Actu Chômage

lundi
18 novembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Réinformation : 50 sources dissidentes passées au crible

Réinformation : 50 sources dissidentes passées au crible

Envoyer Imprimer

Pour celles et ceux qui veulent s’émanciper des médias mainstream.

altNous avons toujours privilégié les sources d’information alternatives, tout en restant à l’écoute des médias mainstream (dominants).

Nous pensons que la meilleure façon de s’informer et comprendre l’actualité consiste à croiser deux approches radicalement opposées et en tirer une synthèse.

Si l’histoire est généralement écrite par les vainqueurs, il ne faut surtout pas éluder le témoignage des vaincus pour trouver la juste voie et flirter avec la vérité.

Ainsi quand Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy étaient au pouvoir, nous cherchions dans la presse alternative de gauche matière à rééquilibrer la propagande gouvernementale savamment saupoudrée par nombre de médias mainstream, comme TF1.

Nous consultions alors Le Monde diplomatique. Nous écoutions «Là-bas si j’y suis» de Daniel Mermet qui n’avait pas encore été évincé de la grille de France Inter (l’émission a trouvé depuis refuge sur Internet). Nous suivions à la télévision «Arrêt sur Image» de Daniel Schneidermann, qu’on retrouve aujourd’hui sur le Web. Et il nous arrivait de collaborer avec des sites alternatifs, tels que Bastamag (Basta !).

On s’intéressait aux reportages de François Ruffin (alors éditeur de Fakir et journaliste pour «Là-bas si j’y suis»), aux analyses d’Emmanuel Todd, de Frédéric Lordon, de Thomas Piketty… et de dizaines d’autres.

Nous avons exploité ce filon de réinformation pendant plus de 10 ans, tous les jours, sur tous les supports disponibles : Presse, radio, télé, Internet.

Si nous estimons en avoir fait le tour, nous constatons surtout - ce n’est un secret pour personne - que la donne a totalement changé. Nous ne sommes plus dans l’opposition gauche-droite traditionnelle, celle qui a structuré le débat politique et social de 1945 à l’An 2000.

Nous vivons une recomposition complète, un bouleversement total des valeurs et des repères. Le sociétal a supplanté le social, ce que nous déplorons. La bien-pensance humaniste impose ses interdits, ses tabous et, en définitive, sa dictature. Le mondialisme a triomphé dans tous les domaines. Et on voit poindre de nouvelles poches de résistance, celles des réfractaires, des identitaires, des souverainistes, des nationalistes… de plus en plus nombreux à exprimer leur opposition au Nouvel Ordre mondial que nous promet (impose) l’hyper classe oligarchique, au détriment de nos propres intérêts.

Donc, après avoir exploré la sphère de réinformation de gauche (pour simplifier), nous nous intéressons depuis 2014 à la sphère de réinformation «droitarde» (toujours pour simplifier). Mais pas que…

Vous trouverez ci-dessous, une cinquantaine de sources et personnalités qui sont quasiment toutes blacklistées des médias mainstream (dominants). 

Nous vous donnons ici un aperçu assez complet de ce que certains dénomment la «fachosphère». Si plusieurs sources sont radicales, d’autres sont beaucoup plus nuancées et méritent qu’on s’y attarde. Nous avons complété cette liste de quelques références clairement estampillées à gauche, comme Le Média (proche des Insoumis), Thinkerview, une Web TV très suivie, et personnalités comme l’impétueux Juan Branco ou l'humoriste La Bajon.

L’ensemble de ces sources, de droite et de gauche (pour faire simple), constituent aujourd’hui la vraie opposition au système dominant. C’est incontestable, au regard des poursuites judiciaires et condamnations qui frappent certains dissidents 2.0. Cet aspect constitue un critère déterminant.

Les faux opposants ne sont jamais condamnés tout simplement parce qu’ils participent à l’opposition contrôlée (par le système). Seuls ceux qui gênent risquent la prison.

Interrogez-vous de savoir en quoi un Olivier Besancenot (NPA), un Philippe Poutou (NPA), un François Ruffin (Insoumis), une Nathalie Arthaud (Force Ouvrière) et quantité d’autres «opposants», inquiètent l'oligarchie qui nous gouverne ? S’ils peuvent s’exprimer librement, s'ils sont financés pour cela, c’est qu’ils contribuent toutes et tous à structurer l’opposition contrôlée.

Mais quand vous marchez hors des clous, vous êtes immédiatement ostracisé, blacklisté, poursuivi et condamné au moindre écart.

