Actu Chômage

mardi
25 juin
Taille du texte
  • Agrandir la taille du texte
  • Taille du texte par defaut
  • Diminuer la taille du texte
Accueil Social, économie et politique Une reconversion réussie

Une reconversion réussie

Envoyer Imprimer
L'homme qui voulait rester dans l'histoire comme "le premier ministre qui a remporté la bataille contre le chômage" et fut mis en examen le 27 juillet dernier dans l'affaire Clearstream pour "complicité de dénonciation calomnieuse" va se reconvertir… en avocat au barreau de Paris.

Il y a des gens, comme ça, à qui tout réussit. Malgré ses déboires (dont le CNE nous laisse le souvenir le plus croustillant), on se souvient de Dominique de Villepin qui, plaisantant sur la fin de son mandat toute proche, proposait ses services comme garde d’enfants lors d'une visite dans une crèche d’entreprise.

Mais non : à 54 ans, cet énarque et diplomate de carrière a mieux à faire que changer les couches des nourrissons pour le Smic. Il a "activé son réseau" en déposant une demande d'inscription au barreau de Paris qui doit être examinée mercredi et, dans la foulée, il pourrait prêter serment et endosser sa robe king size lors de la cérémonie solennelle qui se déroule chaque année dans les locaux de la première chambre de la Cour d'Appel de Paris en présence du bâtonnier de Paris, Me Christian Charrière-Bournazel, selon L'Express qui explique que Dominique de Villepin deviendrait avocat "sur dossier", c'est-à-dire sur la base de ses diplômes et de son expérience professionnelle, ainsi que sur la recommandation de deux membres du barreau.

Avocat, c'est un métier d'avenir ! Même pour les ratés, il y a des débouchés.

Persiste une dissonance. Tandis que le chômeur lambda peine à retrouver un emploi fixe qui lui permette de vivre, de cotiser pour sa retraite et qu'en général on ne lui donne aucune chance s'il est "trop vieux", si son "profil" ou son "parcours" ne collent pas exactement avec les postes pour lesquels il candidate, d'autres individus - déjà "âgés" et fort bien lotis - surfent d'une expérience à l'autre sans souci aucun ! Pour certains, le déclassement ou la déqualification, connaît pas. La majorité des chômeurs aurait-elle démérité ? On peut dire qu'en France, plus ça va, plus deux mondes se côtoient sans vivre la même chose, l'un faisant croire à l'autre qu'il suffirait de peu pour que ses rêves se réalisent et que, s'il n'y arrive pas, c'est bien évidemment de sa faute. Comme tout cela devient gênant, vous ne trouvez pas ?

Lire aussi :
Articles les plus récents :
Articles les plus anciens :

Mis à jour ( Mercredi, 09 Janvier 2008 03:30 )  

Votre avis ?

Après plus de 6 mois, que vous inspire le mouvement Gilets Jaunes ?
 

Zoom sur…

 

La lutte contre le chômage est une escroquerie intellectuelle

Vous estimez que la lutte contre le chômage n'est, visiblement, pas la priorité de ceux qui nous gouvernent ? Vous vous étonnez qu'il n'y ait, sur ce point et depuis si longtemps, jamais de projet ...

 

Ces associations qui se battent pour les chômeurs

Au nombre de quatre au niveau national, elles méritent la gratitude et l'adhésion de tous les précaires et privés d'emploi. Grâce à elles - il faut le dire -, en 2004, les «Recalculés» n'aura...

 

TPN/TSS : EDF, GDF et le gouvernement arnaquent les plus pauvres

Des centaines de milliers de Français modestes ou pauvres n’ont toujours pas accès aux tarifs sociaux de l’électricité (TPN) et du gaz (TSS). Du côté d’EDF, de GDF et du gouvernement, tout...