Actu Chômage

lundi
23 septembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Retraites : 100.000 chômeurs supplémentaires pour l'Unedic

Retraites : 100.000 chômeurs supplémentaires pour l'Unedic

Envoyer Imprimer
Le report de l'âge légal de départ à la retraite se traduira par près de 100.000 départs en moins cette année, a annoncé, guillerette, la Caisse nationale d'assurance vieillesse.

Selon la CNAV, en 2011, le nombre de départs est passé en dessous de la barre des 650.000, soit près de 100.000 de moins qu'en 2010. La baisse va se poursuivre en 2012, mais un pic de 725.000 départs est attendu en 2014 à cause du décalage prévu par la réforme Woerth/Fillon : en effet, la génération 1952 doit partir à 60 ans et 8 mois, la génération 1953 à 61 ans (soit en 2014), et les générations 1956 et plus à 62 ans.

C'est tout bénef pour la CNAV...

On le sait, la réforme des retraites de 2010 recule les bornes d'âge de 60 à 62 ans d'ici 2018 pour l'âge légal de départ, avec l'obligation d'avoir cotisé 41,5 ans soit 166 trimestres, à partir de la génération 1955. De même, l'âge du taux plein à partir duquel un assuré peut recevoir une pension sans décote même s'il n'a pas assez cotisé, passera à 67 ans d'ici 2023.

Du coup, la CNAV estime que la réforme permettra l'amélioration de son solde de 1,7 milliard d'euros en 2012, et 5,1 milliards en 2015. Selon les prévisions, son déficit cumulé serait de -5,8 milliards en 2012, puis se stabiliserait à -5,9 milliards en 2013 pour baisser progressivement à -4,6 milliards en 2015 : bref, c'est une bonne nouvelle.

... Mais pas pour l'Unedic !

Par un système de vases communicants, cette réforme scélérate ayant eu pour but d'habiller Pierre en déshabillant Paul, c'est l'assurance chômage qui supportera le coût de l'indemnisation des seniors dont les entreprises ne veulent pas et qui pointeront plus longtemps à Pôle Emploi, y compris ceux qui ont suffisamment cotisé.

A cela il faudra ajouter les nouveaux entrants sur le marché du travail, toujours plus nombreux, sachant que, faute d'une croissance suffisante, les maigres créations d'emplois ne pourront les absorber.

Pour rappel, le déficit cumulé de l'Unedic devrait dépasser 11 milliards à la fin de l'année. Les effets réels du passage à 60 ans et 4 mois de l'âge minimal légal au 1er juillet ne pouvant être connus que début 2012, l'organisme n'est, pour l'instant, pas en mesure de chiffrer le montant de l'ardoise… qui risque d'être salée. L'Unedic, pour l'instant notée "AAA" par l'agence de notation FitchRatings, devra bientôt et à nouveau se tourner vers les marchés financiers.

Conséquence : la prochaine convention Unedic, qui sera renégociée fin 2013, ne manquera pas de répercuter ces nouveaux paramètres en réduisant drastiquement les droits des chômeurs.

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 25 Octobre 2012 01:54 )  

Commentaires 

 
0 # TristeSirHorsMurs 2011-10-20 10:55 Citer:
faute d'une croissance suffisante, les maigres créations d'emplois ne pourront les absorber.


Une croissance de quoi? du revenu des milliardaires?
Il y a une certaine cohérence entre le fait de vouloir pousser les gens à consommer et donc à doper la croissance comme ils disent et les arrêtés anti-glanage, et l'interdiction de fouiller dans les poubelles.
Il faut décourager les gens à utiliser des objets usagers et les forcer à acheter des objets neufs.
Bientôt l'interdiction des vides-greniers?

La course à la croissance, c'est à dire la production de plus en plus de trucs inutiles et dangereux pour l'environnement n'est pas interrogée et considérée comme un dogme.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
+1 # albert2 2011-10-24 14:04 Les prévisions de la CNAV sont peut-être optimistes car basées sur un taux de croissance lui aussi très optimiste. Ce qui est sûr, c'est que le nombre de chômeurs seniors augmente du fait de la réforme des retraite et s'ajoute à l'augmentation du fait de la crise. Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...