Actu Chômage

mardi
14 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Radiations : un quart des sorties de Pôle Emploi le sont par erreur

Radiations : un quart des sorties de Pôle Emploi le sont par erreur

Envoyer Imprimer
L'économiste Michel Abhervé s'est penché sur le dernier indicateur de la Dares, qui montre qu'environ 25% des chômeurs qui sortent des listes sont radiés pour des motifs accidentels, et se réinscrivent aussitôt.

Voici ce qu'explique Michel Abhervé sur son blog :

« La DARES vient de publier “Indicateurs N°071” daté de septembre 2011, consacré à l’analyse des "sortants des listes de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, en mars 2011". Nous y apprenons que, parmi les demandeurs d’emploi sortis des listes en mars, "17,1% se sont immédiatement réinscrits à Pôle Emploi suite à un problème d’actualisation de leur situation mensuelle (oubli, retard)".

Il convient d’y ajouter en toute logique les personnes rentrant dans la catégorie "Non renouvellement accidentel de la demande" qui sont pour leur part 7,7%, et nous en arrivons à 24,8%, autant dire un quart des demandeurs qui ne sont sortis des listes, et donc des statistiques, que par l’effet d’une procédure sans que leur statut n’ait changé sur le fond, et qui seront réinscrits le plus tôt possible. »

Effet de cavalerie

Pour rappel, chaque mois, les «cessations d'inscription pour défaut d'actualisation» — qui concernent environ 200.000 chômeurs (208.300 en janvier, 193.800 en avril, 209.200 en août)  — représentent plus de 40% des sorties (42,3% en janvier, 41,3% en avril et 45,5% en août), ce qui est énorme.

Et, chaque mois, les trois motifs principaux de sorties («cessations d'inscription pour défaut d'actualisation» + radiations administratives + «autres cas») en représentent toujours les deux tiers.

Donc, chaque mois, quelque 50.000 demandeurs d'emploi radiés par accident ou pour retard entraînent une amélioration apparente des chiffres mensuels par un effet de cavalerie. Nous remercions Michel Abhervé d'avoir mis le doigt sur ce "détail"...

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 13 Juillet 2012 14:53 )  

Commentaires 

 
0 # Chiz 2011-10-06 18:57 Ben oui, il a raison.

C'est "énorme" et est-ce que cela n'aurait pas en sus une incidence sur la réalité des statistiques des DE de Longue Durée et de Très Longue durée ?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-10-06 19:03 Pas spécialement : tous les inscrits sont logés à la même enseigne lorsqu'il s'agit d'un retard ou d'un accident de pointage, peu importe leur catégorie ou leur ancienneté dans le chômage. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # eths62 2011-10-07 10:41 L'actualisation est sous la reponsabilité du demandeur d'emploi. Le seul responsable pour ce type de desinscription c'est le demandeur d'emploi. Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2011-10-07 13:58 Cette polémique sur les radiations est parfois caricaturale des deux côtés. Je m'explique. Certains additionnent sur un an le nombre de radiés et proclament c'est 500 000 personnes qui sortent des chiffres du chômage ce qui est faux bien sûr puisque un certain nombre des radiés se réinscriront.
De l'autre côté, on a déjà entendu le ministre du travail affirmer que bon nombre de gens radiés se réinscrivent, sous-entendu, ils ne sortent pas des stats'. Mais c'est à nouveau une demi-vérité, car chaque mois cela se répète et ainsi les chiffres s'embellissent de plusieurs milliers de personnes qui sont sortis des listes sans que leur situation ait changé d'un iota. Elles se réinscriront sûrement pour plusieurs milliers d'entre-eux mais le mois suivant d'autres gens oublieront de s'actualiser ou de venir à leur rendez-vous et c'est sans fin.

Ce nombre de gens est très supérieur à la baisse de 2000 inscrits en catégorie A constaté en Août. Le ridicule ne tue plus.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2011-10-07 14:04 Xavier Bertrand était interviewé sur une radio d'info ce matin, j'ai eu envie de hurler en l'écoutant nous vendre sa soupe.
Vous auriez eu envie de hurler de rire quand XB à l'annonce de la prime de quelques euros qu'auront très probablement les employés de Securitas, il a bombé le torse et a essayé de nous faire croire qu'il y pouvait quelque chose. Un grand moment d'éclats de rire (jaune) garanti.

Voir ici:
www.france-info.com/chroniques-les-invites-de-france-info-2011-10-07-xavier-bertrand-reagit-a-la-prime-aux-salaries-chez-securitas-j-ai-567167-81-188.html?var_recherche=xavier%20bertrand

Ce type m'a fait pitié. C'est tout dire.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Économie, chômage, emploi : Comment appréhendez-vous ces 12 premiers mois ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...