Actu Chômage

vendredi
6 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Mobilisations, luttes et solidarités RSA : Travaille, ou marie-toi

RSA : Travaille, ou marie-toi

Envoyer Imprimer
La question de l’égalité entre les femmes et les hommes ne semble pas avoir été pensée dans la construction du RSA.

Le revenu de solidarité active est une prestation familiale, tout comme l’était le RMI : il complète les revenus de la famille. On suppose que les personnes qui vivent ensemble mettent en commun leurs ressources et sont donc solidaires. De ce fait, c’est la famille qui est éligible au RSA et non la personne.

Mais le RSA est construit de sorte à articuler les revenus issus de la solidarité et les revenus issus du travail : il est donc directement lié à l’emploi. Or, comme chacun sait, l’emploi et l’insertion professionnelle sont des questions qui concernent l’individu, non la famille. Pourtant, on lira dans la plupart des travaux sur le RSA «nombre d’heures de travail dans le couple», ou bien «revenu d’activité du couple», ceci sans s’inquiéter de savoir qui travaille et combien de temps. Est-ce l’homme, la femme, ou les deux ? Combien de temps chacun, pour quel salaire ?

(...) Problème de fond ou simple lubie de féministe ? Jugez vous-même.

=> Lire la suite de l’article sur Le blog d'Hélène Périvier


Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Vendredi, 04 Septembre 2009 11:48 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...