Actu Chômage

mercredi
23 octobre
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil La revue de presse Quatrième édition de la Semaine du Microcrédit

Quatrième édition de la Semaine du Microcrédit

Envoyer Imprimer
Comme chaque année depuis 2005, l'ADIE (Association pour le droit à l'initiative économique) organise cet évènement qui commence demain. Un bémol : les taux d'intérêt qu'elle pratique ne sont pas mentionnés sur son communiqué, que voici.

Créée en 1989 par Maria Nowak, l’ADIE est une association reconnue d’utilité publique qui aide des personnes exclues du marché du travail et du système bancaire classique à créer leur propre emploi grâce au principe du microcrédit. Elle s’adresse à toutes les personnes au chômage ou allocataires du RMI ayant des idées et de l’énergie à revendre. Depuis sa création, l’ADIE a financé plus de 58.000 projets, générant près de 50.000 nouvelles entreprises et plus de 60.000 emplois.

A l’aube de son vingtième anniversaire, l’ADIE organise du mardi 3 juin au samedi 7 juin dans toutes les régions de France la quatrième édition de la Semaine du Microcrédit. L’occasion pour l’association de mieux faire connaître le microcrédit aux chômeurs et aux RMIstes qui veulent créer leur micro-entreprise et donc, leur propre emploi. Une opportunité également de continuer à sensibiliser le grand public à cet outil concret de lutte contre le chômage.

Une semaine organisée dans des lieux publics partout en France pour faire connaître le microcrédit au plus grand nombre
Jusqu’au 7 juin, des forums d’information sur le microcrédit s’installeront dans des lieux publics : places d’hôtels de ville, rues piétonnes, métros, bus, centres commerciaux, marchés… Une semaine pour informer les chômeurs et les RMIstes sur les possibilités de créer leur propre emploi, en s’appuyant sur les témoignages de réussite des créateurs d’entreprise soutenus par l'ADIE.

Une semaine organisée dans toutes les régions de France
Plus de 50 forums sont organisés en France métropolitaine, en zones urbaines, dans les DOM-TOM : en Guyane, à Mayotte, à la Réunion et en Martinique.

Une semaine pour collecter un maximum de projets de création d’entreprise
Les porteurs de projet seront invités à déposer leurs projets de création d’entreprise pendant l’opération, soit directement sur les lieux des forums, soit via notre site Internet ou notre N°Vert : 0 800 800 566.
Une nouveauté cette année : la possibilité, sur certains forums, pour les personnes qui souhaitent obtenir un microcrédit rapidement, d’instruire leur dossier sur place avec une réponse sous 3 jours.

Une semaine pour que l’opinion publique reconnaisse les personnes exclues comme des acteurs économiques à part entière
L’ADIE a financé en 2007 plus de 10.000 micro-entreprises créées par des personnes en difficulté. Elle prévoit d’en financer près de 11.000 en 2008. Le taux de pérennité de ces entreprises est du même ordre que la moyenne nationale : 64% sur deux ans. Plus de 18% des micro-entrepreneurs financés par l’ADIE savent à peine lire, écrire, compter ou sont illettrés. Ils réussissent aussi bien que les 22% qui ont fait des études universitaires.

Une semaine pour faire reconnaître le microcrédit par les décideurs politiques : le travail indépendant et la création de micro-entreprises sont des voies d’insertion qui ne peuvent que se développer avec les mutations économiques en cours
En France, sur les 321.000 entreprises qui se sont créées en 2007, 42% l’ont été par des chômeurs. Cette part a été multipliée par 4 depuis 2002. Dans un pays qui compte 12 millions de personnes en situation précaire, le microcrédit est un outil au service de la croissance, de l’emploi et de la cohésion sociale. À l’occasion de la Semaine du Microcrédit, l’ADIE demande aux acteurs politiques d’intégrer le travail indépendant dans les priorités de la politique économique et sociale en favorisant un environnement plus propice à l’initiative économique.

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Lundi, 06 Février 2012 12:23 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de proj...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...