Les sources dissidentes de A à Z - de Abauzit à Zemmour 

Abauzit Adrien est un avocat non pas des causes perdues mais des coups à prendre. Il s’est mis en tête de réhabiliter le Maréchal Pétain - le fou ! - et de démontrer la culpabilité du capitaine Dreyfus. Abauzit est complètement cinglé ! Pour la défense du premier, il reçoit le concours d'Éric Zemmour qui considère que la collaboration du régime de Vichy avec l’Allemagne nazie a sauvé 95% des juifs français, alors qu’ailleurs (en Pologne, aux Pays-Bas…), le même pourcentage aurait péri. Concernant l’inculpation du second, il paraît bien seul à s’en soucier encore. Pourtant l’affaire Dreyfus marque un basculement historique et politique déterminant, un renversement des alliances et des sphères d’influence qui s’affirmera tout au long des XIXe et XXe siècles.

==> Interview d’Adrien Abauzit par Henry de Lesquen sur Radio Athéna

Asselineau François est probablement la personne qui, en France, y voit le plus clair dans la nébuleuse des dispositions et règlements européens auxquels la grande majorité d’entre nous se désintéresse. Pourtant, l’Union, la Commission, le Parlement, les traités, les accords, les directives… influencent plus le cours de notre vie que les élections présidentielles, législatives ou régionales qui donnent lieu à des débats enflammés mais de portée limitée. Asselineau a créé l’UPR (Union Populaire Républicaine), un parti pro Frexit (favorable à la sortie de la France de l’Union européenne) et pro Brexit (sortie de la Grande Bretagne). Que l’on soit européiste convaincu ou souverainiste réfractaire, il est indispensable de suivre les analyses et commentaires d’Asselineau, un homme qui maîtrise parfaitement son sujet, mais qui est étonnamment écarté des médias mainstream. Enfin, rien d'étonnant finalement !

==> La chaîne Youtube UPR TV

Atzmon Gilad est un saxophoniste né en Israël, anti-sioniste forcené, qui a trouvé refuge à Londres. Atzmon, c’est le talent à l’état brut, doté d’une clairvoyance qui lui attire la haine farouche de ceux de sa tribu qui ne lui pardonnent pas sa liberté intellectuelle. Atzmon appartient au clan des juifs critiques, aux côtés de Jacob Cohen, de Rony Brauman, Israël Shamir ou Norman Finkelstein… Son regard n’en est que plus incisif et pertinent.

==> Conférence sur le thème «Les juifs et les autres» par Gilad Atzmon et Alain Soral, en 2014

Blet Stéphane. Dans une autre vie, Blet était un pianiste promis à un brillant avenir et un franc-maçon de haut rang. Une fois éveillé aux rites de sa loge, il s’est lancé dans une croisade anti-maçonnique et anti-judaïque qui lui a valu bien des déboires. Stéphane Blet vit actuellement en Turquie. Il poursuit sa carrière d’artiste virtuose et son décryptage de l’influence des lobbies. Il considère que la France est un pays occupé et que le destin des Français d’apparentera sous peu à celui des Palestiniens chassés de leurs terres.

==> Chaîne Youtube de Stéphane Blet

Bourbon Jérôme. Directeur de l’hebdomadaire Rivarol, Bourbon est judéo-critique, nationaliste, catholique traditionaliste. Sous ses rondeurs de bon vivant cravaté, se cache un humour à la nitroglycérine tout à fait imprévisible. Voilà un homme instruit d’une remarquable vivacité intellectuelle qui surprend par ses prises de position audacieuses et politiquement très incorrectes.

==> Chaîne Youtube de Rivarol

Branco Juan. Un ovni parmi d’autres. Parfois brillant, parfois horripilant, issu des hautes sphères oligarchiques, auteur du bestseller «Crépuscule» (qui décrypte les arcanes du pouvoir, les conflits d’intérêt et les connivences entre milliardaires, médias et leaders politiques), Juan Branco est aussi l’avocat du Gilet Jaune Maxime Nicolle et du lanceur d’alerte Julian Assange (Wikileaks). Un inclassable qui, comme Thinkerview, Michel Onfray ou Emmanuel Todd, effleure la vérité sans réellement désigner les tenanciers du système de crainte de s’en trouver définitivement écarté. Il faut bien manger. Un porte-parole de l'opposition contrôlée ? 

==> Juan Branco interviewé par Thinkerview

Bricmont Jean. Physicien belge, Bricmont est un homme sympathique, droit et posé qui analyse avec beaucoup d’à-propos et sang froid l’actualité internationale et française. En dehors de ses bagages scientifiques reconnus, son expertise porte principalement sur les restrictions à la liberté d’expression qu’il considère très menacée en France.

