Actu Chômage

vendredi
4 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Le budget de l'emploi 2009 ne variera pas

Le budget de l'emploi 2009 ne variera pas

Envoyer Imprimer
Le chômage doit exploser l'année prochaine et ses victimes auront encore plus de "devoirs". Qu'à cela ne tienne : en matière d'engagement financier pour l'emploi, alors qu'il a tant fait pour les banquiers, le gouvernement ne changera rien ou presque.

Le budget de l'emploi pour 2009 "n’est pas amené à varier mais fera l'objet d’ajustements", notamment pour financer les 100.000 contrats aidés supplémentaires, a indiqué mercredi 5 novembre le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez devant une commission élargie de l'Assemblée nationale examinant la mission "Travail et Emploi" du projet de loi de finances 2009. Il a affirmé que "les sommes supplémentaires ne seront pas prises par redéploiements dans le budget de l’emploi, mais par redéploiement à l’intérieur du budget" global, sans plus de précision.

Le PLF 2009 avait fixé une diminution de 5,2% du budget des actions de l'Etat en faveur de l'emploi et de la lutte contre le chômage, à 11,821 milliards d'euros.

Hausse des crédits alloués à Pôle Emploi

Parallèlement, il y a une légère hausse des crédits alloués à l'organisme remplaçant l'ANPE et les Assedic (la dotation de l'Etat de 50 millions passe à 1,360 milliard d'euros) et un maintien des crédits aux Missions locales (162 millions d'euros) et aux Maisons de l'Emploi (100 millions d'euros).

Ce projet de budget a été jugé insuffisant par plusieurs représentants de l'opposition présents à la commission élargie, compte tenu de l'impact social de la crise économique qui va augmenter le nombre de chômeurs, et compte tenu des nouvelles mesures annoncées la semaine dernière par Nicolas Sarkozy : l'augmentation de 100.000 du nombre de contrats aidés prévue en 2009 et annoncée par le président de la République coûtera ainsi 250 millions d'euros.

Deux étages à mettre en place pour le CTP

Sur le Contrat de transition professionnelle dont l'extension a été annoncée par le chef de l'Etat, Laurent Wauquiez a évoqué "deux étages à mettre en place : un CTP généralisé, destiné à se substituer à la convention de reclassement personnalisée (CRP) qui ne marche pas alors que le CTP marche", et "un CTP plus, car certains territoires souffrent plus que d’autres". Il a souhaité que la négociation avec les partenaires sociaux de l'Unedic sur l'extension de cette disposition destiné aux salariés victimes de licenciements économiques "aboutisse avant la fin de l’année".

Sur la modification du dispositif de chômage partiel, sujet qui sera aussi discuté avec les syndicats et le patronat, le secrétaire d'Etat a jugé possible de "faire mieux" sur le niveau d'indemnisation que 50% du salaire brut mensuel, et a plaidé pour "utiliser intelligemment" les périodes de chômage partiel afin de faire de la formation.

(Source : Le Nouvel Obs)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 06 Novembre 2008 18:36 )  

Votre avis ?

Avez-vous vu Hold-Up, le doc "complotiste" ? =;o)
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...