Actu Chômage

mercredi
17 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Les accidents du travail en 2009

Les accidents du travail en 2009

Envoyer Imprimer
Grâce à la crise qui a détruit des emplois par centaines de milliers, leur nombre a statistiquement reculé. Mais les maladies professionnelles et les accidents de trajet ont, eux, continué de croître.

Les accidents du travail reculent, mais pas les maladies professionnelles. C'est ce qui ressort d'un rapport présenté hier au ministère par les inspecteurs du travail en charge d'observer les dangers en milieu professionnel.

En 2009, la branche accidents du travail-maladies professionnelles (AT-MP) de la Sécurité sociale a enregistré une baisse portant le nombre total de sinistres à 1,2 million, contre un peu plus de 1,3 million en 2008. Or, cette diminution cache une évolution contrastée.

En effet, si les accidents du travail — qui représentent plus de 80% des sinistres — ont diminué de 7,5% en 2009, c'est en raison du "ralentissement de l'activité salariée". Selon ce rapport, 651.453 accidents ont été recensés en 2009 chez plus de 18 millions de salariés, contre 703.976 en 2008, portant "l'indice de fréquence" des accidents de travail à 36 pour 1.000. A titre de comparaison, cet indice était de 38 accidents pour 1.000 salariés en 2008, et de 44,4 en 1999. Néanmoins, en 2009, 538 décès leur sont imputables (-5,4%) contre 569 en 2008.

La manutention est le premier facteur d'accident en milieu professionnel (33,4%) devant les "accidents de plain-pied" : glissades, trébuchements, faux-pas et autres pertes d'équilibre (24,9%) et les chutes de hauteur (11,9%). Près de 20 cas de suicides sont également reconnus chaque année en accidents de travail.

Pour leur part, les accidents de trajet au travail ont augmenté de 6,8% alors qu'ils étaient stables depuis 2003. Ce qui représente 5,1 accidents pour 1.000 salariés en 2009, contre 4,7 en 2008. Les intempéries et la multiplication des glissades qu'elles ont occasionnées sont la cause de cette hausse, indique la branche AT-MP de la Sécu. Le risque "accident de trajet" a été responsable de 356 décès.

Depuis 1999, les cas de maladies professionnelles sont également à la hausse avec +8%. La croissance continue depuis dix ans des troubles musculo-squelettiques (TMS) explique cette inflation. Les TMS, qui représentent 83% de ces pathologies, atteignent 2 salariés sur 1.000. En ce qui concerne les cas de mortalité par maladies professionnelles, ils ont été de 564 en 2009. Selon le rapport, les maladies bénignes liées à l'amiante (10%) tendent à diminuer. En revanche, les pathologies mortelles telles que les cancers liés à l'inhalation de poussière d'amiante ont, eux, augmenté.

(Source : La Mutualité française)

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 21 Avril 2011 05:39 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...