Actu Chômage

mardi
16 juillet
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Chômage : le chiffre décalé de l'INSEE

Chômage : le chiffre décalé de l'INSEE

Envoyer Imprimer
Avec une progression annoncée de 0,1 point seulement par rapport au deuxième trimestre 2008, le dernier taux de chômage de l'INSEE ne colle (toujours) pas avec la réalité.

Utilisant la définition du chômeur au sens du BIT, le nombre officiel s'élève à 2.035.000 privés d'emploi en métropole sur une population active de 28,03 millions, soit un taux de chômage de 7,3%. En incluant les départements d'outre-mer, qui font bien partie de la France mais qu'on évite de citer, ce taux monte à 7,7%.

Arrêtés à fin septembre, ces chiffres ne peuvent donc qu'ignorer le boom des 47.000 chômeurs de catégorie 1 qui se sont massivement inscrits à l'ANPE le mois suivant.

Retenant par ailleurs une définition plus large que celle du BIT — c'est-à-dire des personnes sans emploi, qui souhaiteraient travailler mais ne sont pas forcément disponibles dans les deux semaines ou n'ont pas accompli de démarches actives de recherche dans le mois précédent —, l’INSEE note tout de même que 2,75 millions d'individus étaient ainsi au chômage ou «dans une situation proche du chômage» au troisième trimestre, davantage qu'au trimestre précédent (2,65 millions). Quant au sous-emploi, l'INSEE estime qu'il concerne 1,21 million d'actifs.

Pour comparaison, à fin octobre 2008, l'ANPE comptait 3,92 millions d'inscrits toutes catégories confondues.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Jeudi, 04 Décembre 2008 17:08 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...