Actu Chômage

jeudi
12 décembre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Fusion ANPE-Assedic : Charpy auditionné au Sénat

Fusion ANPE-Assedic : Charpy auditionné au Sénat

Envoyer Imprimer
Alors que la réforme du service public de l'emploi, commandée en octobre 2007 par Nicolas Sarkozy, a abouti à l'installation officielle de Pôle Emploi le 1er janvier dernier, l'heure du bilan a sonné : le directeur général du nouvel opérateur doit être entendu aujourd'hui par une mission de contrôle des commissions des Finances et des Affaires sociales.

La commission des Finances, présidée par Jean Arthuis (UC, Mayenne), et la commission des Affaires sociales, présidée par Nicolas About (UC, Yvelines), ont engagé une mission de contrôle conjointe conduite par Serge Dassault (UMP, Essonne), rapporteur spécial de la commission des Finances pour la mission «Travail et emploi», et Catherine Procaccia (UMP, Val-de-Marne), rapporteure du projet de loi relatif à la réforme du service public de l’emploi pour la commission des Affaires sociales.

La méthode Coué a ses limites : ce mardi 5 mai à 16h30, Christian Charpy doit passer sur le gril quant à l'achèvement, à ce jour bancal, de la fusion de l'ANPE et des Assedic dans Pôle Emploi.

Un rapport d'étape sur cette réforme, paru en juin 2008 et réalisé par l'avionneur Serge Dassault — disponible en pdf sur l'excellent site La Fusion pour les Nuls — fut extrêmement sévère pour M. Charpy, obéissant aux ordres d'un gouvernement incompétent, lui-même aux ordres d'un président expéditif dont l'agitation ravageuse est la marque de fabrique. En effet, cette fusion précipitée a non seulement fait fi des préconisations de la Cour des comptes, entrainant un surcoût minimum de 350 millions d'euros, mais l'amélioration de la qualité du service est loin d'être au rendez-vous tandis que le rapprochement des réseaux immobiliers et informatiques de l'Unedic et de l'ANPE, domaines ô combien structurants, demeure «largement inabouti». Ce rapport présentait déjà un «état des lieux particulièrement critique», dénonçait des dérives dans la gouvernance, un pilotage absent et… l'indifférence de Bercy.

Qu'en est-il aujourd'hui de cette restructuration désastreuse ? Christian Charpy est-il sur un siège éjectable ? L'audition de ce bouc-émissaire, grassement payé et dont l'optimisme forcené agace tout le monde (1), est ouverte à la presse : nous espérons, malgré la désinformation croissante dont souffre notre pays, qu'il y aura tout de même quelques journalistes pour relater l'évènement...

(1) A savourer ce reportage de Canal+ sur Pôle Emploi visible en partie 2 de l'émission jusqu'à dimanche. Outre un état des lieux accablant et des témoignages de salariés dans la tourmente, on voit Christian Charpy se faire remonter les bretelles devant les caméras par un demandeur d'emploi lors d'une visite d'agence : jouissif. Que voulez-vous, il faut bien justifier son salaire !

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mardi, 05 Mai 2009 05:47 )  

Commentaires 

 
0 # superuser 2009-05-06 22:01
Mais, visiblement, la presse n'était pas là, puisque l'on ne trouve aucun compte-rendu de cette audition nulle part… La désinformation gagne chaque jour du terrain.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2009-05-07 03:08
Visiblement, L'Expansion y était.

Et visiblement, il n'a été question que de cartes téléphoniques prépayées pour les chômeurs "qui ont très peu de ressources" afin de joindre le 3949. C'est maigre !
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2009-05-07 16:38
…LIRE ICI

Il est question de rétablir un accueil sans rendez-vous pour les chômeurs.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...