Actu Chômage

mercredi
16 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique «Les embauches repartent à la hausse en France», paraît-il

«Les embauches repartent à la hausse en France», paraît-il

Envoyer Imprimer
«L’emploi dans le secteur privé repart», «une bonne nouvelle qui devrait rassurer les marchés après les mauvais chiffres du chômage en juin», peut-on lire ailleurs. Vive les marchés, et vive la méthode Coué !

Après deux mois de baisse, les embauches d'une durée supérieure à un mois réalisées par les entreprises du secteur privé hors intérim — «indicateur avancé du marché de l'emploi» — ont progressé de 4,3% en juillet, soit 9,8% sur un an, selon l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) qui fédère le réseau des Urssaf. Au total, en juillet, ces dernières ont reçu 649.000 déclarations d'embauche de plus d'un mois. D'après son baromètre, le nombre d'embauches est ainsi revenu à des niveaux comparables à ceux du début d'année.

Par ailleurs, bien que l'intérim marque le pas, les créations nettes d'emploi dans les entreprises ont continué de progresser légèrement en juin (dernière donnée disponible), les effectifs des entreprises de plus de 9 salariés ayant augmenté de 0,2% sur trois mois et de 1,4% sur un an.

Et le volume des heures supplémentaires — qui ne rapportent rien à l'Urssaf — a continué de progresser en juin à un rythme soutenu de 7,9% sur un an.

Sur ces entrefaites, l'Acoss maintient sa prévision d'une hausse de la masse salariale de 3,4% pour l'année 2011.

Cerise sur le gâteau, les entreprises seraient en bonne santé, puisque les taux d'impayés aux Urssaf ont diminué à fin juillet et sur un an, flirtant même avec des niveaux d'avant crise...

Ce que ces "bons chiffres" ne disent pas :

• L'Acoss ne fait pas de détail. La nature de ces 649.000 «embauches d'une durée supérieure à un mois réalisées en juillet par les entreprises du secteur privé hors intérim» n'est pas précisée. Gageons qu'elles consistent essentiellement en emplois saisonniers, donc des jobs d'été déclarés. Arrivé en septembre, tout ce beau monde repart au chômage...
Le nombre des embauches d'une durée inférieure à un mois est, lui, éludé; même topo pour le nombre des embauches d'une durée supérieure à 6 mois (emplois considérés comme "durables") : pour la comparaison d'ensemble et la tendance qu'elle pourrait révéler, on repassera.

• Plus généralement, les «créations nettes d'emploi» englobent pêle-mêle tous les types de contrats : CDI, mais surtout CDD, intérim, jobs occasionnels ou saisonniers, à temps partiel ou très partiels qui ne permettent ni de vivre, ni de se projeter. Selon la logique en vigueur, une déclaration = un emploi, point barre, circulez y'a rien à voir. Leur répartition qualitative, et surtout leur volume en équivalent temps plein, ne sont pas dévoilés.
Enfin, bien que l'Acoss s'en réjouisse, leur progression (1,4% sur un an) demeure totalement insuffisante.

• On ne s'apesantira pas sur le scandale des heures supplémentaires : c'est 4,5 milliards d'euros par an de manque à gagner pour les finances publiques, tandis que les 175 millions d'heures supplémentaires totalisées au cours du seul premier trimestre 2011 ont représenté l'équivalent de 382.000 postes à temps plein. Autrement dit, si on n'en avait effectué que la moitié et embauché des jeunes et des chômeurs, on aurait pu combler la moitié du retard pour revenir au niveau d'emploi d'avant crise.

• Quant à la bonne santé des entreprises, on reprendra une expression usuellement utilisée pour qualifier notre niveau de chômage : les défaillances restent «stables à un niveau élevé»...

SH

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 26 Août 2011 07:27 )  

Commentaires 

 
0 # willemijns2 2011-08-19 20:25 Je penche plus qu'on est arrivé à un niveau trop bas alors les remontées se voient à mois M et rebaissent à M+1… le problème c'est que rien n'est fait pour que cela monte durablement, les CUI de la rentrée vont changer la donne mais personne ne sera dupe… Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-08-23 08:37 Le nombre d'offres en CDI collectées par Pôle Emploi a diminué de 15% entre 2008 et 2010, selon une étude publiée cet été par l'opérateur public. Le rebond de 2010 (+14%) n'a pas compensé la chute de 2009 (-25%).
Le nombre total d'offres collectées a, lui, baissé de 9% en deux ans.

www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201582657296-emploi-le-nombre-d-offres-d-emploi-en-cdi-collectees-par-208991.php

On remarque que, comme d'habitude, ces dépêches n'informent qu'à moitié ! En effet, la proportion des CDI dans le total des offres collectées par PE n'est même pas précisée…
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # laurent 2011-08-25 20:27 cette année j'aurai travaillé 4 mois retour à la case Départ et aux tracasseries en tout genres -), en septembre de nouveau disponible pour un nouveau Maître Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2011-09-08 15:24 L'emploi salarié a augmenté moins que prévu au deuxième trimestre

Ce qui était inespéré n'a pas été avéré. L'Insee a divisé par deux son estimation de création nette d'emplois salariés dans les secteurs marchands au deuxième trimestre. Alors que le 12 août, il l'avait chiffrée à 68.300 postes, il ne l'estime désormais plus qu'à 33.300.

www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0201618930286-l-emploi-salarie-a-augmente-moins-que-prevu-au-deuxieme-trimestre-216374.php
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # willemijns2 2011-09-08 15:32 +0.1% de croissance pour la BdF au 3T2011 en prévisionnel on va aller loin… Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Que vous souhaiter pour 2021 ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...