Actu Chômage

mardi
25 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Wauquiez et la «machine à préretraites»

Wauquiez et la «machine à préretraites»

Envoyer Imprimer
Le secrétaire d'Etat à l'Emploi exclut de «céder» à la «pression» de la crise pour relancer la «machine à préretraites» qui «remet les seniors de côté». Directement concerné par le sujet, Slovar a décortiqué un à un les arguments de Laurent Wauquiez, qui a enfilé les impostures comme on enfile des perles sur le chômage des seniors et l'attitude des employeurs à leur égard.

Alors que j'entame mon deuxième mois de recherche intensive d'emploi en démarchant connaissances, entreprises et petites annonces sur les sites de recrutement, je suis obligé de constater (comme beaucoup de mes amis ayant dépassé la cinquantaine et se trouvant sans emploi) qu'ON NE VEUT PAS DE NOUS.

Les entreprises ont beau hurler que la crise les oblige à "réduire la voilure", ça fait des années que les plus de 50 ans sont devenus des parias ou des boulets dès qu'ils rejoignent le rang des chômeurs.

[…] Que compte-t-on faire au gouvernement où le responsable direct est Laurent Wauquiez, jeune loup de l'UMP de 34 ans et dont la compétence sur l'emploi des plus de 50 ans n'est liée qu'à des statistiques et des conseils avisés de quelques économistes, amis du pouvoir ? Car l'expérience de Monsieur Wauquiez dans l'entreprise est "impressionnante". […] Itinéraire d'un enfant gâté des grandes écoles de la République qui n'a jamais connu que les ors de la haute Fonction publique et des cabinets ministériels. C'est donc cet "expert" qui s'occupe du cas des "vieux" salariés dont personne ne veut.

Et que propose Monsieur Wauquiez pour faire évoluer la situation de l'emploi des plus de 50 ans ?

"La pression est énorme pour nous dire : Allez, on réenclenche la machine à préretraites et on remet les seniors de côté", a-t-il affirmé lors du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, expliquant qu'elle émanait de "tout le monde", des "entreprises", des "partenaires sociaux" et des "différents cas qu'on peut avoir sur le terrain".

Mais b..... ce ne sont pas les plus de 50 ans qui ont décidé leur "mise de côté" !!! Vous savez très bien, monsieur le Secrétaire d'Etat, que les entreprises ne VEULENT ou ne PEUVENT embaucher en ce moment et écartent, dans tous les cas de figure, les plus âgés. […]

Il est cependant "hors de question de céder sur ce sujet", a déclaré M. Wauquiez, confirmant que les entreprises s'exposeraient à une pénalité de 1% des rémunérations à compter de janvier 2010 si elles n'adoptaient pas dans l'année "des accords et des dispositifs de plan d'action pour favoriser l'emploi des seniors".

Les entreprises préfèreront payer la pénalité plutôt que de respecter les obligations que le gouvernement va mettre en place, et VOUS LE SAVEZ !!!

Ce gouvernement n'apporte aucune solution puisqu'il est impossible d'imposer la moindre contrainte aux entreprises, surtout dans une période de crise économique dont personne ne sait quand elle va finir.

Sur les 30 dernières années, "on a misé sur des préretraites. Grosso modo, on a dit aux seniors : N'encombrez pas le marché de l'emploi, on vous met gentiment sur la voie de garage", a estimé le secrétaire d'Etat. "Le résultat, c'est que la France a le plus faible taux d'emploi des seniors, 30%".

Crétin et mensonger !!! Les entreprises ont tout fait pour se débarrasser des "vieux" pas assez "dociles", "trop payés" et "sources de maladies qui influent sur la bonne marche des affaires". On a fait du jeunisme (sans embaucher de jeunes), tout simplement parce qu'une première embauche se fait avec des salaires plus bas et des populations moins retorses. Les jeunes se syndicalisent encore moins que leur aînés et pensent davantage au superflu... Image d'Epinal ? Bien sur que non. Et VOUS LE SAVEZ AUSSI !!!

A ses yeux, relancer la "machine à préretraites" reviendrait à véhiculer un message "catastrophique" qui "consiste à culpabiliser les seniors". Surtout, a-t-il dit, "c'est totalement stérile, parce qu'on met de l'argent public pour mettre des gens en dehors de l'activité".

Alors là, ne vous tracassez pas pour nous, monsieur Wauquiez ! Je continue, comme mes collègues seniors, à chercher désespérément un emploi, uniquement parce qu'il nous reste encore quelques années avant de faire valoir nos droits à la retraite. Si, pris d'un coup de folie sociale, le gouvernement m'envoyait une proposition pour obtenir la préretraite, je suis prêt à vous envoyer une image pieuse et rejoindre dès le lendemain le rang des retraités du travail. La très grande majorité des plus de 50 en ont marre des galères permanentes et n'aspirent qu'à cela. Et VOUS LE SAVEZ pertinemment !!!

=> Lire l'intégralité de ce coup de gueule salutaire...

En clair : On prend les plus de 50 ans privés d'emploi pour des cons !
Mis à jour ( Mardi, 02 Juin 2009 02:55 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...