Actu Chômage

jeudi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Opération glanage au marché de Nogent sur Marne

Opération glanage au marché de Nogent sur Marne

Envoyer Imprimer
En réponse à l'arrêté municipal interdisant le glanage des poubelles dans toute la commune, la Ligue des Droits de l'Homme, le Front de Gauche et Europe Ecologie-Les Verts ont organisé une riposte.

Le drapeau de la Ligue des Droits de l’Homme flottait samedi matin sur le marché de Nogent. Une vingtaine de militants de la LDH, d’EELV, du Front de Gauche et d’autres personnes hostiles à l’arrêté municipal d’interdiction de fouiller les poubelles, s’y sont retrouvées vers 13 heures pour manifester leur désapprobation et organiser une séance de glanage géante auprès des commerçants. «Nous avons aussi distribué des tracts durant la matinée et avons reçu un accueil exceptionnel de la part de la population, indique une militante de la LDH. La majorité des gens étaient indignés, et nos quelques centaines de tracts sont partis très vite.»

Dans l’ensemble, les commerçants du marché se déclarent plutôt choqués par l’arrêté, même s’ils ne veulent pas se fâcher avec la municipalité. «Moi, je n’aime pas gâcher et je ne comprends pas cet arrêté. Je trouve cela complètement normal que les gens qui n’ont rien puissent récupérer ce qui n’est pas vendable», s’exclame une maraîchère. «Derrière le marché, il y a de grandes poubelles et il y a tout le temps des personnes qui fouillent dedans car les commerçants y balancent beaucoup de choses, de l’alimentaire comme des produits dépareillés ou qui n’arrivent pas à se vendre (vêtements, chaussures…). Je ne trouve pas cela choquant», reprend une autre commerçante.

Pendant une bonne heure, les glaneurs militants ont fait le tour des stands en fin de marché pour sensibiliser et informer les commerçants autant que pour recueillir des produits, avant de rencontrer d’autres glaneurs. Toujours poli, l’échange n’a pas non plus toujours été dans le sens des militants, certains marchands n’étant pas favorables à la pratique du glanage, qu’ils considèrent comme sale.

Le dialogue a aussi été noué avec des habitués du glanage. Des étudiants ayant fait de la récupération l’un de leurs choix de vie, ont ainsi indiqué être venus sur le marché de Nogent aujourd’hui en raison de l’actualité. Au final, les militants sont repartis avec quelques cagettes, ne sachant pas trop quoi en faire, ne voulant ni se les accaparer, ni les gâcher…

D’autres manifestations pourraient suivre, encore en gestation, tandis que la LDH et EELV se préparent à attaquer l’arrêté en justice. «L’objectif est de susciter un vrai débat démocratique sur cette question, au niveau national», indique une militante de la LDH.

(Source : Nogent Citoyen)


La réaction du président d'Emmaüs au micro de RTL :



Une chanson parodique des Deuxcopainsdabord autour de cet arrêté :


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 04 Janvier 2013 14:37 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...