==> Jean Bricmont interviewé par Le Média pour Tous

Cassen Pierre est un ancien syndicaliste converti au patriotisme, radicalement anti-islam. Cassen anime avec d’autres le mouvement Riposte Laïque qui a fait parler de lui dans la rue et devant les tribunaux aussi. Il signe une vidéo quotidienne suivie par 7.000 à 10.000 personnes (avec des pointes à 20.000 ou 25.000). C’est un fervent supporter d’Éric Zemmour.

==> Chaîne Youtube de Riposte Laïque

Chouard Étienne. Caution intellectuelle du mouvement Gilets Jaunes, ardent partisan du RIC (référendum d’initiative citoyenne) et animateur des ateliers constituants (pour rédiger une nouvelle constitution du Peuple par le Peuple pour le Peuple), Étienne Chouard s’est fait gazer par son camarade Denis Robert (voir Le Média). Depuis, il est (médiatiquement) mort.

==> «Étienne Chouard, la polémique» - Par le Pixel Mort

Cohen Jacob est un juif franco-marocain qui dénonce la main-mise atlanto-sioniste sur les médias et la vie politique française. Cohen fustige le Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) et son communautarisme surpuissant (ainsi le juge-t-il). Il assure que des centaines d’agents du Mossad sont infiltrés dans tous les secteurs stratégiques en France, en Grande-Bretagne, aux USA. Il est auteur du livre «Le Printemps des Sayanim», les Sayanim étant ces agents qui œuvrent dans l’ombre au service d’Israël.

==> Jacob Cohen interrogé par Patrick d’Hondt de Meta TV

Conversano Daniel est un identitaire patriote islamophobe (fiché S pour ce motif), opposé à la submersion migratoire. Il vit en Roumanie et anime le site Suavelos «Européen de corps et d’esprit». Conversano se distingue de ses concurrents et camarades droitards par une posture assez inédite : Il prône le communautarisme blanc.

==> Conversano analyse la censure des réseaux sociaux

Cousin Francis. Un autre ovni du paysage dissident, que nous qualifierons improprement de Marxiste de droite. Cousin nous embarque dans des analyses tortueuses de la crise du capital (dans laquelle nous nous enfonçons) et de la société du spectacle (dans la superficialité duquel nous nous enracinons). Malgré ses digressions alambiquées de prime abord, ses développements sont d’une imparable cohérence et un bain de jouvence intellectuelle.

==> «La Guerre civile en France - Actualités de juillet 2019»

De Lesquen Henry. Polytechnicien versaillais, d’un naturel hautain et pédant non dénué d’humour cependant, de Lesquen est doté d’une culture générale exceptionnelle. Il se revendique réactionnaire et prône la remigration, le retour des immigrés dans leurs pays d’origine. Sa mégalomanie (en partie justifiée par ses connaissances illimitées) trouve à pleinement s’exprimer sur la Web radio qu’il dirige : Radio Athéna. Un homme à suivre malgré les réserves exprimées plus haut.

==> Chaîne de Radio Athéna sur Youtube

De Villiers Philippe a été un des premiers à dénoncer le système de l’intérieur à une époque où cela ne se faisait pas. Le créateur du Puy du Fou a réussi à mener une honorable carrière politique, à élever une famille nombreuse, à développer un projet de notoriété mondiale (élu meilleur parc d’attraction du monde en 2014), tout en balançant quelques vérités bien senties. Derrière ses airs d’aristo bon chic bon genre, de Villiers est un rebelle et un homme libre. Un Vendéen, de ceux qui se dressèrent contre la Révolution maçonnique de 1789, et le payèrent de leurs vies.

==> Dans cet extrait de Salut Les Terriens, Philippe de Villiers relate un commentaire de François Fillon alors Premier ministre : «Nous n’avons pas le choix, ce sont ces gens-là qui nous gouvernent». Fillon évoquait le Groupe Bilderberg.

D’Hondt Patrick. Plus connu sous le pseudo Tepa, cet ancien rappeur converti au patriotisme est une des rares figures colorées de la mouvance patriote. Avec Méta TV, d’Hondt a connu ses heures de gloire sur le Web. En avril, il annonçait se retirer. Il lutte depuis contre un cancer. Tous nos vœux de rétablissement ! Rajout : Tepa est décédé le 14 novembre 2019.

