Actu Chômage

dimanche
29 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Licencié… pour avoir porté un bermuda

Licencié… pour avoir porté un bermuda

Envoyer Imprimer
Voici le contenu d'un mail qui circule actuellement dans les réseaux militants. Pour notre part, nous l'avons trouvé sur AC-Forum (le forum de discussions d'Agir ensemble contre le chômage). Nous vous le soumettons dans sa formulation d'origine.

Mesdames, Messieurs,

Mon affaire SAGEM c/Monribot (licenciement pour le port d'un bermuda) se tiendra jeudi 12 janvier 2006 au Tribunal des Prud'hommes de Rouen à 14H (Place de la Madeleine-Quartier Préfecture) en départage des voix. Aussi, j'ai constitué un petit dossier de presse consultable sur mon blog abordant différents sujets : de l'histoire d'un vêtement, de sa décense et de la bienséance, accompagnés d'argumentaires juridiques (dont l'avis de l'Avocat général de la Cour de Cassation Maître Lyon-Caen, partisan de ma réintégration dans l'entreprise).

Pour mieux comprendre cette affaire «secret défense», vous trouverez ci-après quelques extraits de ma lettre de licenciement : "A partir d'un incident mineur, ...... (port d'un pantalon par les hommes sur les lieux de travail) ........ font peser sur notre société un risque important de perte d'image de marque .... De plus, nous ne pouvons tolérer qu'un technicien de votre niveau .... marque publiquement à cette occasion son refus d'adhésion aux valeurs fondamentales de notre société."

A partir d'un incident mineur, hypothétique, de nuire à l'image de marque de la Sagem mais surtout par le fait de ne pas respecter leurs valeurs fondamentales... il s'avère que finalement au regard des nombreuses affaires en cours concernant SAFRAN (ex-Sagem), telles que :
- AIRCELLE filiale de SAGEM : délocalisation
- PROJET FELIN (BOYE) : détournement de brevet secret défense
- Corruption au Nigéria et au Ghana
- Procès UFC-QUE CHOISIR contre SAGEM
- Dossier occulte concernant TPS (M6 et TF1) sur le site où je travaillais.
Mais aussi :
- Depuis 1994, le médecin du travail soulève des problèmes d'aération et de chaleur permanente sur le site de Saint Etienne du Rouvray (76 Rouen), ce qui peut tuer à en constater les différents écrits (voir le blog, rubrique «la chaleur tue»).

Une fois de plus, j'appelle, de manière forte et persistante à la "désobéissance civique" face à cet état d'urgence sociale !!! Et continue à revendiquer (avec bien sûr des associations comme le DAL, AC!, les Faucheurs d'OGM....) nos droits les plus élémentaires tels que :
- Le droit au logement, droit à la nourriture, transports gratuits, droit au travail, droit à la santé, droit à l'éducation, droit à l'expression.
Avant d'être «l'homme au bermuda», je suis un citoyen qui veut nettoyer au karcher ces racailles de patrons voyous qui nous font crever à petit feu (voir blog, rubrique «le travail tue plus que la guerre») avec bien sur la complicité de nos gouvernants.

Mes meilleurs vœux à tous ! Comme le dit la coutume ! Alors pour moi, 2006 sera l'année de la désobéissance civique... Et sachez que «J'ai une arme et que je sais tirer » disait Boris Vian dans Le Déserteur.

Cédric Monribot
06 86 77 67 50
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.
Adresse blog : http://www.bermuda.canalblog.com/

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 12 Janvier 2006 13:50 )  

Votre avis ?

Avez-vous vu Hold-Up, le doc "complotiste" ? =;o)
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...