Actu Chômage

mardi
18 février
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Pour Wauquiez, le 3949 payant «responsabilise» les chômeurs !

Pour Wauquiez, le 3949 payant «responsabilise» les chômeurs !

Envoyer Imprimer
«La gratuité peut ouvrir la voie aux abus, aux gens qui vont rester plus que nécessaire au bout du fil. Ce serait alors les autres demandeurs d'emploi qui seraient pénalisés. Il faut qu'il y ait une forme de responsabilisation», a-t-il déclaré ce matin dans Ouest-France.

=> LIRE ICI SON INTERVIEW

C'est bien connu, les chômeurs ont une tendance naturelle à abuser et sont génétiquement irresponsables ! Cela, M. Wauquiez n'a pas osé nous le dire en face lorsque, interpellé sur les problèmes du 3949, il s'est adressé aux associations de chômeurs en clôture du colloque SNC/MNCP/ANSA du 18 mars à Bercy.

Que pense cet hypocrite des chômeurs qui, disposant d'un abonnement France Télécom pour une ligne fixe, ont donc «la chance» de ne payer «que» 0,11 € la communication : a-t-il seulement diligenté une enquête afin de voir si ceux-là ont tendance à «abuser» de Pôle Emploi ? Même chose pour les «dizaines de milliers d'emplois non pourvus» : il faut croire que les allégations infondées sont le fond de commerce de notre jeune secrétaire d'Etat à l'emploi.


Une alternative au 3949
Mis à jour ( Vendredi, 13 Août 2010 01:34 )  

Commentaires 

 
0 # Yves 2009-03-27 14:48 Moi, j'suis tellement bien dans mon chômage que j'en redemande… encore et encore.

T'as raison Wauquiez, si le 3949 était gratos, sûr que j'en abuserais… J'y passerais des heures et des heures, pour le plaisir.

Le 3949, c'est mieux que le téléphone rose. Avec le 3949, tu prends ton pied pour pas cher. T'attends des plombes, t'es contraint de renouveler ton appel, t'arrive pas à joindre l'animatrice du réseau… ça repousse d'autant l'extase et c'est ça qui est bon !

Et puis, au bout de 20 tentatives, après t'être fait jeter comme un moins que rien, tu atteints le Nirvana quand l'animatrice te répond, qu'elle s'intéresse enfin à ton cas, qu'elle te rabroue même parce que tu n'as pas été sage, parce que tu n’es pas obéissant, parce que tu as oublié de signaler ceci ou cela.

Elle te sermonne, elle te maltraite, y'en a même qui te raccroche au nez, eh là, c'est le paroxysme. Ton plaisir est à son comble.

Alors qu'est-ce que tu fais toi, gros pervers de chômeur, tu recomposes le 3949 pour revivre l'expérience avec une intensité décuplée. T’y prends goût, t’en redemandes, t’y reviens, t’insistes… Obsédé !

Non, Wauquiez, la gratuité, faut pas l'envisager une seconde. Trop de chômeurs s’adonneraient sans fin au plaisir solitaire du 3949.

Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # tristesir 2009-03-27 16:03 Ce type s'inscrit dans le mouvement du "il faut faire de l'argent avec tout" qui conduit au démantèlement des services publics et qui considère que les services publics sont une manne financière sous-exploitée pour faire du profit.

Alors Un service public gratuit (en fait financé par l'impôt) c'est obscène pour lui.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # hubert23 2009-03-27 21:00 Repentance 1
===========

«Laurent Wauquiez,
entré comme au théâtre par le côté cour de la scène, a fermé le bal. A un militant d'AC! qui a rappelé qu'en 1997 des chômeurs, occupant ce même ministère pour faire valoir leur droit à participer aux affaires qui les concernent, se sont fait évacuer manu militari par la police, il a répondu que, justement aujourd'hui, ce n'était pas le cas et que c'était «un signe fort». A grands coups de «rectifier le tir» et autres «je vais être très clair avec vous», «je suis désolé de le dire», «j'en suis conscient loin, s'en faut», autant d'autocritiques visant à amadouer un public pour mieux lui ôter ses illusions, le secrétaire d'Etat à l'Emploi est resté égal à lui-même.

Clou du spectacle :
mal à l'aise, il a sorti une énormité. Justifiant le bien-fondé quelque peu anticonformiste de ce colloque pour le rétablissement d'un meilleur dialogue social (jusqu'ici bafoué), il a concédé : «Ce n'est pas une habitude gouvernementale »… Rires des occupants du Centre de conférences Pierre Mendès-France ! Sacré lui : il a enfin compris qu'il fallait écouter la base plutôt que le sommet. ÉNORME ! »

Voici un exposé qui nous permet de mieux connaître ce personnage.

Pour le 3949, à quand la prochaine repentance Mr Laurent Wauquiez?
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # diety 2009-03-28 15:54 C'est comme les personnes qui ont suffisamment peu de revenus pour avoir droit à la CMU complémentaire. C'est connu - le président nous l'a dit - ces personnes qui théoriquement peuvent se soigner gratuitement, s'ennuient si fort qu'elles prennent des rendez-vous inutils chez le médecin auxquels ils ne viennent pas, ils se gavent de pillules car elles sont gratuites, elles se font opérer pour aucune raison juste pour le plaisir. Pour preuve le président, le plus intelligent de nous tous, prend un cas pathologique comme exemple pour nous le "prouver".

Comme c'est curieux que ceux qui plantent des dixaines, centaines de millions voir des milliards d'euros ne sont jamais responsabilisés - on n'aurait jamais l'idée de leur demander de payer quoique ce soit - au contraire, on leur donne quelques millions d'euros de "récompense" pour ne pas avoir été à la hauteur de leur responsabilité. Deux classes sociales, deux discours.

Wauquiez, fais nous plaisir, tais-toi. Cela nous fera des vacances.
Répondre | Répondre avec citation |
 
 
0 # Marzec 2009-03-31 10:50 Le même, dans le rapport motivant l'agrément par le gouvernement de la Convention chômage 2009-2010 transmis aux partenaires sociaux il y a une semaine, n'est pas gêné d'invoquer pêle-mêle :

Le ministère qualifie l'accord de "réel progrès" et juge "essentiel, dans le contexte de crise" qu'il "prenne effet dans les meilleurs délais, d'autant que la nouvelle convention accroît les conditions d'indemnisation des demandeurs d'emploi".

ça veut dire quoi exactement "accroître les conditions d'indemnisation " : c'est la rendre meilleure ou plus difficile d'accès?

"Certes", reconnaît Monsieur Wauquiez, la nouvelle réglementation "réduit la durée de droit à indemnisation de certains profils de demandeurs d?emploi", mais "ces changements ne concerneront pas" ceux "actuellement indemnisés".

C'est vrai qu'un 2ème cas de "recalculés" aurait fait tâche dans le CV du Monsieur. Mais enfin justifier la qualité des nouvelles mesures en arguant qu'elles n'impacteront pas ceux qui sont au chômage avant leur mise en application, … il fallait oser le dire.

Une marionnette Wauquiez au Guignol de l'info, c'est pour bientôt?
Répondre | Répondre avec citation |
 

Votre avis ?

Réforme des retraites : Qui va remporter le bras de fer engagé le 5 décembre ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'a...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...