Actu Chômage

vendredi
23 août
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Nos actions et engagements L’avenir de l’assurance-chômage n’est pas garanti

L’avenir de l’assurance-chômage n’est pas garanti

Envoyer Imprimer
La Lettre d’Actuchomage adressée aux 6.000 membres utilisateurs du site.

Bonjour,

Aussitôt annoncé, aussitôt enterré le dernier chiffre du chômage en France, avant les prochains qui devraient être – de l’aveu même du gouvernement – plus catastrophiques encore.

+ 90.200 chômeurs en janvier 2009 : Un SÉISME !

+ 300.000 chômeurs depuis août 2008 : Une HÉCATOMBE !

Et il ne s’agit-là que de la catégorie 1, le taux officiel (Pôle Emploi compte 8 catégories au total).

Nos prévisions pessimistes de novembre (nous annoncions alors 500.000 à 600.000 chômeurs de plus en 2009) s’avèrent sans doute trop optimistes. Et une question s’impose aujourd’hui :

Allons-nous vers le million de chômeurs supplémentaires en 2009 ?

C’est fort probable, même si l’Unedic dans sa grande «clairvoyance», envisage le chiffre fantaisiste de 282.000 chômeurs de plus cette année.

Incapables d’établir des projections crédibles, l’Unedic et le gouvernement avancent dans le brouillard le plus épais. Et cette absence d’anticipation pourrait avoir des conséquences DÉSASTREUSES : Il n’est pas improbable que, face au déficit de l’assurance-chômage amplifié par une baisse du nombre de cotisants et une envolée du nombre d’allocataires, les conditions d’indemnisation des chômeurs fassent les frais d’un PLAN DE RIGUEUR sans précédent.

Si la situation continue à se dégrader sur ce rythme, les prestations d’assurance-chômage ne sont pas GARANTIES car leur financement n’est pas prévu ! (Le Medef EXIGE même encore aujourd’hui la baisse des cotisations Assedic à partir de juillet. Ce qui est complètement absurde !).

Cette épée de Damoclès est suspendue au dessus des millions de chômeurs et des centaines de milliers de futurs demandeurs d’emploi.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous devons nous faire voir et entendre. Si nous ne le faisons pas, Chômeurs et Précaires paieront AU PRIX FORT les conséquences de la crise.

Dans ce but, nous renouvelons l’opération «Chômage Année Noire», le 19 mars, jour de mobilisation nationale. Partout en France, Chômeurs et Précaires doivent apparaître dans les défilés.

Si vous souhaitez participer aux rassemblements «Chômage Année Noire» à Paris et en province, faites-vous connaître dès à présent à l’adresse : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. (n’oubliez pas de nous indiquer votre localisation géographique).

Des référents se sont déjà témoignés pour organiser des rassemblements en province : Vincent à Poitiers, Gérard à Rennes… Nous espérons que d’autres se manifesteront rapidement car nous n’avons qu’une vingtaine de jours pour nous organiser.

Pour plus d’infos : Lire notre article «19 mars : Mobilisation Chômage Année Noire» et jetez un coup d’œil sur les photos du rassemblement organisé à Paris le 29 janvier dernier.

Il est plus que temps de nous MOBILISER !

Chômeurs (et futurs chômeurs), Précaires et Travailleurs intermittents ne doivent pas être une fois de plus les GRANDS ABSENTS des mobilisations sociales, sous peine d’être les GRANDS OUBLIÉS des négociations à venir.

C’est NOUS qui allons payer le plus LOURDEMENT les conséquences d’une crise qui va s’amplifier dans les prochains mois.

Alors, le 19 mars, NE RESTEZ PAS SEULS !

www.actuchomage.org

Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Samedi, 28 Février 2009 17:46 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...