Actu Chômage

mercredi
16 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux : Georges Tron propose des "assouplissements"

Non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux : Georges Tron propose des "assouplissements"

Envoyer Imprimer
Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique estime que "la règle intangible de non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ne devrait pas se poursuivre après 2012" et prône un système "plus souple".

L'UMP tente de sauver le candidat Sarkozy. Ainsi, dans un entretien à Libération, Georges Tron répond au médiateur de la République qui, dans son dernier rapport, estime que la révision générale des politiques publiques (ou RGPP) a entraîné une importante dégradation des services, faute de moyens suffisants.

"Nous sommes aujourd'hui dans une opération de restructuration de l'administration. Les usagers restent globalement satisfaits des services publics. Cela n'empêche pas certains ajustements", déclare le secrétaire d'Etat. En guise d'assouplissement, il explique que "chaque ministère pourrait se voir allouer une enveloppe globale, à lui ensuite d'arbitrer entre dépenses de personnel et budget de fonctionnement".

Georges Tron a aussi répondu aux critiques de la Cour des comptes qui a dénoncé les faibles économies, environ 100 milliards d’euros par an, générées par la mesure. "Cette règle n’a pas été conçue pour des économies à court terme, même si je considère que les coupes sont plutôt de l’ordre de 230 millions d’euros", a-t-il expliqué.

La RGPP, programme d'une grande violence idéologique lancé en juillet 2007 et destiné à réduire les dépenses publiques pour un bilan au final dérisoire, prévoyait le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Ce plan social déguisé s'est concrétisé par la suppression de 110.000 postes sur la période 2007-2010 — rajoutez-en 35.000 cette année —, dont près de la moitié dans l'Education nationale.

Or, de la même manière que l'Unedic a réussi à emprunter 6 milliards d'euros sur les marchés financiers pour résorber sa dette grâce à sa note "AAA" attribuée sur des critères de rentabilité allant au détriment de l'indemnisation des chômeurs, il faut savoir que la note attribuée à la France par les agences de notation prend en compte la "bonne gestion" de ses dépenses publiques… à laquelle contribue la réduction continue du nombre de fonctionnaires. La déclaration de Georges Tron peut donc être assimilée à une annonce pré-électorale pour les gogos.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 31 Mars 2011 15:51 )  

Commentaires 

 
0 # tristesir 2011-04-01 11:52 Et je suis prêt à parier que s'il y a alternance, comme ils disent, après 2012 ils continueront vent debout à appliquer cette mesure parce que c'est une condition pour garder la note AAA qui nous étrangle. Il n'y a pas de quoi rire :( Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-04-20 14:18 Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Pret fonctionnaire 2012-08-14 00:36 Qu'en est-il maintenant avec le nouveau gouvernement? Conserve-t-il les mêmes dispositions pour les fonctionnaires? Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2012-08-14 02:10 Lire ici (par exemple. Mais si vous cherchez ailleurs, vous trouverez la même chose) : www.lefigaro.fr/conjoncture/2012/07/05/20002-20120705ARTFIG00821-les-fonctionnaires-face-au-choc-de-la-rigueur.php Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...