==> Tepatriote, la chaîne de Patrick d’Hondt compte 88.000 abonnés

==> Tepa interrogé par Daniel Conversano

Dieudonné est l’homme par lequel tout est arrivé. Il a appris à tous les autres dissidents et opposants au système qu’on peut exister hors des médias mainstream et des circuits habituels. Ce qui était inenvisageable il y a encore une quinzaine d’années est aujourd’hui possible. Depuis qu’il a été banni de la scène médiatique, traqué par les associations communautaires et certains politiques (comme Manuel Valls), maintes fois poursuivi et condamné pour «incitation à la haine», Dieudonné n’a jamais eu autant de succès. Il remplit les Zéniths de France et attire 8.000 spectateurs au Dôme de Marseille. Plus le pouvoir s’acharne, plus Dieudonné prospère. Des dizaines de journalistes, essayistes, artistes, écrivains, conférenciers… s’en sont inspirés. Une chaîne Youtube suffit à se forger une notoriété et à développer une activité économique autonome. Dieudonné l’a compris avant tout le monde. L’homme a marqué l’histoire de France de ces 20 dernières années plus sûrement qu’un Nicolas Sarkozy ou un François Hollande. Quant à son ennemi juré, Manuel Valls, il s’est exilé.

==> Un des meilleurs sketchs de Dieudonné : Le Devoir de Mémoire

Drac Michel est un blogueur essayiste, et plus encore un lecteur boulimique. Sur sa chaîne Youtube, il chronique les livres qui n’ont généralement pas droit de cité dans les médias mainstream parce que trop subversifs, trop impertinents ou pertinents. Souvent les trois à la fois. Drac réalise un travail consciencieux, d’une honnêteté intellectuelle irréprochable, qui n’est pas sans poser un sérieux problème : Est-il utile d’acheter l’ouvrage après avoir visionné la longue note de lecture qu’il lui a consacré ? Ce n’est assurément plus nécessaire. «Bousculé par la vie», comme il l’annonce dans une courte vidéo, Drac a pris ses distances depuis juillet 2019.

==> Présentation de la chaîne de Michel Drac par Michel Drac

Escada Alain a une «bonne gueule de facho», commenteront ses détracteurs. Escada concentre tout ce que le progressisme honnit : catho intégriste, opposé au mariage homo, à la PMA et à la GPA (comme la plupart des dissidents droitards), à l’immigration, à la mondialisation. À la tête du mouvement groupusculaire Civitas, l’homme affiche des ambitions politiques… forcément modestes.

==> Conférence d’Alain Escada sur le thème «Immigrationnisme et national-sionisme : deux pièges mondialistes»

Égalité & Réconciliation. Navire amiral de la dissidence 2.0, E&R est un des sites politiques les plus consultés (toutes tendances confondues) et son directeur de publication, Alain Soral, une des personnalités les plus poursuivies et condamnées. Juste derrière son ami Dieudonné M’bala M’bala. Soral est l’auteur du bestseller «Comprendre l’Empire» et prône la lecture pour se forger une solide culture politique et sociale, décrypter le système et identifier ceux qui en tirent les ficelles. Alain Soral dirige la maison d’édition Kontre Kulture qui compte dans son catalogue des dizaines d’ouvrages historiques et contemporains de réinformation. LA référence pour ses aficionados qui se comptent en dizaines de milliers.

==> Le site Égalité & Réconciliation

Faits & Documents est une revue créée par Emmanuel Ratier (aujourd’hui décédé). Patiemment, méticuleusement, ses journalistes décryptent les arcanes des pouvoirs (médiatique, politique, entrepreneurial) et des cercles d’influence (Bilderberg, Trilatérale, loges maçonniques…). Faits & Documents nous convie dans les sous-sols de l’état profond et au sommet de l’hyper-classe mondiale, là où se prennent les vraies décisions, là où journalistes, hommes politiques, chefs d’entreprises, personnalités des arts et des lettres mitonnent leur cuisine oligarchique. Une référence.

==> Le site de Faits & Documents

Faurisson Robert. Décédé en octobre 2018, le Professeur Faurisson a probablement été l’homme le plus haï de France en raison de ses opinions. Comme son disciple Vincent Reynouard, Faurisson nie l’existence des chambres à gaz homicides. Tout son travail vise à le démontrer. Il sera condamné pour contestation de crime contre l’humanité. Une loi semble avoir été tout spécialement dictée en vue de le faire taire, la fameuse loi Gayssot qui interdit à quiconque de contester les conclusions du Tribunal de Nuremberg qui a jugé les criminels nazis. Faurisson a consacré tout son argent, toute sa vie et sa santé à se faire haïr et condamné. Un petit professeur d’université d’une ténacité peu courante (outre ses condamnations, il sera régulièrement agressé physiquement).

==> Le blog de Robert Faurisson

Fdesouche est une revue de presse très suivie dénonçant les crimes, délits, violences, exactions… perpétrés en France et en Europe par les immigrés et/ou leurs descendants. Fdesouche, pour Français de souche, s’engage ouvertement contre l’immigration et le grand remplacement des populations allogènes par des populations exogènes.

