Actu Chômage

jeudi
21 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités Comprendre le discours anti-chômeurs

Comprendre le discours anti-chômeurs

Envoyer Imprimer
Pourquoi 61% de Français sont-ils pour le durcissement des sanctions à l'encontre des privés d'emploi ? Pourquoi le gouvernement peut-il surfer sur cette vague aussi inique que répressive avec l'assentiment de l'opinion ?

Pourquoi, alors que l'argument des «500.000 emplois non pourvus» ne tient pas la route face aux 269.815 offres proposées ce jour sur le site de l'ANPE (en opposition à ses 598.234 CV disponibles, ses 1,905 million de chômeurs officiels et ses 3,85 millions d'inscrits), l'escroquerie intellectuelle continue-t-elle de fonctionner ?
Pourquoi, alors qu'à l'heure actuelle plus de 7 millions de personnes sont concernées par le chômage, le sous-emploi et la pauvreté en France, persiste-t-on à nous faire croire qu'elles en sont responsables et qu'il faut les contrôler ou les punir davantage ?
Pourquoi la majorité des chômeurs se sent, elle-même, coupable et non victime ?

Pourquoi, sur une banderole célèbre, les chômeurs - déjà considérés comme des déviants fraudeurs ou paresseux - sont-ils relégués au même rang que des pédophiles sans que cela ne choque ? Pourquoi accuse-t-on la porte sur laquelle on vient de se cogner d'être responsable de la douleur qu'on éprouve, et lui assène-t-on parfois un coup de pied supplémentaire ?

A lire d'urgence l'analyse du sociologue Renaud Tarlet : une démonstration limpide sur la façon dont, par besoin de cohérence quand il est confronté à une dissonance sociale anxiogène, l'esprit humain laisse le fantasme et le conformisme prendre le pas sur la raison et l'humanisme en s'inventant des boucs émissaires...

Une dangereuse tendance à la facilité qui nous rappelle qu'on n'est, effectivement, pas loin d'une époque qu'on se promet - en théorie - de ne jamais oublier, mais qu'en pratique on répète sans cesse en cas de crise. Entretenue, pour le grand bénéfice de ceux qui nous dirigent.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 03 Mai 2008 20:51 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...