Actu Chômage

samedi
19 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique USA : de chômeurs à invalides

USA : de chômeurs à invalides

Envoyer Imprimer
Pour survivre à la perte de leur allocation chômage, nombre d'Américains se sont tournés vers les prestations d'invalidité, disparaissant ainsi des statistiques.

Aux Etats-Unis, l'indemnisation du chômage s'étend à 26 semaines (dans certains Etats comme le Michigan, la durée a été revue à la baisse) mais peut atteindre 99 semaines grâce aux allocations exceptionnelles accordées — pour l'instant — par le gouvernement fédéral.

Aux Etats-Unis, un tiers des chômeurs enregistrés cherche un emploi depuis plus d'un an : un volume qui a doublé en deux ans. Parallèlement, le nombre de bénéficiaires de prestations d'invalidité a augmenté de 4,5%.

Donc une partie des chômeurs en fin de droits, minée par le découragement, la pauvreté et la dépression, a préféré se faire déclarer en incapacité afin d'assurer sa survie. Il va sans dire que l'absence de ces personnes dans les comptages tronque le taux de chômage officiel, le faisant passer pour plus bas qu'il n'est en réalité.

Les malades du chômage

Pour être admis dans le dispositif, on peut déclarer souffrir de «troubles mentaux» ou de «troubles de l'humeur» (ces derniers, à eux seuls, représentent 10% des nouvelles entrées, ce qui se comprend aisément dans le contexte actuel). Lorsque le dossier est accepté et que le versement des prestations est enclenché, sortir du programme devient quasiment impossible.

On pense aussitôt au Royaume-Uni qui, depuis trente ans, bat des records en la matière. En effet, outre Manche, il y aurait 2,5 millions d’«invalides»; en fait, des exclus de l'emploi qui perçoivent une «allocation d'incapacité» au travail.

Plus généralement, dans les périodes de crise et de récession graves, existe une nette corrélation entre baisse du nombre de chômeurs et hausse du nombre des personnes en invalidité ou en maladie de longue durée.

SH


Chiffres du chômage US : une pure escroquerie


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 16 Février 2012 12:15 )  

Commentaires 

 
0 # fra 2012-02-16 17:08 Il est plus qu'évident que les américains sont dans une récession sans nom et que les statistiques du "BLS" prouvent que la crise va continuer et que le nombre de pauvres va lui aussi augmenter fortement. Si on appliquait la méthode européenne pour calculer le taux de pauvreté aux Etats-Unis, c'est à dire le taux de pauvreté relative basé sur le salaire médian (60%), le résultat serait plus que catastrophique pour ce pays.
Je rappelle qu'en France le taux de pauvreté (relative) est de 13,5 % de la population, et qu'aux USA le taux de pauvreté mesuré par des indicateurs américains datant de 1964 est inférieur à 14 ou 15%.
Si on mesure la pauvreté dans ce pays avec la méthode européenne, la pauvreté serait bien supérieure à 30%…
En 2005, elle était déjà estimée à plus de 23,5 % alors aujourd'hui je n'ose même pas faire le calcul…Enfin, si je ne m'abuse, il me semble que le Danemark semble avoir mis pas loin de 10% de sa population active dans la case "invalidité"…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # pat-du49 2012-02-17 11:42 chez nous c'est un peu la même chose ..

et pour avoir des chiffres récents, pas facile ..

on peut tabler sur environ 1 millions de personnes en AAH, ..
combien sous pension d'invalidité (autre caisse ) ??

mes meilleurs amis, en AAH, sont considérés comme handicapés pour troubles mentaux … phobie sociale etc etc ..

car tout simplement ils ne supportent pas ou plus, les cadences actuelles, l'hypocrisie, les conditions de travail, les ambiances au boulot, la société de surconso, les salaires de misère, devoir se vendre comme des putes pour ces mêmes salaires de misère, pour parfois des emplois soit pénibles, soit complètement inutiles à l'avancé de l'humanité ..

bref, et je peux garantir, que psychiatriqueme nt, ils sont très saints, de mes propres valeurs personnels concernant les êtres humains … bien + qu'un tas de personnes qui sont en activités, … bref c'est plutot le système qui est malade lol ..
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # hervé85 2012-02-18 11:48 Le système est gravement malade en effet, Quand le fric est considéré avant les gens dans l'échelle de valeur. C'est cela le cancer de la Sté.
Pour parler des Etats-Unis , il ne faut pas oublier les millions de prisonniers non comptés dans les statistiques du chômage. L'envers du décor des States ce n'est pas Hollywood , loin de là !
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...