UMP, Daniel Garrigue a voté contre la mesure : «Il y a d'autres dispositifs pour soutenir l'emploi. Creuser l'écart entre les contribuables ne me paraît pas la meilleure solution.»

L'impact de la mesure doit être relativisé. Le gouvernement ne l'a approuvée qu'à condition qu'elle soit réservée aux nouvelles embauches, et pour une durée limitée à un an. Le rapporteur du budget, Gilles Carrez, a évoqué une simple mesure «d'amorçage». «Ce n'est pas totalement satisfaisant, mais c'est un premier signal positif», déclare Frédéric Lefebvre. [...]

(Source : Les Echos)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 19 Novembre 2008 16:22 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...