Actu Chômage

dimanche
21 avril
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Sarko drague les vieux

Sarko drague les vieux

Envoyer Imprimer
La revalorisation du minimum vieillesse et des pensions de retraite au 1er avril tombe à point nommé.

Les «seniors» sont la catégorie la plus votante du pays. «La France est certes divisée entre gauche et droite, mais elle l’est aussi entre moins de 50 ans et plus de 50 ans», écrit Hervé Nathan. En effet, selon l'Insee, les plus de 50 ans représentent près de 37% de la population, contre 40% pour les 18-49 ans et 23% chez les mineurs. En période électorale, les «seniors» sont donc fort courtisés et les candidats rivalisent de propositions en leur faveur, souvent aux dépens des plus jeunes.

«Actifs» contre «inactifs»

Durant son quinquennat, Nicolas Sarkozy aura été particulièrement cruel avec les seniors considérés comme «actifs» (de 50 à 64 ans) : relèvement de l'âge de départ à la retraite, suppression des préretraites, de l'allocation équivalent retraite et de la dispense de recherche d'emploi des chômeurs âgés... Le fait qu'ils soient devenus indésirables dans les entreprises a été totalement nié. Licenciés plus vite, ils croupissent plus longtemps au chômage et découvrent le contrôle social et la pauvreté.

Par contre, le président-candidat aura tenu sa promesse pour les «inactifs». Respectant la tradition du maintien du pouvoir d'achat des retraités, les pensions du régime général seront revalorisées de 2,1% au 1er avril. Quant au minimum vieillesse, qui concerne quelque 600.000 retraité-e-s pauvres, il connaîtra une augmentation plus forte de 4,7% : ainsi, au cours du quinquennat, cette allocation aura progressé de 25% conformément à l'engagement de Nicolas Sarkozy, même si son montant (777 €/mois pour une personne seule) reste bien en dessous du seuil de pauvreté.

Ces quelques miettes sont lâchées juste avant les élections, dans l'espoir de rallier des retraités crédules à sa cause. C'est vraiment minable.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 25 Octobre 2012 01:50 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2012-03-29 12:30 Sarko drague aussi les toubibs

Eux aussi particulièremen t choyés durant le quinquennat, son ministre Xavier Bertrand vient, dans la plus grande discrétion, de faire publier au JO un décret et un arrêté instaurant l'option de coordination renforcée qui oblige les assureurs et les mutuelles à rembourser aux patients des dépassements d’honoraires plafonnés à 50% au-dessus du tarif Sécu pour trois spécialités : la chirurgie, l’anesthésie-réanimation et la gynécologie-obstétrique.

Xavier Bertrand n'aura tenu aucun compte du refus des mutualistes et des syndicats de salariés en ce qui concerne les dépassements d'honoraires. A 30 jours du premier tour de la présidentielle, le nouveau secteur optionnel va créer un effet d'aubaine et une augmentation des cotisations des assurés.

slovar.blogspot.fr/2012/03/depassements-dhonoraires-les-petits.html
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2012-03-29 19:15 Les dépassements d'honoraire sont versés comment, par exemple à un chirurgien? C'est du main à la main? Celui qui reçoit ce supplément le déclare aux services des impôts?

Pardonnez ma naïveté mais je ne fréquente pas (encore) les services de chirurgie.

Cela amène une autre question.
La CMU-C prend en charge une partie de ces dépassements?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Murie 2012-03-29 21:29 Multi-citer tristesir:
Cela amène une autre question.
La CMU-C prend en charge une partie de ces dépassements?


Oui, car je l'ai «expérimenté» dans une clinique privée ;) et je n'ai payé aucun des dépassements. Il y avait seulement le tel, la tele, et la chambre à un lit, qui n'étaient pas pris en charge par la CMU-C. Parfait, j'étais pas emmerdée comme ça ! hé hé :)
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # RaoulPiconBière 2012-03-29 22:16 Citer:
La CMU-C prend en charge une partie de ces dépassements?
Absolument pas et dans aucune circonstances.
Ne pas confondre les dépassements d'honoraires et les majorations d'honoraire.
Citer:
Vous ne pouvez facturer aucun dépassement de tarifs à un patient bénéficiaire de la CMU complémentaire, sauf en cas de circonstances exceptionnelles de temps ou de lieu dues à une exigence particulière du patient (par exemple : un rendez-vous en dehors des heures habituelles de consultation). Dans cette situation, le dépassement « DE » n'est jamais pris en charge par l'Assurance Maladie ; il n'est pas non plus pris en charge au titre de la CMU complémentaire. Il reste à la charge du patient qui vous le règle directement, lors de la consultation.

Source : www.ameli.fr/professionnels-de-sante/medecins/exercer-au-quotidien/feuilles-de-soins/la-cmu-complementaire/cmu-complementaire-et-parcours-de-soins-coordonnes.php
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # LOST 2012-04-14 11:40 Sarko drague les vieux. La belle affaire. La droite a toujours dragué les vieux car elle en a une vision qui ressemble aux images d'Epinal chères à Jean-Pierre Pernaud : les vieux sont tous conservateurs, obsédés par le sécuritaire, évidemment racistes et majoritairement propriétaires fonciers. Ensuite c'est quoi les vieux ? Où ça commence la vieillesse ? Et, question qu'on se pose moins, où ça finit ? Chez soi, assisté par des aides à domiciles démotivées par sous-rémunérées ? A l'état de grabataires dans les maisons de retraites dépendant des Conseils généraux, dont certaines évoquent des hôpitaux ukrainiens ? Mieux loti dans les maisons de retraite détenues par les multinationales de l'hôtellerie où le personnel est rare, sous-qualifié et interchangeable , mais où le mois coûte aux descendants un salaire de ministre même si leur salaire tient du revenu médian ? Et que promettre aux vieux abandonnés à leur solitude parce que pauvres, râleurs et isolés ? Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Comment jugez-vous la façon dont vous êtes informé ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...