Actu Chômage

jeudi
18 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Au travail, le «présentéisme» coûte plus cher que l’absentéisme

Au travail, le «présentéisme» coûte plus cher que l’absentéisme

Envoyer Imprimer
Présents mais inefficaces, notamment à cause du stress. Une compilation d’études démontre le coût du présentéisme pour les entreprises, pourtant récompensé par des promotions… pour les hommes.

Voici une compilation d’études réalisée par le docteur Philippe Rodet (auteur de «Se libérer du stress : un médecin urgentiste raconte» aux éditions Eyrolles) dans Intelligence RH qui pourrait bien, à terme, être favorable à l’égalité salariale et professionnelle entre hommes et femmes. Démonstration.

Le présentéisme, c’est le fait d’être dans l’entreprise mais sans être forcément concentré sur son travail. Outre la fumisterie ou une santé défaillante, un niveau important de stress provoquerait ce type de comportement.

Philippe Rodet cite quatre études :
• Une étude canadienne de 2003 montre que 40% des salariés présentent des signes de détresse psychologique ayant des effets sur leur performance.
• Une étude américaine de 2004 signale que la productivité d’un employé peut être réduite de 33% ou plus en raison du présentéisme.
• Une autre étude, conduite au Royaume-Uni en 2009, estime que les «jours perdus» attribués au présentéisme seraient 1,5 fois plus conséquents que ceux attribués à l’absentéisme. Le coût moyen quotidien par employé touché par ce phénomène serait de 145 £ (soit environ 170 €) alors que le coût engendré par une journée d’absence serait de l’ordre de 80 £ (soit environ 95 €).
• Enfin, une étude belge de 2010 montre que l’importance du présentéisme est bien supérieure à celle de l’absentéisme. «Le présentéisme atteint 61% des coûts totaux relatifs à la santé dans une entreprise, suivi par les frais médicaux (28%) et l’absentéisme (10%)».

Stress positif, stress négatif

Or, le présentéisme est un des éléments provoquant des différences de salaire entre hommes et femmes. Prises par les obligations familiales qu’elles assument, encore aujourd’hui, beaucoup plus que les hommes, les femmes traînent moins dans l’entreprise. Elles ne sont pas là à réseauter le soir et obtenir les informations, les relations ou la visibilité indispensables pour obtenir une promotion.

Elles sont stressées, elles aussi, mais leur stress est considéré comme «positif». Challenge important, délais à respecter, responsabilités fortes… cela fait partie du stress stimulant pour l’activité intellectuelle. En revanche, le stress lié aux difficultés relationnelles ou à l’angoisse de l’avenir, souvent en lien avec le présentéisme, est considéré comme négatif.

Logiquement, en voyant ces résultats, les managers devraient se précipiter pour gratifier les femmes, peu enclines au présentéisme, aux augmentations de salaire et autres promotions… Mais sur ce sujet, la prudence est de rigueur. Plusieurs études ont démontré depuis de nombreuses années que les entreprises étaient plus rentables lorsque leur management était mixte. Mais l’on n’a pas vu les dirigeants d’entreprise se précipiter pour nommer des femmes à ces postes. Sur la question du présentéisme, il faudra sans doute plusieurs fois remettre l’ouvrage sur le métier.

La France est le seul pays qui récompense le présentéisme

Lors de la discussion sur la résolution relative à l’égalité entre les hommes et les femmes, mardi 22 mars, la députée UMP Marie-Jo Zimmermann s’en est justement prise à cette culture du présentéisme et son rôle dans les inégalités entre hommes et femmes dans l’entreprise. «On ne doit plus voir dans les femmes que des mères qui travaillent, mais on doit voir dans l’ensemble des salariés des parents qui gèrent leur double vie», a expliqué la présidente de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée.

«Concrètement, il faut encourager les entreprises à développer les crèches d’entreprise et les aides financières aux frais de garde. (…) Mais il faut aussi faire une petite révolution dans les mentalités. La France est le seul pays qui récompense le présentéisme. En Allemagne ou en Suisse, on vous soupçonne plutôt d’être mal organisé quand vous passez vos soirées au bureau.»

(Source : Les Nouvelles News)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 05 Septembre 2012 01:28 )  

Votre avis ?

La France pourrait s’engager plus intensément contre la Russie. Qu’en pensez-vous ?
 

Zoom sur…

 

L'ASSOCIATION

Présentation de l'association et de sa charte qui encadre nos actions et engagements depuis 2004.

 

ADHÉRER !

Soutenir notre action ==> Si vous souhaitez adhérer à l’association, vous pouvez le faire par mail ou par écrit en copiant-collant le bulletin d’adhésion ci-dessous, en le ...

 

LES FONDATEURS

En 2004, une dizaine de personnes contribuèrent au lancement de l'association. Elles furent plusieurs centaines à s'investir parfois au quotidien ces 16 dernières années. L'aventure se pou...