==> Le site Fdesouche

Finkelstein Norman est un professeur d’université états-unien. Il est de ces juifs qui ne supportent pas l’exploitation outrancière de la Shoah à des fins idéologiques, théologiques, culpabilisatrices et… commerciales. Une indécence qu’il fustige dans son ouvrage «L’industrie de l’holocauste». Finkelstein paiera au prix fort cette dénonciation qui heurte frontalement l’intouchabilité du dogme dominant que nombre de dissidents désignent sous le terme : «la religion de la Shoah».

==> Quand Finkelstein remet des étudiants sionistes à leur place, voilà ce que ça donne

Gave Charles. Homme d’affaires international, Euro-critique, Gave est une figure de la dissidence économique et financière. Si sa fille fut un temps proche de Nicolas Dupont-Aignan (Debout la République), lui semble avoir des atomes crochus avec François Asselineau, le président de l’UPR, le parti favorable au Frexit.

==> Interview de Charles Gave par Radio Sputnik

Gervais François est physicien, professeur émérite de l’université de Tours et auteur du livre «L’urgence climatique est un leurre». Autant dire que l’homme ne verse pas dans le politiquement correct, ce qui ne lui attire pas que des sympathies. Afficher avec un tel aplomb son climatoscepticisme en 2019 relève soit de l’inconscience, soit du courage. Nous lui reconnaissons ce dernier.

==> Une de ses conférences a été vue plus de 500.000 fois sur Youtube

Gollnisch Bruno est un cadre du RN (Rassemblement National). Ancien député européen, cet universitaire brillant, marié à une Japonaise, est un homme que l’on sait habité d’une grande probité et d’une belle exigence intellectuelle. Jusqu’à l’année dernière, Gollnisch délivrait sa bonne parole dans une vidéo hebdomadaire enregistrée dans l’enceinte du Parlement européen. D’une logique imparable et pince-sans-rire, il y décryptait l’actualité française et internationale avec une stupéfiante justesse. Depuis qu’il a pris sa retraite du Parlement européen, il est beaucoup moins visible. C’est regrettable.

==> Un résumé de la carrière de Bruno Gollnisch

Guyenot Laurent est un essayiste féru d’histoire qui, à l’instar de ses collègues Youssef Hindi et Jean-Michel Vernochet, considère que les grands événements contemporains trouvent leurs origines et leurs développements dans les lois secrètes ou révélées du judaïsme, dans leurs interprétations et autres traditions ésotériques. Ainsi, notre histoire serait l’accomplissement des prophéties et des écritures qui nous conduisent irrémédiablement à l’eschatologie messianique, autrement dit la fin des temps qui précèdent la révélation du Messie et le règne d’Israël.

==> Laurent Guyenot interviewé dans le cadre de l’émission «L’heure la plus sombre»

Hillard Pierre est un essayiste apprécié pour ses travaux en géopolitique. Il est l’auteur de «L’Atlas du Mondialisme» et des «Archives du Mondialisme», ouvrages dans lesquels il cartographie l’expansionnisme de l’idéologie dominante et en analyse les ressorts idéologiques et religieux. Autant Pierre Hillard est reconnu pour son didactisme et la précision de ses recherches, autant à l’oral il est parfois confus. Entre ses mains, avec ses mots, l’histoire de l’humanité se dévide comme une pelote de laine. Mais à trop en dire, son auditeur finit par perdre parfois le fil.

==> Interview de Pierre Hillard par TV Libertés

Hindi Youssef est un essayiste franco-marocain qui se passionne pour l’histoire des religions : les trois grands monothéismes (islam, judaïsme et chrétienté) et leurs courants et chapelles (kabbale, noachisme, chiisme, sunnisme, wahhabisme, orthodoxie, protestantisme, catholicisme…). Hindi s’intéresse aussi à l’émergence des nouvelles religions qui puisent leurs dogmes dans le laïcisme républicain, les droits de l’homme, les rites franc-maçons et les cataclysmes historiques comme la Shoah. Youssef s’investit sur l’étude de l’eschatologie messianique, la fin des temps, qui selon les prophéties précédera l’arrivée du Messie (ou son retour).

==> Interview de Youssef Hindi par le Cercle des Volontaires

Jovanovic Pierre est un journaliste qui s’affirme expert des questions bancaires. Depuis dix ans, il annonce le krach du système financier international. Il fustige l’Euro, la création massive de fausse monnaie, les taux d’intérêts négatifs… autant de signes avant-coureurs d’un effondrement général dont la crise financière de 2007/2008 n’était qu’une mise en bouche. Son conseil : Acheter de l’or et de l’argent. Jovanovic anime le site quotidien.com.

