Actu Chômage

lundi
22 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Les conseillers Pôle Emploi auxiliaires de police

Les conseillers Pôle Emploi auxiliaires de police

Envoyer Imprimer
Ci-dessous, le mail reçu par une conseillère Pôle Emploi. Flicage, contrôles, sanctions et maintenant vérification de l’authenticité des papiers d’identité (à l'insu du demandeur d'emploi), il serait plus simple d’assurer «l’accompagnement» des chômeurs… dans les commissariats de police ! C'est pour quand Tôle Emploi ?

Conseillère à Pôle Emploi, voici le mail que j'ai reçu, concernant la vérification des papiers d'identité :

Bonjour,

Comme annoncé dans la note NI 012 2009 du 27 février 2009, des lampes pour vérification de pièces d’identité vous seront livrées sur site début de semaine prochaine.

Les lampes seront livrées lundi 20 et mardi 21 avril 2009. En cas de non réception, faire une réclamation dès mercredi 22 avril auprès de XX au 02 38 78 87 XX.

La lampe doit être placée dans un lieu facile d’accès par les conseillers et à proximité d’un photocopieur. La vérification ne doit en aucun cas se réaliser devant le demandeur d’emploi. (Voir NI 079 2008 consultable sur le portail appui production). Une mise à jour de la note vous sera adressée prochainement avec l’actualisation des catégories de demandeurs d’emploi.

Pour toute question, je vous invite à contacter les responsables de site indemnisation ou le service appui production
.

Et notre conseillère de préciser :

Cette disposition n'est pas prévue dans l'arrêté du 24/11/08 relatif aux documents permettant aux DE de justifier de leur identité et est tout simplement ignoble puisque cela se fait à l'insu des demandeurs d'emploi. Je tenais à vous alerter sur ce point.
Cordialement

Ne manquent plus à l'arsenal que le sérum de vérité, le test ADN, la garde à vue et, pendant qu'on y est, la gégène !
Mis à jour ( Lundi, 27 Avril 2009 02:41 )  

Commentaires 

 
0 # diety 2009-04-27 08:30 Comme par hasard, la courbe du nombre d''explusions va bravement suivre la courbe de licenciements. On parie ?
Je propose de passer l'info au Canard enchaîné. Qu'en pensez-vous ?

Je lisais sur le site d'AC! le témoignage d'une personne au chômage à qui la Sécu demande 4 réponses d'employeurs pour prouver sa recherche d'emploi :
Quand l’assurance maladie contrôle la recherche d’emploi avant d’ouvrir des droits…

La Sécu qui se prend pour pôle emploi, pôle emploi qui se prend pour la police, la police qui se prend pour qui … ?

Les précaires vont se faire flicailler partout et par n'importe qui, super l'ambiance au début du 2e millénaire!

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # gérard 2009-04-27 08:39 Le "détail" que je relève dans ce mail n'est pas celui - scandaleux à outrance, bien évidemment - de cette vérification en catimini (encore que je sois convaincu que certains n'hésiteront pas à qualifier cette disposition d'"anecdotique").

Le "détail", c'est cette petite phrase : "Une mise à jour de la note vous sera adressée prochainement avec l’actualisation des catégories de demandeurs d’emploi."

Que doit-on comprendre !!? Les agents de Pôle Emploi ne disposaient-ils pas des informations relatives aux nouvelles catégories de DE (*) avant le 20 avril ? Ou bien la définition de ces catégories a-t'elle fait l'objet d'ajustements récents, dont le public n'aurait pas connaissance ?

De deux choses l'une : amateurisme ou bidouillage. Rien qui puisse inspirer confiance, en tout cas ! De là à penser que la manifestation de l'efficience de Pôle Emploi "ne doit en aucun cas se réaliser devant le demandeur d’emploi"…

(*) rappel des nouvelles catégories telles que nous les connaissons :

A : demandeurs d'emploi disponibles, n'ayant exercé aucune activité dans le mois et tenus de faire des actes positifs de recherche, peu importe le type d'emploi demandé (CDI, CDD, intérim, temps plein ou temps partiel…).

B : demandeurs d'emploi tenus de faire des actes positifs de recherche, ayant exercé une activité réduite courte (moins de 78 heures) au cours du mois.

C : demandeurs d'emploi ayant exercé une activité réduite longue (plus de 78 heures) au cours du mois, non tenus de faire des actes positifs de recherche.

D : demandeurs d'emploi non immédiatement disponibles en arrêt maladie, en stage ou en formation, donc non tenus de faire des actes positifs de recherche.

E : personnes non immédiatement disponibles, déjà pourvues d'un emploi et à la recherche d'un autre emploi (ex: bénéficiaires de contrats aidés…).

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # superuser 2009-04-28 00:34
Une pétition du syndicat SUD-Solidaires de Pôle Emploi contre les "ordres" de la direction générale :

=> LIRE ET SIGNER ICI
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Pili 2009-04-28 09:36 Notre conseillère du pôle Emploi, d' 'Actuchomage est passée ce matin sur France culture! Merci!

"Au moment où des milliers de salariés s'inscrivent au chômage, des agents de Pôle Emploi refusent de contrôler les papiers d'identité des nouveaux inscrits, et d'informer les préfectures en cas de doute. La procédure étendue à certaines régions au début de l'année s'est généralisée."

Le reportage peut sans doute être réécouté.
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...