==> Interview de Pierre Jovanovic par Independenza TV

La Bajon (seule femme de cette sélection) est une humoriste qui, derrière sa délicieuse frimousse innocente, tape là où ça fait mal. Comme son illustre aîné (Dieudonné), elle s’est forgée une notoriété hors des réseaux traditionnels. Son humour décapant et pas consensuel pour un sou l’a relégué à la marge de la scène humoristique française. Mais elle s’y trouve bien et remplit, elle aussi, les salles. Cela semble amplement suffire à son bonheur. Comme quoi, on peut réussir dans le showbiz sans baisser sa culotte. La Bajon, elle, n’en porte sans doute pas.

==> La Bajon et le Trésor public (désopilant)

Le Lay Boris. Nationaliste virulent, Le Lay a été condamné à plusieurs reprises à de la prison ferme. Pour y échapper, il vit en exil au Japon. Son site, «Démocratie participative» a été bloqué. De l’autre côté de la planète, l’irréductible breton assume sa détestation de l'invasion migratoire par l’entremise de vidéos au vitriol.

==> Une vidéo de Boris Le Lay : «La France à l’agonie»

Le Média. Après bien des tensions internes, suivies de départs fracassants, la Web TV proche de La France Insoumise peine à rebondir. Pour cela, elle compte sur le journaliste Denis Robert (qui s’est illustré en sortant l’affaire Clearstream, un scandale d’évasions fiscales à grande échelle via le Luxembourg) et son implication dans le mouvement Gilets Jaunes. Malheureusement, Robert a eu la (très) mauvaise idée de tendre un piège à Étienne Chouard, le principal partisan du RIC (référendum d’initiative citoyenne), sur une question dont on ne débat pas en France : l’existence des chambres à gaz. Toute contestation étant lourdement sanctionnée par la loi Gayssot. Quel intérêt alors de l’aborder si ce n’est pour piéger votre interlocuteur ? Denis Robert a tué l’âme politique du mouvement en crucifiant Chouard qui, du jour au lendemain, a disparu de la scène au motif qu’il a osé soutenir qu’il ne s’était jamais penché sur la question (des chambres à gaz), sous-entendant qu’il n’avait aucune certitude. Denis Robert a réussi à criminaliser le doute !

==> Chaîne Youtube Le Média

Le Pen Jean-Marie est celui que tout le monde connaît, adule et déteste. Souvent copié (par Éric Zemmour ces derniers temps), jamais égalé, le Menhir a marqué l’histoire de la Ve République plus surement que ses adversaires politiques, notamment Jacques Chirac qui n’a pas osé l’affronter entre les deux tours des présidentielles 2002. De peur de prendre une déculottée ? Probablement ! À 91 ans, malgré des soucis de santé, Le Pen fait toujours parler de lui. Les deux tomes de ses mémoires rencontrent d’énormes succès bien que ne bénéficiant pas d’une large couverture médiatique. Chaque semaine, Jean-Marie Le Pen nous délivre sa bonne parole sur Youtube et ses recommandations de lecture. Car on le sait trop peu, le Menhir est un homme très instruit, un touche-à-tout inspiré d’éclectisme qui dévore plusieurs ouvrages par semaine. Du roman policier à la saga historique ou à l’essai politique et social. Le dernier géant ?

==> Chaîne Youtube de Jean-Marie Le Pen

Le Média pour Tous est une Web TV et un site internet créés par le populaire Vincent Lapierre qui a fait ses classes aux côtés d’Alain Soral avant de prendre son indépendance (vécue comme une trahison par ce dernier). Lapierre et son équipe, dans laquelle officie Thibault Devienne une figure du mouvement Gilets Jaunes à Paris, réalisent des reportages TV de bonne facture.

==> Chaîne Youtube du Média pour Tous

Lugan Bernard est un empêcheur de tourner en rond, le genre de types qui met à mal bien des postulats erronés, ceux que véhiculent sans discernement les médias mainstream et l’Éducation nationale. Pour ce spécialiste de l’Afrique, la colonisation a coûté beaucoup plus cher à la France et aux Français qu’elle n’a rapporté. Seules les multinationales en ont tiré profit. Les Français des provinces et des campagnes en ont été pour leurs frais en finançant la construction d’infrastructures à l’autre bout du monde (ports, routes, écoles, hôpitaux….), au détriment des départements enclavés de l’hexagone (Lozère, Côtes d’Armor, Pyrénées…). Il n’y ont rien gagné. Et depuis la décolonisation, on les culpabilise d’une responsabilité qu’ils n’ont jamais eue. Une double peine !

==> Conférence de Bernard Lugan sur le thème : «Il faut refuser la repentance coloniale»

Meyssan Thierry. Journaliste un temps respecté, puis marginalisé pour ses prises de position complotistes lors des attentats du 11 septembre 2001 (aucun avion ne se serait écrasé sur le Pentagone. Il s’agirait d’un tir de missile), Meyssan a retrouvé une aura en s’installant… en Syrie. Agent d’influence au service de l’Iran et de Bachar-al Assad, on le dit très bien renseigné. À ce tire, il a anticipé ce que tout le monde ignorait. Dès 2014/2015, Meyssan pronostiquait la victoire de Bachar al-Assad soutenu par la Russie de Poutine, contre les comploteurs atlanto-sionistes et leurs nervis, les terroristes islamistes armés par les USA, Israël, l’Arabie Saoudite, le Qatar et… la France. Les commentaires et analyses de Thierry Meyssan s’avèreront fondés quand ceux de ses ex-confrères de la presse mainstream et des chaînes d’info en continu se révèleront totalement erronés, orientés, à la botte de l’idéologie du Choc des Civilisations conceptualisée par les néo-conservateurs états-uniens.

==> Un livre de Thierry Meyssan présenté par Michel Drac

Moreau Xavier. À la tête de Stratpol, Centre d’analyses politico-stratégiques, Moreau porte un regard à rebrousse-poil sur la Russie, Poutine et ses stratégies militaires, économiques et diplomatiques. Moreau, comme la plupart des personnalités de la dissidence, appelle à un rapprochement de la France avec la Grande Russie, pays qu’il connaît de l’intérieur puisqu’il vit à Moscou. Ses analyses sont pertinentes. Quand on s’intéresse à ses travaux et décryptages, on a toujours un coup d’avance sur l’actualité. Ce fut le cas lors du conflit syrien. Xavier Moreau a vu juste dès l’entame des hostilités il y a quatre ou cinq ans.

==> Le site de Stratpol

Obertone Laurent. Écrivain, auteur de «La France Orange mécanique» et de la saga «Guérilla» (ouvrages d’anticipation traitant de la destruction de la France par les forces hostiles de l’intérieur), Obertone vend des centaines de milliers d’exemplaires bien qu’il soit blacklisté des médias mainstream. Comme Dieudonné, Soral et quelques autres, Obertone se passe des circuits traditionnels de distribution pour vivre de son travail. Une force tranquille !

==> Laurent Obertone interviewé par Thinkerview

Ploncard d’Assac Philippe a repris le flambeau tenu par son père Jacques Ploncard aujourd’hui décédé, catholique réactionnaire animé par l'idéologie de Charles Maurras. Profondément anti-gaulliste, anti-maçonnique, judéo-critique (critique du judaïsme), anti-révolution «dite française», Philippe Ploncard d’Assac anime le Cercle des Nationalistes. Il signe et édite de nombreux ouvrages sur ces thématiques de prédilection et produit des vidéos (entretiens mensuels et conférences).

==> Suivre une de ses interventions : «Les Protocoles des Sages de Sion, clé de la subversion mondialiste messianique»

Radio Sputnik et RT France. Ces deux médias, «financés entièrement ou partiellement par le gouvernement russe» précise Youtube quand vous visionnez une de leurs vidéos, constituent deux sources d’informations alternatives. Les contenus de Sputnik et RT France couvrent l’actualité politique, économique, sociale en France et à l’Internationale. RT a largement traité la révolte des Gilets Jaunes. Elle est même probablement le média qui a accordé le plus de visibilité au mouvement.

==> Chaîne Youtube de Sputnik

==> Chaîne Youtube de RT France

Reynouard Vincent. Il compte au rang des personnalités les plus controversées de France. Révisionniste, il s’affiche ouvertement National-socialiste, fervent admirateur d’Adolf Hitler. Il conteste l’existence des chambres à gaz homicides dans les camps de concentration allemands et la thèse officielle du massacre d’Oradour-sur-Glane. Poursuivi à de nombreuses reprises (pour contestation de crimes contre l’humanité et apologie de crimes de guerre), il a été condamné à plusieurs reprises à de la prison ferme. Il a déjà purgé une peine d’un an d’emprisonnement mais vit à présent en exil à Londres. La Grande-Bretagne (comme les USA) ne condamnant pas les négationnistes. La liberté d’opinion et d’expression y est garantie contrairement à la France.

==> Le blog Sans Concession de Vincent Reynouard

Robin Jean. «Soldat du Christ», journaliste et éditeur, comme il se présente, Robin serait un juif converti au protestantisme. Depuis, il mène bataille contre l’hydre à deux têtes qu’il tient pour responsable de tous les maux : le catholicisme et l’islam, bien à l’abri des mauvais coups puisqu’il vit à l’autre bout du monde, en Polynésie française.

==> La chaîne Youtube de Jean Robin

Rougeyron Pierre-Yves et le Cercle Aristote participent à l’effervescence intellectuelle et éditoriale du camp national souverainiste par la qualité de ses conférences, entretiens et éditions. Rougeyron commente régulièrement l’actualité à l’occasion de grandes causeries publiques. Elles méritent d’être suivies, comme celles de Jérôme Bourbon (Rivarol), Alain Soral (Égalité & Réconciliation), Philippe Ploncard d’Assac et Henry de Lesquen, parmi les grandes gueules de la sphère dissidente, que certains appellent fachosphère.

==> Entretien de Pierre-Yves Rougeyron de septembre 2019

Ryssen Hervé est un essayiste (fiché S) qui se passionne pour la psychologie juive qui, selon lui, conditionne les grandes idéologies du monde contemporain : capitalisme, communisme, mondialisme, cosmopolitisme…, et tout un tas d’environnements qui paraissent subalternes mais qui ne le sont pas : arts et lettres, médias et communication, sexualité et pornographie, mafia et délinquance internationale… Ses détracteurs disent qu’il est judéo-centré, autrement dit, qu’il ne perçoit et analyse le monde qui l’entoure qu’au travers le prisme du judaïsme ou ce qu’il en comprend. D’autres le rejoignent dans cette approche, notamment Alain Soral, Philippe Ploncard d’Assac, Youssef Hindi, Stéphane Blet, Jérôme Bourbon…

==> Une vidéo de Hervé Ryssen - «Racisme, antisémitisme, négationnisme».  

Thinkerview. Anti-système parfois, provocatrice, arrogeante et suffisante aussi, Thinkerview est une Web TV qui produit des interviews fleuves (parfois plus de deux heures) de personnalités diverses dans une approche éditoriale généralement orientée nouvelles technos, innovations, communication, propagande, sécurité informatique, stratégies de renseignement, protection des données et des brevets. À son corps défendant, Thinkerview participe au complotisme ambiant par sa mise en scène oppressante : L'invité émerge de la pénombre, l'intervieweur est placé hors caméra, l'accompagnement sonore résonne de secrètes tonalités. Une chaîne de sensibilité de gauche ouverte à droite plutôt plaisante. Cet ovni inclassable ne pousse cependant pas ses investigations au-delà. En cela, c'est un organe d’opposition contrôlée.

==> La Chaîne Thinkerview sur Youtube

TV Libertés. Chaîne d’information complète qui diffuse uniquement sur le Web : actualités politiques, économiques, débats… TV Libertés est notamment animée par Martial Bild et Jean-Yves Le Gallou. Cet ancien cadre du Front National décrypte le monde de la communication et des manipulations médiatiques dans une émission très instructive intitulée I-Média.

==> Site de TV Libertés

Vernochet Jean-Michel. Petit-fils d’un des fondateurs du Parti communiste français, il est l'une des grandes gueules de la dissidence 2.0, à l’instar de ses «concurrents» et parfois complices de Lesquen, Bourbon, Rougeyron, Soral… Vernochet sait qu’il sait beaucoup de choses, ce qui le rend un rien péremptoire, comme les autres. Il complète à merveille le trombinoscope des personnalités qu’il faut avoir lu ou entendu un jour.

==> Une conférence de Jean-Michel Vernochet et Youssef Hindi sur le thème «Sionisme, le plan messianique», organisée par Culture Populaire.

Zemmour Éric. Est-il encore utile de le présenter ? Zemmour est le seul «dissident» à jouir d’une notoriété et visibilité exceptionnelle dans les médias mainstream (dominants). Ce statut lui permet de jouer sur les deux tableaux. C’est une posture unique, inédite. Ses détracteurs de la dissidence estiment cependant que Zemmour exploite le filon de la «censure promotionnelle», une censure de pacotille en définitive puisqu’on le voit et on l’entend partout. Pour la majorité des dissidents, le polémiste-journaliste-homme politique est un agent au service du national-sionisme, c’est-à-dire d’une mouvance d’extrême droite inféodée à l’état d’Israël. À les entendre, l’objectif de Zemmour est de dresser les chrétiens contre les musulmans au seul bénéficie des juifs. Explosif !

Mis à jour ( Vendredi, 15 Novembre 2019 18:24 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...